EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Le Ministère de l’Economie Numérique-12/01/2023 (03 postes)

emploi togo

MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 38 754 autres abonnés

AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET
(SERVICES DE CONSULTANT – SELECTION D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL)
Programme d’Identification Unique pour l’Intégration Régionale et l’Inclusion (WURI) en Afrique de l’Ouest

Poste 1 : Analyste de données

N° de Crédit : IDA-V3240
N° de référence : AMI en date du 28/12/2022

1. Le Gouvernement de la République Togolaise représenté par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) et l’Agence Nationale d’Identification (ANID) a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif au recrutement d’un(e) Analyste de données.

2. Sous l’autorité du Directeur des opérations et la supervision du Chef division des études statistiques, évaluations et prospectives, l’Analyste de données sera responsable de l’exécution des analyses de données issues de l’activité de l’ANID. Il/Elle recueillera, traitera et exploitera les données afin de leurs donner vie en les interprétant en
coordination avec les parties prenantes au sein de l’agence.

Tout en collaborant avec les acteurs traitant les données du RSPM (Statisticien-économiste, Architecte technique, Administrateurs des bases de données, et autres), l’Analyste de données sera chargé :

■ De comprendre l’architecture des données, leur cartographie et modélisation ;
■ D’identifier et recueillir les besoins d’utilisation des données ;
■ De développer et mettre en œuvre des analyses de données, des processus et systèmes de collecte de données et d’autres stratégies qui optimisent l’efficacité et la qualité des données ;
■ D’extraire les données du/des système(s) source(s) ;
■ D’exploiter les données pour en extraire des insights de décision ;
■ D’utiliser des outils statistiques pour analyser et interpréter des ensembles de données, jusqu’à l’analyse prédictive et d’impact ;
■ De participer à la structuration des données dans un contexte de volume grandissant ;
■ D’élaborer des techniques d’analyse de données ;
■ D’automatiser les calculs d’indicateurs stratégiques et les contrôles de qualité de données ;
■ De nettoyer (détecter les erreurs, incohérences et anomalies), de transformer, de valider et de réconcilier de grandes quantités de données ;
■ D’effectuer divers types d’analyses (segmentation, profilage, modélisation, etc.) ;
■ D’effectuer des analyses statistiques ponctuelles et présenter les résultats de façon claire et concise ;
■ De développer un tableau de bord analytique sur les données et les mesures de performance clés ;
■ D’identifier, d’analyser et d’interpréter les tendances, corrélations et les modèles dans des ensembles de données ;
■ D’effectuer des recommandations selon les tendances observées des objectifs et des indicateurs clés, d’identifier les zones de risques et d’opportunités ;
■ De créer des documents fonctionnels pour chaque enjeu de données nécessitant des modifications de systèmes ;
■ De documenter les dictionnaires de données et être la personneressource pour toutes les questions relatives aux données ;
■ De participer à la création et au déploiement de la stratégie organisationnelle de gestion des données sensibles ;
■ De déployer un catalogue de données pour toute l’organisation ;
■ De contribuer aux projets permettant de diffuser une culture data-driven ;
■ D’assister les utilisateurs finaux dans leur utilisation des données ;
■ De communiquer et de vulgariser des concepts techniques complexes aux utilisateurs des plateformes analytiques ;
■ De travailler dans un contexte agile/itératif.

3. Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) invite les consultants éligibles, à manifester leur intérêt pour exécuter la mission ci-dessus indiquée. Les qualifications minima demandées au consultant sont les suivantes :

