EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

SOLIDARITES INTERNATIONAL recrute (Burkina Faso)

système comptable des entités à but non lucratif

SOLIDARITES INTERNATIONAL (SI) est une association d’aide humanitaire internationale qui, depuis plus de 40 ans, porte secours aux populations victimes de conflits armés et de catastrophes naturelles en répondant aux besoins vitaux, boire, manger, s’abriter. L’ONG SOLIDARITÉS INTERNATIONAL (SI) recrute COORDINATEUR(TRICE) CONSORTIUM NEX’EAU (H/F). Particulièrement engagée dans le combat contre les maladies liées à l’eau insalubre, première cause de mortalité au monde, SI met en œuvre par ses interventions une expertise dans le domaine de l’accès à l’eau potable, l’assainissement et la promotion de l’hygiène, mais également dans celui, essentiel, de la sécurité alimentaire et moyen d’existence. Présentes dans plus de 20 pays, les équipes de SI, 2500 personnes au total, composées d’expatriés, de staffs nationaux, de permanents au siège, de quelques bénévoles… – interviennent avec professionnalisme et engagement dans le respect des cultures.

LA MISSION

SI est arrivée au Burkina Faso en 2018. SI a diversifié son portefeuille d’interventions pour adresser à la fois les besoins vitaux en EHA, abris et nourriture des populations récemment déplacées par le conflit (mécanisme RRM et autres interventions d’urgence) et l’impact du conflit sur l’accès aux services publics EHA et aux moyens d’existence, intégrant également le renforcement des institutions et les enjeux de cohésion sociale.

La plupart des projets sont mis en œuvre en consortium avec des ONGI et sur certains projets avec des partenaires locaux

SI fait partie de plusieurs consortiums : RRM-Frontline et CIAA (avec ACF comme lead), NEX’EAU (consortium avec GRET & URD -SI en lead), PARIC (lead IRC), Réponse multisectorielle Santé EHA SAME intégrée dans le Yagha (PUI lead du consortium) et Réponse intégrée Abris – AGR-EHA pour les PDIS longue durée – financement du FHRAOC mis en œuvre avec un partenaire local SOLIDEV.

En 2023, la mission est composée d’une coordination à Ouagadougouune base Grand Nord à Ouahigouya- région du Nord qui couvre une sous-base à Kongoussi au Centre-Nord, et des interventions également dans la Boucle du Mouhoun (équipe mobile) ; et une base Sahel à Dori – qui couvre les sous-bases de Djibo et de Sebba.

A ce jour, la mission compte 180 employés avec un budget d’environ 14 millions. Elle est soutenue par 9 bailleurs (BHA, DUE, ECHO, GFFO, AFD, USAID, CDCS, CIAA, OCHA)

DESCRIPTIF DE L’OFFRE

Principal objectif :

Le projet Nex’EAu est un projet innovant et précurseur au Burkina Faso, qui relève le defi de l’opérationnalisation effective du Nexus pour l’accès au service de base en eau. Il a été lancé en 2021 et est financé par l’AFD et USAID et est mis en oeuvre en etroite collaboration avec l’ONEA et les communes d’intervention.

L’AFD et USAID sont des bailleurs avec des règles spécifiques et beaucoup d’exigences. Il y a donc une forte pression sur la compliance envers ces 2 bailleurs, dont le coordinateur de consortium est le point focal.

La gouvernance du Consortium est également un enjeu fort pour en assurer l’animation, la tenue régulières des différents comités (COPIL, Comité de suivi technique, CODIR) et le suivi des points d’action.

Après une 1ʳᵉ phase qui prend fin en 2024, des financements additionnels de l’AFD ont permis d’étendre le volume d’activités et la durée du projet.

Pour 2024, il y a un enjeu fort pour le Consortium Nex’eau de capitaliser sur l’expérience et l’expertise développée lors de la 1ʳᵉ phase pour étendre la méthodologie du projet à d’autres centres urbains dans les régions en crise, et prospecter ainsi des financements additionnels.

Priorités des 2/3 premiers mois :

  • Assurer la clôture du financement USAID ( septembre 2023) et la remise de tous les documents au bailleurs
  • Accompagner le lancement des activités du 3e financement AFD
  • Renforcer le process de reporting bailleurs
  • Finaliser la logique d’intervention/ théorie du changement du projet et mobiliser des financements additionnels pour étendre le projet à de nouvelles zones
  • Planifier et animer la tenue des différents comités de gouvernance du consortium
  • Encadrer/faciliter les activités du volet études/capitalisation du groupe URD (restitution bailleurs, ateliers, suivi consultants…)

VOTRE PROFIL

Formation :

Diplôme Supérieur en Sciences Politiques, Relations Internationales, Développement International ou équivalent E32

Expériences et compétences techniques :

Expérience de 3 ou 4 ans dans le secteur humanitaire sur poste équivalent

Compétences requises :

  • Bonne connaissance du fonctionnement, règles et procédures des bailleurs de fonds (surtout US AID et AFD)
  • Experience en reporting/propositions de projet
  • Capacités rédactionnelles, analyse et synthèse
  • Adaptabilité
  • Management
  • Coordination
  • Analyse stratégique

Langues :

  • Français
  • Anglais apprécié

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Un poste salarié : Selon l’expérience, à partir de EUR 2860€ bruts par mois (2600€ salaire de base + 10% d’indemnité de congé annuel versée mensuellement) et un Per Diem mensuel de 550€.

SI couvre également les frais de logement et les frais de déplacement entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu d’affectation.

Breaks : Pendant la mission, un système d’alternance entre travail et congés est mis en place à raison de 7 jours ouvrables tous les trois mois (avec USD 850 alloués par Solidarités International). À ces périodes de pause s’ ajoute un jour de repos supplémentaire par mois travaillé.

Couverture sociale et médicale : Les expatriés bénéficient d’une assurance qui rembourse tous les frais de santé (y compris les frais médicaux et chirurgicaux, les soins dentaires et ophtalmologiques, le rapatriement) et d’un système de prévoyance incluant les risques de guerre. Les frais de vaccination et de traitement antipaludéen indispensables sont remboursés.

CONDITIONS DE VIE :

La ville de Ouagadougou est la capitale du Burkina Faso et la plus grande ville du pays. La vie y est relativement agréable. La ville bénéficie de nombreux restaurants et lieux de sortie. La vie culturelle y est très animée.

La circulation y est plutôt fluide, les expatriés sont autorisés à conduire leur véhicule personnel. Certains viennent au bureau à vélo également.

Des règles sécuritaires existent sur la mission, ainsi, certains lieux et rues sont interdits. Il n’y a pas de couvre-feu. La situation politique et sociale étant très tendue depuis les 2 coups d’Etat de 2022, des restrictions additionnelles ou des périodes de confinement ponctuelles peuvent être envisagées.

COMMENT POSTULER

Vous reconnaissez-vous dans cette description ?

Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation.

Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

SI se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Et pour mieux connaître Solidarités International :  www.solidarites.org

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

 

Pour plus d'offres, rejoignez-nous sur TikTok et sur notre Chaîne WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.