EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

L’OMS recrute-28/08/2023

OMS

L’Organisation mondiale de la Santé est une agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies pour la santé publique créée en 1948. Elle dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies et son siège se situe à Pregny-Chambésy, dans le canton de Genève, en Suisse.

AVIS IMPORTANT : Veuillez noter que la date limite de réception des candidatures indiquée ci-dessus reflète les paramètres système de votre appareil personnel.

OBJECTIFS DU PROGRAMME
L’objectif est d’elaborer des programmes hautement fonctionnels et multisectoriels qui viendront en appui au pays dans ses efforts pour prevenir et traiter le VIH, la tuberculose , l’hepatite et les infections sexuellement transmissibles en orientant les strategies et politiques nationales vers une couverture accrue de la prevention, du traitement et des soins de qualite ; en coordonnant et en dirigeant les efforts des organismes partenaires, y compris la societe civile et les personnes touchees, afin d’atteindre des objectifs mutuels ; et en assurant une surveillance, un suivi et une evaluation efficaces, tout comme la recherche, pour eclairer l’amelioration des programmes et des services.
DESCRIPTION DES DEVOIRS

1.Fournir un appui strategique et technique pour le developpement de politiques, de lignes directrices et de plans de prevention et de soins concernant le VIH, la tuberculose, l’hepatite et les infections sexuellement transmissibles dans le secteur de la sante, tout en accordant une attention particuliere aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes, aux groupes cles, ainsi qu’aux patients souffrant de co-infections (VIH-tuberculose, VIH-hepatite B et C et d’autres co-infections encore) et a assurer une coordination programmatique pour creer des synergies et generer des gains d’efficacite avec les programmes de lutte contre la tuberculose et d’autres programmes de sante pertinents.
2.Evaluer la situation epidemiologique et programmatique en analysant les donnees se rapportant aux programmes, a la consommation et la surveillance, et effectuer la triangulation de ces donnees afin de contribuer a tout moment a une meilleure comprehension de la situation du VIH, de l’hepatite et des infections sexuellement transmissibles aux niveaux national et infranational. Soutenir la recherche operationnelle programmatique et la contribution des pays a la structure mondiale de suivi du sida, de l’hepatite et des infections sexuellement transmissibles.
3.Participer a l’elaboration de plans operationnels et traduire en actions et en activites les orientations normatives de l’OMS et des partenaires, et faciliter la mise en œuvre progressive de ces plans operationnels.
4.Soutenir l’adoption d’une approche centree sur le patient dans des domaines d’interet commun, tout comme la poursuite des soins et des strategies connexes.
5.Fournir un appui technique pour la mise en œuvre et le suivi de la performance des programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose, l’hepatite et les infections sexuellement transmissibles, en soutenant la creation d’une plateforme conjointe dirigee par le gouvernement pour le suivi en temps reel des progres accomplis au niveau decentralise et en examinant de facon periodique les programmes. Soutenir l’utilisation des donnees pour la prise de decisions a tous les niveaux du systeme de sante afin de resoudre les problemes lies aux politiques et a leur mise en œuvre, grace notamment à des activites de renforcement des capacites.
6.Mobiliser des ressources et favoriser leur utilisation optimale moyennant la mise en œuvre effective des activites prioritaires, surtout celles qui beneficient de l’accompagnement du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et du Plan d’urgence du President (des Etats-Unis) pour la lutte contre le sida (PEPFAR) ; soutenir la preparation de documents a diverses fins, y compris les propositions et rapports aux donateurs.
7.Renforcer la collaboration avec les partenaires techniques et financiers internationaux et nationaux, au nombre desquels des institutions techniques, financieres et des donateurs bilateraux.
8.Promouvoir activement l’harmonisation et l’integration des programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose, l’hepatite et les infections sexuellement transmissibles dans les systemes de sante en general, et en particulier dans les domaines de la surveillance des maladies, de la prestation de soins integres centres sur la personne, de la legislation et de la reglementation, notamment les politiques de reglementation des medicaments, la protection sociale et le financement des soins de sante pour renforcer et continuer la lutte contre le VIH tout en assurant l’elimination de l’hepatite.
9.Soutenir les ministeres de la sante pour une meilleure coordination des membres du secteur de la sante (acteurs communautaires, milieu universitaire, secteur prive) et souligner le role directeur de ce secteur dans la coordination multisectorielle de la reponse nationale.
10.Soutenir l’elaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’examen du plan d’action conjoint de l’equipe des Nations Unies sur le sida, et veiller a ce que le VIH/sida, l’hepatite et la tuberculose soient integres dans le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au developpement (UNDAF).
11.Travailler avec les ministeres de la sante et les partenaires pour faciliter le dialogue et ameliorer le profil et la visibilite des activites de lutte contre le VIH, la tuberculose et l’hepatite aux niveaux national et local. 12.Tenir le Representant de l’OMS au courant de la situation epidemiologique et de l’evolution de la riposte de maniere reguliere et mettre a sa disposition les renseignements pertinents pour des besoins de plaidoyer. 13.Assurer la liaison avec le Bureau regional et le Siege de l’OMS en fournissant un appui technique au programme de lutte contre le VIH, la tuberculose et les hepatites et en suivant l’evolution de la riposte et des tendances epidemiques.14.S’acquitter de toute autre tache qui pourrait lui etre confiee par le Representant de l’OMS.