a. Qualifications et compétences requises

■ Etre titulaire d’un diplôme de master en mathématiques appliquées, statistiques, économie, sciences des données ou équivalent ;
■ Disposer d’au moins cinq (05) années d’expérience professionnelle générale après l’obtention du diplôme qualifiant ;
■ Avoir deux (02) années d’expérience pertinente en tant qu’Analyste de données dans le domaine de la protection sociale ou de la pauvreté ;
■ Maîtriser les techniques d’analyse de données et les méthodologies statistiques ;
■ Maîtriser un ou plusieurs langages de programmation, préférablement SQL, DAX, M et Python ;
■ Maîtriser les outils de manipulation et d’analyse des données (SQL, R, Power Pivot et Query, Python, Power BI, SPSS, STATA) ;
■ Avoir une bonne expérience dans la visualisation des données avec des outils de visualisation de données tels que Excel, Power BI, Tableau ;
■ Bien connaître les technologies liées aux bases de données (BigQuery, Hive, Hadoop, SQL Server, Spark) serait un atout ;
■ Avoir déjà traité des données massives à des fins de valorisation ;
■ Avoir une bonne connaissance d’une infrastructure Cloud (AWS, GCP, Azure) ;
■ Connaître les normes et processus de qualité des données ;
■ Maitriser les logiciels et outils de gouvernance des données et être capable de cartographier des données.

b. Qualités requises

■ Etre autonome et avoir le sens des responsabilités ;
■ Etre méthodique, organisé et rigoureux ;
■ Être dynamique avec un bon esprit d’initiative ;
■ Avoir une bonne capacité d’adaptation et un bon esprit d’équipe ;
■ Être apte à effectuer des travaux de nature confidentielle, à traiter un grand volume de travail sous pression ;
■ Etre intègre et de bonne moralité.

4. Les consultants doivent fournir leur candidature constituée du CV détaillé et des copies certifiées conformes de leurs diplômes ou attestations (en un seul document ou fichier).

5. Les critères d’évaluation des qualifications sont les suivants :

■ Qualifications d’ordre général (30 points) ;
■ Expériences pertinentes pour la mission (60 points) ;
■ Expérience de la région et connaissance de la langue (10 points).

6. La méthode de « Sélection de Consultant Individuel » telle que décrite dans les Règlements de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de la Banque Mondiale, publié le 1er juillet 2016, sera utilisée pour le choix du candidat. Les modalités de recrutement sont l’analyse de CV et
l’ interview des trois (03) meilleurs candidats.

7. Les informations complémentaires relatives à la mission ainsi que les termes de référence y relatifs peuvent être obtenues aux jours, heures et adresses suivants : de lundi à vendredi de 8 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 16 h 00 TU. E .mail : kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg .
Téléphone : (+228) 90 04 41 34

8. Les manifestations d’intérêt, rédigées en français et paginées, portant la mention « Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un(e) Analyste de données » doivent parvenir par e-mail au plus tard le 12/01/2023 à 9 heures TU à l’adresse suivante :

Monsieur la Personne Responsable des Marchés Publics Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo
E-mail : proiet.wuri@anid.gouv.tg avec copie à kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg

9. Les manifestations seront ouvertes le 12/01/2023 à 09 h 30 (TU), dans la salle de réunion du Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale, Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo.

Poste 2 : Statisticien-économiste

N° de Crédit : IDA-V3240
N° de référence : AMI en date du 28/12/2022

1. Le Gouvernement de la République Togolaise représenté par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) et l’Agence Nationale d’Identification (ANID) a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif au recrutement d’un(e) Statisticien-économiste .

2. Sous l’autorité du Directeur des opérations et la supervision du Chef division des études statistiques, évaluations et prospectives, le/la Statisticien-économiste sera responsable de la Cellule analytique du RSPM. Il/elle sera chargé(e) de développer les stratégies de ciblage du RSPM, la caractérisation des ménages pauvres et vulnérables pour connaître leurs besoins de protection sociale, la communication des résultats des analyses pertinentes, ainsi que de répondre aux besoins analytiques des usagers du RSPM sur la base des données socioéconomiques, démographiques et spatiales du registre.

