EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

La délégation de l’Union Européenne au Togo recrute -17/03/2023

emploi togo jeune dame

Termes de Référence pour le recrutement d’un(e) Coordonnateur.trice de projet et d’un (e) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère)

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez 45 milliers d’autres abonnés

Contexte

L’Union Européenne a lancé en 2022 pour le Togo, un appel à propositions de projets (Référence : Europe Aid/173585/DD/ACT/) qui s’inscrit dans le cadre de ses programmes thématiques « droits de l’Homme et démocratie » et « Organisations de la Société Civile ». Il est transcrit également dans la Feuille de route pour l’engagement de l’UE avec la société civile au Togo 2021-24, établie par la délégation de l’UE au Togo en octobre 2021 et qui met l’accent sur 5 priorités en particulier.

-Le renforcement des capacités des OSC et leur participation;
-L’amélioration de l’environnement dans lequel ils opèrent;
-L’inclusion de l’égalité de genre;
-La participation des OSC dans l’amélioration des services de bases;
-Le rôle de la société civile,la cohésion sociale et la paix.

L’objectif général de cet appel à propositions est de : « Renforcer le rôle de la société civile dans la protection des droits fondamentaux, en particulier les droits civils et politiques ainsi que l’égalité des genres.

Objectif spécifique: Protection et promotion de la liberté d’association et de réunion (lot 2).

A l’issue du processus de sélection des propositions soumises, la proposition du Consortium composé de cinq Organisations (CCFD-TS, SADD, UST, WEP-TOGO et SYNPHOT) dont le demandeur chef de file est le CCFD-TS, présentée a été sélectionnée.
Le présent avis de recrutement s’inscrit donc dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet intitulé « Renforcement de la société civile pour la promotion et la protection de la liberté d’association et de réunion au Togo »co financé par l’Union Européenne (principal contributeur) et le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement-Terre Solidaire (CCFD-TS).

Globalement ce projet vise à contribuer à la consolidation de la paix sociale, de la démocratie et de l’État de droit au Togo.

Les résultats suivants sont attendus à l’issue de la mise en œuvre du projet :

1. Amélioration de l’exercice de la liberté d’association et de réunion pour les OSC togolaises.
– Amélioration du cadre légal relatif à la liberté d’association et de réunion (LAR) pour les OSC togolaises;

– Renforcement des compétences sur la législation en matière de LAR des OSC togolaises, autorités étatiques, député.e.s et élu.e.s locaux;
– Consolidation de la défense de la LAR pour les citoyen.ne.s. togolais.e.s.

2. Élargissement de l’espace de débat et de dialogue entre les OSC et l’État dans l’intérêt des citoyen.ne.s sur l’ensemble du territoire national.

-Consolidation des capacités des OSC togolaises quant à la gouvernance, la participation citoyenne et le suivi de l’action publique;
-Renforcement des moyens d’action des OSC togolaises en vue du renforcement de la participation citoyenne, du dialogue politique et des relations entre élu.e.s et citoyen.ne.s.

Les principaux organes de gouvernance du projet sont : le Comité d’Orientation et de Suivi (COS), le Comité de pilotage (COPIL).

La mise en œuvre est assurée par une Équipe de Gestion du Projet composée de neuf (09) personnes à savoir :

– 1 Coordonnateur.trice du projet à plein temps basé(e) à SADD ;
– 1 Chargé(e) de suivi-évaluation à plein temps basé(e) à SADD ;
– 1 Directeur.trice Administratif et Financier à plein temps basé(e) à SADD ;
– 1 Assistant.e comptable à plein temps basé(e) à SADD ;
– 1 Chargé.e Digital qui administre l’application digitale NA MANYA et gère la communication du projet à plein temps basé(e) à UST ;
– 1 Chargé.e Formation Citoyenne et en CCAP à plein temps basé(e) à UST ;
– 1 Chargé.e Plaidoyer responsable de l’action de plaidoyer LAR à plein temps basé(e) à SADD ;
– 1 Chargé.e Promotion des libertés syndicales à plein temps basé(e) à SYNPHOT ;
– 1 Chargé.e Genre basé(e) à WEP-TOGO.

La durée d’exécution du projet est de quatre (04) ans et le démarrage est prévu au 1er Avril 2023.

Les présents Termes de Référence concernent le recrutement du(de la) (e) Coordonnateur.trice de projet et du (de la) (e)Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère).