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation

Essential: un diplome universitaire de premier cycle en medecine ou en sciences de la sante delivre par une institution accreditee ou reconnue.
Desirable: Une specialisation en medecine interne ou infectiologie, ou un diplome postuniversitaire en epidemiologie ou en sante publique.

Expérience

Essential: Au moins cinq annees d’experience dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et les hepatites au niveau national ou infranational dans les pays en developpement. Une experience pratique dans l’elaboration de plans strategiques ou de documents de demande de financement au Fonds Mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.
Desirable: une experience professionnelle a l’OMS ou une autre experience professionnelle avec un organisme international serait un atout. Une connaissance du programme UBRAF des Nations-Unies sur la lutte contre le VIH.

Compétences

•Des connaissances et une experience approfondie de la programmation et de la mise en œuvre d’activites de lutte contre les maladies transmissibles en particulier le VIH et ou la tuberculose. Une experience averee dans la gestion technique et programmatique du VIH ou la tuberculose au niveau national. Une bonne connaissance de l’hepatite virale.•Une connaissance de la gestion des systemes de sante et de la planification strategique au niveau national. Une capacite a elaborer et a faciliter l’elaboration d’orientations concernant la lutte contre le VIH, la tuberculose et a suivre efficacement les progres accomplis dans l’utilisation de ces orientations. •D’excellentes competences interpersonnelles et une capacite a cooperer et a negocier avec des organismes techniques et de financement, a etablir et a maintenir des relations de travail efficaces avec tous les niveaux du personnel. •Une experience des processus du Fonds mondial en matiere d’elaboration de propositions, de gestion des subventions et de mise en œuvre.•D’excellentes competences en communication, notamment en presentation d’exposes, une capacite a ecrire de maniere strategique et a parler clairement.•Des competences en informatique – une connaissance du traitement de texte, des tableurs et de l’analyse de donnees, de la navigation et de la recherche d’informations sur Internet.

Compétences de l’OMS

Travail d’équipe
Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
Communication
Établir et promouvoir des partenariats au sein de l’organisation et au-delà
Assurer l’utilisation efficace des ressources
Créer un environnement stimulant et motivant

Utilisation des compétences linguistiques

Essentielle : Connaissance approfondie du français.
Souhaitable : Connaissance intermédiaire de l’anglais. Connaissance intermédiaire de Une autre langue UN. Connaissance intermédiaire des langues locales.

RÉMUNÉRATION
La rémunération comprend un salaire annuel de base à partir de 24 382 000 XOF (sous réserve des retenues obligatoires pour les cotisations de retraite et d’assurance maladie, le cas échéant) et 30 jours de congés annuels.

POSTULEZ ICI

 

 

Pour plus d'offres, rejoignez-nous sur TikTok et sur notre Chaîne WhatsApp

4 Comments

  • AWOUME komi mario
    AWOUME komi mario

    Je suis à la recherche du travail poste chauffeur Dans votre structure niveau Bac

    Répondre
  • AMOUZOU Kpadénou jean

    Bonjour Mr, Mme !
    Je suis chauffeur disponible pour vous servir dans la mesure où vous en avez besoin. Merci

    Répondre
  • ATCHANVI Komlan
    ATCHANVI Komlan

    Je suis très intéressé de vos offres

    Répondre
  • ATCHANVI Komlan
    ATCHANVI Komlan

    Je suis chauffeur catégorie B et C disponible à travailler avec vous s’il y a besoin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.