Lire aussi :  COFINA Togo recrute-03/02/2023

Plus spécifiquement, le Statisticien-économiste sera chargé de :

■ Collecter et compiler la littérature et les analyses disponibles sur la pauvreté au T ogo ainsi que les enjeux socioéconomiques des populations pauvres et vulnérables, y compris les disparités spatiales et de genre ; en développer des synthèses faciles d’utilisation pour les décideurs ;
■ Développer les stratégies et méthodologies de ciblage du RSPM sur la base des besoins de ses usagers, des modèles statistiques de pointe et des données disponibles ;
■ Contribuer au dynamisme du RSPM en proposant des mécanismes de mises à jour régulières des données ;
■ Concevoir et mettre en œuvre des instruments de collecte et d’acquisition de données pour capturer les conditions socioéconomiques et les besoins des ménages pauvres et vulnérables ;
■ T raiter et interpréter les données socioéconomiques, démographiques et spatiales du RSPM en utilisant les outils d’analyse statistique, d’analyse spatiale et de sciences de données ;
■ Caractériser les ménages pauvres et vulnérables d’après les méthodologies de ciblage du RSPM ;
■ Contribuer à la préparation et à la mise à jour régulière du manuel opérationnel du RSPM ;
■ Gérer les données sur l’offre de programmes de protection sociale au Togo ainsi que leurs critères d’éligibilité et les intégrer dans des analyses pertinentes ;
■ Synthétiser les résultats des analyses faites et les communiquer aux preneurs de décisions.

3. Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) invite les consultants éligibles, à manifester leur intérêt pour exécuter la mission ci-dessus indiquée. Les qualifications minima demandées au consultant sont les suivantes :

a. Qualifications et compétences requises

■ Etre titulaire d’un diplôme de master en économie, statistiques, mathématiques appliquées, sciences des données, politiques publiques ou d’autres disciplines similaires ;
■ Disposer d’une expérience professionnelle générale d’au moins dix (10) ans après l’obtention du diplôme qui qualifie au poste ;
■ Avoir au moins quatre (04) années d’expérience spécifique dans l’un des domaines suivants : protection sociale, réduction de la pauvreté, inclusion sociale et productive, suivi et évaluation des politiques publiques, évaluations d’impact ;
■ Maîtriser les logiciels d’analyse et de gestion des données tels que R, Python, STATA, Matlab, Excel, SPAD, CS-Pro, QGis, SAS, Open Data Kit ;
■ Avoir des expériences en formulation de modèles statistiques et économétriques pour estimer la pauvreté ;
■ Etre expert dans la conception, la collecte et l’analyse des données des enquêtes socioéconomiques ;
■ Maîtriser la langue anglaise ;
■ Avoir une expérience sur des projets de filets sociaux, de protection sociale non-contributive serait un atout.

b. Qualités requises

■ Etre autonome et avoir le sens des responsabilités ;
■ Etre méthodique, organisé et rigoureux ;
■ Etre dynamique avec un bon esprit d’initiative ;
■ Avoir une bonne capacité d’adaptation et un bon esprit d’équipe ;
■ Etre apte à effectuer des travaux de nature confidentielle, à traiter un grand volume de travail sous pression ;
■ Etre intègre et de bonne moralité.

4. Les consultants doivent fournir leur candidature constituée du CV détaillé et des copies certifiées conformes de leurs diplômes ou attestations (en un seul document ou fichier).

5. Les critères d’évaluation des qualifications sont les suivants :

■ Qualifications d’ordre général (30 points) ;
■ Expériences pertinentes pour la mission (60 points) ;
■ Expérience de la région et connaissance de la langue (10 points).

6. La méthode de « Sélection de Consultant Individuel » telle que décrite dans les Règlements de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de la Banque Mondiale, publié le 1er juillet 2016, sera utilisée pour le choix du candidat. Les modalités de recrutement sont l’analyse de CV et l’interview des trois (03) meilleurs candidats.

7. Les informations complémentaires relatives à la mission ainsi que les termes de référence y relatifs peuvent être obtenues aux jours, heures et adresses suivants : de lundi à vendredi de 8 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 16 h 00 T.U.
E.mail : kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg.
Téléphone : (+228) 90 04 41 34

8. Les manifestations d’intérêt, rédigées en français et paginées, portant la mention « Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un(e) Statisticien-économiste » doivent parvenir par e-mail au plus tard le 12/01/2023 à 9 heures TU à l’adresse suivante :
Monsieur la Personne Responsable des Marchés Publics Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo
E-mail : projet.wuri@anid.gouv.tg avec copie à kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg

9. Les manifestations seront ouvertes le 12/01/2023 à 09 h 30 (TU), dans la salle de réunion du Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale, Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo.

