EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

L’ANADEB recrute-15/09/2022 (04 postes)

L’AGENCE NATIONALE D’APPUI AU DEVELOPPEMENT A LA BASE (ANADEB)

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 33 750 autres abonnés

RECRUTE POUR LE COMPTE DU MINISTERE DE L’EAU ET DE L’HYDRAULIQUE VILLAGEOISE (MEHV)

AVIS N° 002/2022/ANADEB PASH-MUT /PRMP du 30/08/2022

Le Gouvernement de la République Togolaise a reçu de l’Association Internationale de Développement (IDA) un financement de soixante-huit millions (68 000 000) de dollars pour la mise en œuvre du Projet d’Amélioration de la Sécurité Hydrique en Milieu Urbain au Togo (PASH-MUT), et a l’intention d’utiliser une partie de ce fonds pour effectuer des paiements au titre du recrutement pour le compte du Ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise (MEHV) de :

1- Un (01) Expert Suivi-Evaluation
2- Un (01) Responsable Assainissement
3- Un (01) Responsable des infrastructures AEP
4- Un (01) Responsable Ressources en eau

1. INFORMATIONS SUR LES POSTES

Titre des postes :
1- Un (01) Expert Suivi-Evaluation
2- Un (01) Responsable Assainissement
3- Un (01) Responsable des Infrastructures AEP
4- Un (01) Responsable Ressources en eau

Lieu d’exécution des missions
pour tous les postes : Lomé, Togo au sein de l’Unité de Gestion du Projet (UGP)

Durée du contrat : poste d’Expert Suivi-Evaluation
Six (06) mois à temps partiel (4 heures/jour)

Durée du contrat : poste de Responsable Assainissement AEP

Six (06) mois à temps partiel (4 heures/jour)
Durée du contrat : poste de Responsable des Infrastructures AEP

Six (06) mois à temps plein
Durée du contrat : poste de Responsable Ressources en eau

Six (06) mois) mois à temps plein
Lieu d’exécution des missions : Lomé, Togo
Période prévisionnelle de démarrage des missions : Octobre 2022

I – POSTE D’EXPERT SUIVI-EVALUATION :

1.1 Mission d’Expert Suivi-Evaluation

Sous l’autorité du Coordonnateur du projet, et en collaboration avec les autres membres de l’UGP Responsables de composantes, avec la SP-Eau et le MEHV, l’Expert en suivi-évaluation assure la coordination des activités de suivi-évaluation du projet, il/elle a pour principales responsabilités de :

• La conception et la mise en place d’un système de suivi-évaluation des activités du projet ;
• La collecte et l’analyse des informations et données pour la préparation des documents de préparation du projet ;
• L’identification des indicateurs-clés de suivi-évaluation en fonction de la stratégie et des objectifs du projet, y compris les méthodologies de calcul, valeurs initiales, finales et intermédiaires ;
• L’assistance au Coordonnateur et aux autres Responsables de composantes, au besoin, dans l’interprétation des aspects socio-économiques des indicateurs de suivi par rapport aux objectifs du projet et évaluation de l’impact du projet ;
• Aider à la mise à jour des autres bases de données mises en place par le MEHV pour le suivi des performances du secteur WaSH urbain Toutes autres tâches connexes à la demande de sa hiérarchie.

1.2 Profil recherché :

– Qualifications générales et expériences professionnelles requises :

• l’Expert en suivi-évaluation devra avoir un diplôme universitaire Bac+4 ans au moins en statistiques, économie, en gestion de projets de développement, en planification de développement ou d’un diplôme équivalent

– Compétences techniques :

• Posséder une expérience professionnelle pertinente d’au moins 3 ans en suivi & évaluation de projet ;
• Posséder une expérience d’au moins deux ans dans le suivi-évaluation de projets WASH ;
• Avoir occupé un poste similaire (Expert en suivi-évaluation de projet) pendant au moins deux ans sur un programme/projet financé par des bailleurs ;
• Avoir une maîtrise des logiciels de traitement de données ;
• Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique ;
• Avoir une facilité dans la communication et posséder un style rédactionnel correct ;
• La maîtrise du logiciel Tom monitoring sera un atout.