Poste 1 : Le(la) Coordonnateur.trice du projet

Mission,responsabilités et tâches

Mission

Sous l’autorité du Président du Comité de pilotage (COPIL), le(la) Coordonnateur.trice du projet a pour mission de coordonner la mise en œuvre du projet « Renforcement de la société civile pour la promotion et la protection de la liberté d’association et de réunion au Togo ».

Responsabilités et tâches

Les principales responsabilités et tâches du (de la) Coordonnateur.trice du projet sont :

Coordination de l’équipe de projet / différentes institutions

– Diriger et animer l’équipe de gestion du projet et rendre compte au COS et au COPIL ;
– Superviser et appuyer ses collaborateurs dans l’accomplissement de leur fonction ;
– Programmer, organiser, convoquer et animer au moins deux réunions de monitoring par an avec le COS ;
– Organiser et participer aux réunions du COPIL ;
– Participer aux processus de recrutement des membres de l’équipe de gestion du projet ;
– Coordonner les activités de l’Observatoire National sur la LAR, la liberté syndicale, le droit d’organisation, la participation citoyenne et de négociations collectives mis en place ;
– Mener et participer à des réflexions, au sein du Consortium et des groupes cibles, sur les défis du projet et sa réussite.

Gestion du projet

– Coordonner l’ensemble des activités du projet et veiller au respect des standards de qualité ;
– Elaborer et mettre en œuvre le planning opérationnel d’activités ;
– Superviser l’exécution du budget du projet ;
– Coordonner la planification et la réalisation du suivi- évaluation du projet ;
– Effectuer des missions périodiques de suivi de l’exécution des activités sur le terrain;
– Rédiger les rapports narratifs périodiques du projet ;
– Pré-valider les rapports financiers élaborés par le (la) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère) ;
– Systématiser et capitaliser les acquis du projet à travers les rapports d’activités et d’évaluations.

Gestion des prestations de services prévues dans le cadre du projet

– Elaboration des Termes de Références des appels d’offres ;
– Coordonner le processus de sélection des prestataires, la préparation et la signature des contrats ;
– Superviser le suivi de l’exécution des contrats et des livrables ainsi que la clôture contrats.

Supervision et gestion des financements en cascade prévus dans le cadre du projet

– Elaboration les TdRs pour les appels à propositions ;
– Coordonner le processus de sélection des propositions, la préparation et la signature des accords de financement avec les Collectifs d’OSC bénéficiaires ;
– Effectuer le suivi de l’exécution des projets financés et la redevabilité des collectifs d’OSC bénéficiaires ;
– Consolider les rapports d’activités réalisés dans le cadre des financements en cascade accordés par le projet.

Bonnes relations / communications internes et externes

– Coordonner l’élaboration au début du projet d’un plan de communication et de visibilité et assurer sa mise en œuvre et son suivi;
– Entretenir de bonnes relations et communications avec les instances de gouvernance du projet et les autres membres de l’équipe de gestion du projet ;
– Assurer une bonne communication avec le CCFD pour le suivi du contrat du projet signé avec l’UE ;
– Assurer une bonne communication avec l’ensemble des acteurs et partenaires du projet.

Profil du / de la candidat(e)

Qualification et expériences requises

Le(la) candidat(e) doit avoir :

– Un diplôme de niveau Bac+4 minimum en Sciences de Gestion, Sciences Économiques, Sociologie, Droit, ou tout autre diplôme équivalent ;
– Des compétences et expériences pertinentes dans la gestion des projets de développement et/ou des projets relatifs aux droits humains ;
– Des compétences et expériences pertinentes dans la gestion des ressources humaines, de processus de concertation et coordination inter institutionnels ;
– Une très bonne connaissance des procédures de gestion des projets financés par les fonds de l’Union Européenne ;
– Au moins sept (07) ans d’expériences à un poste de coordination de projets similaires.

Aptitudes et habiletés

Le (la) candidat(e) doit avoir les prédispositions suivantes :

– Capacité à mener une équipe ;
– Capacité d’adaptation ;
– Excellentes capacités d’analyse, de prise de décision, de rédaction ;
– Sens de responsabilités et des relations humaines;
– Capacité à travailler sous pression.

Durée du contrat

– La durée du contrat correspond à celle du projet, soit quatre (04) ans avec une période d’essai de 3 mois.

Rémunération & avantages

– Le salaire brut mensuel du (de la) Coordonnateur.trice du projet est de 1558 Euros, incluant la cotisation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale(CNSS) et l’Assurance Maladie. Il(elle) bénéficiera également d’un mois de congés payé par an.