Poste 3 : Recrutement d’un Coordonnateur Adjoint

Programme d’Identification Unique pour l’Intégration Régionale et l’Inclusion (WURI) en Afrique de l’Ouest
N° de Crédit : IDA-V3240
N° de référence : AMI en date du 28/12/2022

1. Le Gouvernement de la République Togolaise représenté par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) a reçu un financement de l’Association Internationale de Développement (IDA) et a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif au recrutement d’un Coordonnateur Adjoint.

2. Sous l’autorité du Directeur Général de l’ANID et la responsabilité du Coordonnateur de projet, le Coordonnateur adjoint assure la bonne marche des différents départements de l’UGP (technique, sauvegardes sociales, financier, suivi évaluation, communication, …).

Il devra travailler en étroite collaboration avec les équipes de gestion fiduciaire, de sauvegarde environnementale et sociale, de suivi-évaluation et technique du projet. Par ses actions, il doit contribuer à la bonne marche du projet dans tous ses aspects. Il sera plus spécifiquement chargé de :

– Administration générale

l Superviser l’ensemble des activités du projet ;
l Faire le suivi de toutes les activités programmées et s’assurer de leur cohérence avec le calendrier d’exécution ;
l Organiser les réunions hebdomadaires de l’UGP et les présider en l’absence du Coordonnateur ;
l Discuter et valider le programme de travail hebdomadaire et mensuel de l’équipe de l’UGP ;
l Rendre compte au Coordonnateur de l’état d’avancement du projet ;
l Veiller à la bonne circulation des informations de portée générale au sein du projet ;
l Assurer en collaboration avec le Coordonnateur, la gestion quotidienne du projet et la coordination technique avec les différents acteurs du projet et agences d’exécution ;
l Développer les actions pour le respect par les différents acteurs des clauses des Accords de financement et autres documents de base du projet et en assurer le suivi ;
l Contribuer à la gestion du personnel, des biens matériels de l’UGP et des membres des équipes de mise en œuvre des composantes du projet (Chefs projets et homologues nationaux notamment) et rendre compte au Coordonnateur ;
l Participer aux missions périodiques de supervision ou d’appui à la mise en œuvre du projet par la Banque Mondiale.

– Gestion financière

l Contribuer à la gestion financière du projet en étroite collaboration avec le Spécialiste en Gestion Financière
(SGF) et le Comptable, dans le respect des Accords de financement et en conformité avec les règles et procédures de la BM ;
l Présenter à l’attention du Coordonnateur dans les délais requis, pour validation, les projets de budgets annuels, les états et rapports financiers requis par la BM, notamment les rapports financiers trimestriels et les états financiers annuels ;
l Coordonner l’élaboration de la programmation budgétaire et financière des activités du projet ;
l Suivre en liaison avec le SGF, l’exécution du budget du projet ;
l Ordonnancer, en cas d’empêchement du Coordonnateur, toutes les dépenses devant être payées sur les comptes spéciaux ;
l Signer, en cas d’empêchement du Coordonnateur, les relevés de dépenses et les Demandes de Paiements Directs (DPD) en vue de leur transmission à la Direction de la Dette Publique et du Financement (DDPF) ;
l Signer, en cas d’empêchement du Coordonnateur, les chèques tirés sur le compte bancaire du projet et préparés par le SGF ;
l S’assurer de l’éligibilité et de la pertinence des dépenses du projet ;
l Veiller à la préparation, à l’actualisation et à l’exécution du Plan de Passation des Marchés (PPM) selon les modalités prévues par le manuel de procédures du projet ;
l Organiser la revue périodique des activités du projet, conformément aux dispositions de l’Accord de Financement ;
l Veiller en collaboration avec le Coordonnateur au respect strict des procédures d’approvisionnement du projet en biens et services requis ;
l Approuver, en cas d’empêchement du Coordonnateur, les bons de commande de biens et services ;
l Autoriser en cas d’empêchement du Coordonnateur, les passations de marchés de biens et services ;
l Organiser, en collaboration avec le Coordonnateur et à bonne date, les audits externes du projet et rendre compte
périodiquement de la mise en œuvre des recommandations qui en sont issues au Coordonnateur du projet ;
l Veiller à la bonne utilisation des biens acquis dans le cadre de l’exécution du projet.