– Aptitudes comportementales et relationnelles spécifiques
• Dynamisme et esprit de synthèse ;
• Etre autonome, organisé et méthodique ;
• Discrétion professionnelle, secret professionnel et devoir de réserve ;
• Etre réactif et savoir s’adapter aux évolutions de l’environnement de travail ;
• Rigueur ;
• Anticipation ;
• Sens de l’organisation et de l’encadrement ;
• Aisance relationnelle et rédactionnelle ;
• Esprit d’équipe, d’analyse et de synthèse ;
• Grande disponibilité.

II – POSTE DU RESPONSABLE ASSAINISSEMENT AEP :

2.1 Mission du Responsable Assainissement

Le Responsable Assainissement a pour mission la préparation des activités du projet liées au développement de l’assainissement, incluant (i) la construction d’une station de traitement des boues de vidange d’une capacité de 1 500 m3/jour dans le Grand Lomé (essentiellement constituée par filière de traitement, d’un épaississeur a boue, d’un ensemble de lits de séchage des boues (Lits non plantés) et d’un système de traitement des eaux usées lagunage a microphytes comprenant un bassin anaérobie, un bassin facultatif et un bassin de maturation), (ii) une assistance technique auprès des institutions concernées et des syndicats de vidangeurs pour le renforcement de l’ensemble de la chaîne de collecte auprès de ménages – transport des boues de fosses septiques jusqu’à la station de traitement, (iii) l’installation d’équipements sanitaires dans les écoles et centres médicaux de Lomé.

2.2 Fonction et responsabilités

Placé sous la responsabilité du Chef de projet AEP, le Responsable Assainissement a pour principales responsabilités :

• L’élaboration des termes de référence pour le recrutement des firmes responsables de la préparation des études d’ingénierie pour les activités à réaliser dans le cadre du projet ;
• La coordination avec les autres spécialistes clés (passation de marché, sauvegardes, etc.) impliqués dans la préparation du projet ;
• La collecte de données (y compris l’organisation d’ateliers avec des acteurs clés du secteur de l’assainissement), la rédaction et la revue de documents techniques de projet liés aux activités d’assainissement ;
• La participation à l’élaboration du cadre de résultat du projet ;
• La participation aux missions d’appui de la Banque Mondiale.

Lire aussi :  Un Chauffeur-livreur

2.3 Principales attributions

De façon spécifique, le/la responsable assainissement aura entre autres pour mission de :
– Participer à l’élaboration des plans de passation de marchés du projet ;
– En collaboration avec le SPM, veiller à la réalisation des activités programmées dans le PPM de préparation du projet en lien avec l’assainissement ;
– Coordonner avec les spécialistes en sauvegardes sociales et environnementales afin de faciliter la préparation des évaluations et des documents de projets relatifs aux activités d’assainissement ;
– Etablir deux cartographies des acteurs de la gestion des boues de vidange d’une part et de la gestion des infrastructures WASH dans les écoles et les centres de santé d’autre part ;
– A partir des cartographies établies, organiser des séries rencontres (au format approprié selon le profil des acteurs) pour collecter des informations utiles à l’élaboration de la composante assainissement du projet.

2.4 Profil recherché

– Qualifications générales et expériences professionnelles requises :

Le Responsable Assainissement devra être d’une formation :

• Avoir au moins un diplôme universitaire Bac+3 (Licence) en hydraulique, génie sanitaire, travaux publics ou sciences et technologies de l’eau.
Il/Elle devra :
• Avoir une expérience professionnelle de cinq (05) ans minimum dans le domaine de l’assainissement des eaux résiduaires ;
• Avoir une expérience d’au moins 3 ans dans le domaine de l’assainissement en milieu urbain ;
• Avoir une bonne maîtrise de la règlementation liée à l’urbanisme et à l’assainissement ;
• Avoir une parfaite maîtrise des logiciels informatiques (Word, Excel, PowerPoint) et des applications de messagerie électronique (Internet).

– Compétences techniques

• Connaissance en techniques de conception et de réalisation des dispositifs d’assainissement individuels et collectifs ;
• Maîtrise de la réglementation hygiène et sécurité ;

– Aptitudes comportementales et relationnelles spécifiques
• Dynamisme et esprit de synthèse ;
• Etre autonome, organisé et méthodique ;
• Discrétion professionnelle, secret professionnel et devoir de réserve ;
• Etre réactif et savoir s’adapter aux évolutions de l’environnement de travail ;
• Rigueur ;
• Anticipation ;
• Sens de l’organisation et de l’encadrement ;
• Aisance relationnelle et rédactionnelle ;
• Esprit d’équipe, d’analyse et de synthèse ;
• Grande disponibilité.