Lieu d’affectation

Le(la) Coordonnateur.trice du projet sera affecté(e) au siège de l’Association Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) sis au quartier Avé-Maria Lomé.

Dossier à constituer

– Un (01) curriculum vitae (CV) avec une photo récente ; mettant en avant l’expérience professionnelle et les compétences pertinentes aux termes de référence du poste ainsi que trois (03) références ;
– Une (01) lettre de motivation datée et signée ;
– Les copies des diplômes obtenus ;
– Une copie des attestations de travail figurant dans le CV.

Poste 2Le (la)Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère)

Mission, responsabilités et tâches

Mission

Sous la direction du (de la) Coordonnateur.trice du projet le (la) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère) a pour mission d’assurer le suivi administratif et financier du projet et la gestion des fonds dans le respect des règles de l’UE et procédures internes des organisations participantes du projet.

Responsabilités et tâches

Les principales tâches du (de la) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère) sont :

– Préparer les budgets prévisionnels sur la base du budget approuvé, soit Un million cent soixante-six mille six cent quatre-vingt-dix-huit (1 166 698) Euros et des planifications opérationnelles ;
– Coordonner l’élaboration du manuel de procédure du projet;
– Veiller au respect du manuel de procédure et des autres exigences UE en terme de gestion administrative et financière ;
– Elaborer les rapports financiers consolidés du projet à partir des rapports des membres du consortium ;
– Faire le suivi de l’exécution et justification des financements en cascade accordés sur projet ;
– Faire les clôtures semestrielles financières et comptables du projet ;
– Préparer et coordonner les missions d’audit (fournitures des pièces justificatives, explications des constatations, besoins logistiques liés à la mission);
– Collabore avec les comptables des structures membres du consortium.

Profil du / de la candidat(e)

Qualification et expériences requises

Le (la) candidat(e) doit avoir :

– Un diplôme de niveau Bac+3/4 en Comptabilité, Contrôle et Audit ou tout autre diplôme équivalent ;
– Une très bonne connaissance des procédures de gestion administrative et financière des projets financés par les fonds de l’Union Européenne;
– Avoir cumulé au moins 05 ans d’expérience à un poste similaire ;
– Maîtriser le référentiel comptable de l’OHADA modifié ;
– Savoir utiliser les logiciels comptables (SAGE, PERFECTO…) ;
– Savoir utiliser les différents logiciels de bureautique (Excel, Word, Power Point…) ;
– Connaître les documents supports de la réglementation comptable ;
– Connaître les règles fondamentales de la législation sociale ;
– Connaître le fonctionnement administratif et financier d’une organisation.

Aptitudes et habiletés

Le (la) candidat(e) doit avoir les prédispositions suivantes :

– Esprit d’initiative, rigueur/éthique ;
– Analyse/synthèse/Travail en équipe ;
– Être apte à travailler sous pression avec une attitude positive et constructive ;
– Disposer d’une forte aptitude d’organisation.

Durée du contrat

– La durée du contrat correspond à celle du projet, soit quatre (04) ans avec une période d’essai de 3 mois.

Rémunération & avantages

-Le salaire brut mensuel du (de la) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère) est de 1224 Euros, incluant la cotisation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et l’Assurance Maladie. Il(elle) bénéficiera également d’un mois de congés payé par an.

Lieu d’affectation

– Le (la) Directeur.trice Administratif(ve) et Financier(ère) sera affecté(e) au siège de l’ONG Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) sis au quartier Avé-Maria Lomé.

Dossier à constituer

– Un (01) curriculum vitae (CV) avec une photo récente ; mettant en avant l’expérience professionnelle et les compétences pertinentes aux termes de référence du poste ainsi que trois (03) références ;
– Une (01) lettre de motivation datée et signée ;
– Les copies des diplômes obtenus ;
– Une copie des attestations de travail figurant dans le CV.

Dépôt des candidatures

Les dossiers de candidatures doivent être adressés en version physique et électronique au siège du Consortium à SADD au plus tard le vendredi 17 mars 2023 à l’adresse suivante :

SIÈGE: Avé-Maria Lomé B.P. 81144 LOMÉ – TOGO TEL (228) 91 50 93 22 – 93 39 48 53

recrutement.projetuelar@gmail.com

Lire aussi:

Entrepreneurs du Monde Togo recherche-28/03/2023

Une assistante de communication

Programme de formation au métier du bâtiment CAO-BIM : Revit et Twinmotion

Pour plus d'offres, rejoignez-nous sur TikTok et sur notre Chaîne WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.