Lire aussi :  SCANTOGO recrute-29/01/2023

– Gestion technique

l Contribuer à la validation des Termes de Référence (TDR) rédigés dans le cadre de la mise en œuvre du projet ;
l Veiller à la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’enregistrement de masse de la population ;
l Veiller à l’élaboration de la stratégie nationale de recensement des ménages en vue de la constitution du Registre Social des Personnes et des Ménages (RSPM) ;
l Coordonner en collaboration avec le Coordonnateur, les travaux de revue à mi-parcours du projet ainsi que ceux de son évaluation finale.
l Préparer, planifier et conduire les opérations d’enregistrement continue à l’issue de l’enregistrement de masse.

– Administration du personnel

l Contribuer à la gestion administrative du projet en étroite collaboration avec le SGF et le Comptable, dans le respect des Accords de financement et en conformité avec les règles et procédures de la Banque Mondiale ;
l Contribuer à l’application des règlements énoncés dans les décrets, arrêtés, manuels, directives circulaires et mémoires relatifs à la gestion du personnel technique et d’appui du projet.

– Gestion du patrimoine
l Veiller à la bonne gestion du patrimoine du projet et à la réception des biens acquis.

– Suivi et contrôle
l Contribuer au bon déroulement des missions de contrôle externe (Auditeurs externes, inspection de l’Etat, bailleurs de fonds, etc.) du projet ;
l Contribuer à la mise en application des recommandations de l’Auditeur interne et des Auditeurs externes ;
l Contribuer à la mise en application des recommandations des missions d’appui de la Banque Mondiale ;
l Convoquer, en collaboration avec le Coordonnateur, les réunions de revue du Plan de Travail et Budget Annuel
(PTBA) ;
l Contribuer à l’analyse des écarts de performance et proposer des solutions pour l’atteinte de l’objectif de développement du projet.

En plus des tâches ci-dessus listées, le Coordonnateur adjoint du projet est amené à effectuer d’autres tâches sur instructions des supérieurs hiérarchiques.

3. Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD) invite les consultants éligibles, à manifester leur intérêt pour exécuter la mission ci-dessus indiquée. Les qualifications minima demandées au consultant sont les suivantes :

Le Coordonnateur Adjoint doit avoir le profil suivant :

– Formations requises

l Etre titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur (minimum niveau Bac + 5, Master ou Ingénieur) dans les disciplines relatives à l’économie, l’administration publique, l’administration des affaires, la gestion des projets, le management d’organisations, l’informatique ou avoir un diplôme équivalent ;
l Avoir une formation complémentaire en gestion de programmes et projets de développement ou une formation dans le domaine du suivi et évaluation des projets ;
l Avoir été formé sur les procédures de passation de marchés de la Banque Mondiale ou sur le nouveau cadre environnemental et social de la Banque Mondiale serait un atout.

– Expériences professionnelles requises

l Avoir une expérience pratique d’au moins sept (07) ans dans la gestion des projets/programmes dont au moins cinq (05) ans dans la gestion des projets financés par les coopérations bilatérales ou multilatérales (BOAD, BAD, BID, BIDC, Fonds Mondial, FIDA, Banque Mondiale, Union Européenne, etc.) ou les Agences des Nations Unies ou les ONG internationales ;
l Avoir au moins deux (02) ans d’expérience professionnelle prouvée dans la mise en place et/ou la mise en œuvre d’un système de suivi et évaluation ou la direction des opérations d’un projet de développement financé par les partenaires techniques et financiers ;
l Avoir une connaissance de l’environnement des projets régionaux financés par les partenaires techniques et financiers et une connaissance de la gestion des projets d’envergure nationale ;
l Etre au fait des enjeux liés à l’identification en général et à l’identification biométrique en particulier ;
l Disposer d’une expérience dans la gestion de projets dans le domaine du numérique, du digital (big data, intelligence artificielle) serait un atout.
l La connaissance de l’environnement des projets sur financement Banque Mondiale est un atout.