III – POSTE DU RESPONSABLE DES INFRASTRUCTURES AEP

3.1 Mission du Responsable infrastructures AEP

Le Responsable infrastructures AEP a pour mission la mise en place des activités relatives au :

• Programme de réduction de l’Eau Non Facturée (ENF) ;
• Renforcement du système d’alimentation en eau potable dans la zone du projet.

3.2 Fonction et responsabilités

Placé sous la responsabilité du Chef de projet AEP, le Spécialiste infrastructures a pour principales responsabilités :

• L’appui à la l’élaboration des dossiers de demandes de proposition pour les marchés d’étude d’ingénierie et des dossiers d’appel d’offres pour les marchés de travaux ;
• La participation à l’évaluation des offres ;
• La revue des rapports d’études d’ingénierie, coordonner l’interface technique avec les consultants et entreprises participant à la préparation du projet. Assurer le contrôle qualité de leurs activités ;
• La participation à l’élaboration des plans de passation de marchés du projet ;
• La participation aux missions de la Banque Mondiale.

3.3 Profil recherché

– Qualifications générales et expériences professionnelles requises :

Le Responsable infrastructures AEP devra être d’une formation Bac +5, spécialiste en Génie Civil/Hydrologie/Génie Rural ou équivalent. Toutes formations complémentaires/supplémentaires pertinentes dûment attestées sont un atout. Il/Elle devra :
• Avoir une expérience professionnelle de dix (10) ans minimum dans au moins l’un des domaines suivants : eau, génie civil, hydrologie ;
• Avoir une expérience d’au moins 8 ans dans la conduite d’études d’ingénierie pour les infrastructures AEP ;
• Avoir une bonne maîtrise des procédures nationales de passation de marché ;
• Avoir une parfaite maîtrise des logiciels informatiques (Word, Excel, PowerPoint) et des applications de messagerie électronique (Internet).

– Compétences techniques
• Connaissances concernant la gestion de chantiers et des normes de construction en génie civil et en hydraulique ;
• Connaissance des politiques publiques du secteur AEP et des acteurs y afférents ;
• Maîtrise de la zone du grand Lomé.

– Aptitudes comportementales et relationnelles spécifiques
• Avoir une bonne capacité d’analyse, de prise de recul et de discernement ;
• Avoir une bonne capacité organisationnelle et un esprit d’initiative ;
• Etre réaliste fiable et flexible ;
• Avoir une capacité d’adaptation à des contextes variés, souvent stressants ;
• Avoir du tact, de la patience, de la diplomatie ;
• Savoir communiquer et établir une relation de confiance ;
• Avoir l’esprit d’équipe et la capacité à travailler en équipe.

IV – POSTE DU RESPONSABLE RESSOURCES EN EAU :

2.5 Mission du Responsable ressources en eau

Le Responsable des ressources en eau a pour mission d’aider à la préparation des activités relatives à la composante Ressources en eau.

Lire aussi :  Africsearch Togo recrute-12/10/2022

2.6 Fonction et responsabilités

Placé sous la responsabilité du Coordonnateur de projet, le Responsable des ressources en eau a pour principales responsabilités de :
• Coordonner l’élaboration des programmes de recherche et des conventions adhoc avec les organismes académiques pour les activités à réaliser dans le cadre du projet ;
• Coordonner l’élaboration des termes de référence pour le recrutement des firmes responsables de la préparation des études d’ingénierie pour la réalisation des travaux de forage, pour la réalisation de l’étude d’optimisation des prélèvements sur les forages actuels, et pour la réalisation des activités de suivi et protection de la ressource en eau ;
• Coordonner la mise en œuvre des activités liées aux ressources en eau avec les autres spécialistes clés (passation de marché, sauvegardes, etc.) impliqués dans la préparation du projet ;
• Collecter de données, y compris lorsque nécessaire l’organisation d’ateliers avec des acteurs clés de la ressource en eau et des impacts du changement climatique, la rédaction et la revue de documents techniques de projet liés aux
activités relatives à la ressource en eau ;
• Participer à l’élaboration du cadre de résultat du projet ;
• Participer aux missions d’appui de la Banque Mondiale ;

2.7 Principales attributions :
De façon spécifique, le/la Responsable ressources en eau aura entre autres pour mission de :
– Participer à l’élaboration des plans de passation de marchés du projet ;
– Veiller à la réalisation des activités programmées dans le PPM en lien avec la mobilisation de la ressource en eau, en collaboration avec le SPM ;
– Travailler avec les spécialistes en sauvegardes sociales et environnementales afin de faciliter la préparation des évaluations et des documents de projets relatifs aux activités de mobilisation de la ressource en eau ;
– Animer les activités d’amélioration de la connaissance et du partage de l’information sur la ressource en eau, avec l’objectif constant d’assurer sur le long terme l’appropriation des résultats acquis par le projet par l’ensemble des acteurs du secteur de la ressource en eau, en veillant notamment à l’accessibilité des données et à la publication des résultats par la communauté scientifique internationale ;
Les tâches prioritaires, qui pourront être engagées en anticipation de la mise en œuvre du projet, comprennent au minimum :
– La préparation des termes de référence pour le recrutement des firmes responsables de la préparation des études d’ingénierie pour la réalisation des travaux de forage, pour la réalisation de l’étude d’optimisation des prélèvements sur les forages actuels, et pour la réalisation des activités de suivi et protection de la ressource en eau ;
– La préparation des programmes de recherche et des conventions ad hoc avec les organismes académiques pour les activités à réaliser dans le cadre de l’amélioration de la connaissance sur la ressource en eau souterraine.

2.8 Profil recherché

– Qualifications générales et expériences professionnelles requises :

Le Responsable des ressources en eau devra avoir le profil suivant :
• Niveau Bac +5 en hydrogéologie ;
• Connaissance du Grand Lomé et du droit de l’Environnement au Togo (loi sur l’eau et les milieux aquatiques) ;
• Maîtrise des méthodes et des outils de suivis hydrogéologiques ;
• Connaissance des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) et des outils de bureautiques ;
• Expériences dans le domaine des eaux souterraines d’au moins 3 ans.

– Aptitudes comportementales et relationnelles spécifiques
• Dynamisme et esprit de synthèse ;
• Etre autonome, organisé et méthodique ;
• Discrétion professionnelle, secret professionnel et devoir de réserve ;
• Etre réactif et savoir s’adapter aux évolutions de l’environnement de travail ;
• Rigueur ;
• Anticipation ;
• Sens de l’organisation et de l’encadrement ;
• Aisance relationnelle et rédactionnelle ;
• Esprit d’équipe, d’analyse et de synthèse ;
• Grande disponibilité.

V DOSSIER DE CANDIDATURE

Chaque dossier de candidature doit comporter :
– un Curriculum Vitae (CV) détaillé avec 3 références ;
– une lettre de motivation ;
– les copies certifiées conformes des diplômes ;
– les copies des attestations de travail ou toutes autres pièces en tenant lieu.

NB : les missions ou expériences des CV non soutenues par des preuves ne seront pas prises en compte.

Les dossiers de candidature doivent être déposés sous pli fermé et porteront les mentions :

« Avis de recrutement n° 002/2022/ANADEB PASH-MUT /PRMP du 30/08/2022 »
« Recrutement au poste de : …………………… (Préciser le poste postulé) »
Les dossiers seront reçus tous les jours de 8 h à 12h et de 14h 30 à 17h aux adresses ci-après :
Lomé : Direction générale de l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), sise à Agbalépédogan, Lomé, Rue 48 Maison 426, Villa Malou 01
B.P. : 2098 Lomé-Togo, Tél. : (+228) 22 25 5711, Porte N° 111.

La clôture des dépôts de candidature est fixée au 15 septembre 2022 à 17 heures TU.

Le présent avis ainsi que les termes de référence détaillés pour chaque poste peuvent être consultés sur le site www.anadeb.org de l’ANADEB.

NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés par téléphone ou e-mail.

Lire aussi:

Une société de la place recrute (03 postes)

L’INSEED recrute-15/09/2022 (23 postes)

Appel à candidatures de l’Institut français pour la création de logotype

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.