– Ethique et Leadership

l Etre méthodique, organisé et rigoureux ;
l Etre dynamique avec un bon esprit d’initiative ;
l Etre apte à effectuer des travaux de nature confidentielle, à traiter un grand volume de données sous pression ;
l Etre intègre et de bonne moralité ;
l Avoir un vrai sens du résultat et attester d’un solide esprit entrepreneurial ;
l Disposer d’un forte capacité d’analyse ;
l Etre autonome avec un forte capacité d’encadrement et de bonnes qualités relationnelles, notamment savoir
collaborer avec une diversité d’interlocuteurs ;
l Avoir managé des équipes sur des projets divers et prouvé une grande capacité de gestion dans un univers technique ;
l Avoir un sens parfait de l’autorité, tout en étant courtois, disponible et patient ;
l Avoir un sens aigu du travail en équipe et savoir valoriser le potentiel de chaque membre, et avoir une grande capacité d’adaptation ;
l Avoir d’excellentes capacités de communication et en particulier de rédaction en langue française ; une bonne connaissance de la langue anglaise est également souhaitée.

4. Les consultants doivent fournir leur candidature constituée du CV détaillé et des copies certifiées conformes de leurs diplômes ou attestations (en un seul document ou fichier).

5. Les critères d’évaluation des qualifications sont les suivants :
l Qualifications d’ordre général (30 points) ;
l Expériences pertinentes pour la mission (60 points) ;
l Expérience de la région et connaissance de la langue (10 points).

6. La méthode de  » Sélection de Consultant Individuel  » telle que décrite dans les Règlements de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) de la Banque Mondiale, publié le 1er juillet 2016, sera utilisée pour le choix du candidat. Les modalités de recrutement sont l’analyse de CV et l’interview des trois (03) meilleurs candidats.

7. Les informations complémentaires relatives à la mission ainsi que les termes de référence y relatifs peuvent être obtenues aux jours, heures et adresses suivants : de lundi à vendredi de 08 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 16 h 00 TU ;
E-mail : kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg ; Téléphone : (+228) 90 04 41 34.

8. Les manifestations d’intérêt, rédigées en français et paginées, portant la mention « Manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un(e) Coordonnateur (rice) adjoint (e) » doivent parvenir par E-mail au plus tard le 12 Janvier 2023 à 09 heures TU à l’adresse suivante :

Monsieur la Personne Responsable des Marchés Publics Ministère de l’Economie Numérique et de la
Transformation Digitale Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo
E-mail : projet.wuri@anid.gouv.tg avec copie à kodzo.tsogbe@numerique.gouv.tg

9. Les manifestations seront ouvertes le 12 Janvier 2023 à 09 h 30 (TU), dans la salle de réunion du Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale, Avenue Abdoulaye Fadiga, Lomé-Togo.

Lire aussi:

Gozem lance le Women Leadership Program

Comment répondre de manière efficace à la question concernant vos prétentions salariales

41 Bourses d’études partielles de l’ONG APEL-AFRIQUE

A LOUER

UN GRAND ENTREPOT à l'Aeroport pour location 10 MILLIONS Frs /MOIS à débattre. CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

A VENDRE 1

UNE BELLE VILLA de Quatre -ch-sallon à Lomnava près du marché sur demi lot 70 MILLIONS à débattre. CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

A VENDRE 2

Maison sur ¾ de lot à Tokoin Novissi (enclavé) derrière Collège Protestant 15 000 000 F CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.