EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

La Banque africaine de développement recrute (02 postes)

Bad recrute

CONTEXTE

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez 45 milliers d’autres abonnés

Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2023-2032) et réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a identifié cinq grandes priorités devant lui permettre d’accélérer l’obtention de résultats en Afrique, à savoir : i) Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; ii) Nourrir l’Afrique ; iii) Industrialiser l’Afrique ; iv) Intégrer l’Afrique ; et v) Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

POSTE 1 : Chargé(e) principal(e) du développement de l’agro-industrie

Localisation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Date de clôture : 09-mar-2024

LE COMPLEXE RECRUTEUR :

La Vice-présidence pour l’agriculture et le développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des Africains ». Le Complexe a pour principaux objectifs : (i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; (ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue dans les régions d’Afrique en mobilisant des personnes d’expérience qui peuvent être consultées pour les transactions complexes ; (iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et (iv) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « nourrir l’Afrique » et à « améliorer la qualité de la vie des Africains ».

LE/LA DÉPARTEMENT/DIVISION RECRUTEUR(SE) :

Le Département de l’Agriculture et de l’Agro-Industrie appuie la mise en œuvre du programme « Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique (2016-2025) ». La stratégie vise à éliminer la faim et la pauvreté au cours de la prochaine décennie grâce à l’autosuffisance alimentaire dans dix-huit (18) chaînes de valeur prioritaires axées sur les produits de base propres aux zones agro-écologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie exige une productivité accrue, une valeur ajoutée, un investissement dans les infrastructures, un environnement agroalimentaire propice, un afflux de capitaux, l’inclusion, la durabilité et une nutrition efficace. Le Département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusion, la durabilité, et renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté.

LE POSTE :

Le/la Chargé(e) principal(e) du développement de l’agro-industrie fournira l’appui technique au développement et à la mise en œuvre de projets parmi les programmes phares de la priorité Nourrir l’Afrique du Top 5, y compris les Technologies pour la transformation agricole en Afrique (TAAT), ENABLE Youth, le programme de prévention des pertes après récoles, etc. Il/elle travaillera également de concert avec les coordonnateurs des programmes phares au sein des départements AHAI (agriculture et de l’agro-industrie) et AHFR (financement agricole et développement rural).

Le/la Chargé(e) principal(e) du développement de l’agro-industrie œuvre au-delà des cloisonnements techniques, géographiques et institutionnelles pour appuyer la mise au point de solutions de développement pour un ensemble de différents clients dans les zones rurales (et urbaines) et dans les secteurs public et privé conformément au programme de développement de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de l’agro-industrie du Groupe de la BAD. Sur la base d’une démarche axée sur la valeur ajoutée, il/elle appuiera la mise en œuvre de ce programme dans les pays membres régionaux (PMR), avec un accent particulier sur l’apport de contribution technique en vue de la conception et la supervision de projets qui permettent de :

  • promouvoir le développement des chaînes de valeur, l’ajout de la valeur au premier et deuxième niveau de transformation des productions végétales et animales ;
  • catalyser la participation et le développement du secteur privé dans l’agro-industrie en Afrique ;
  • promouvoir le développement des petites et moyennes entreprises agricoles et la commercialisation des produits agricoles, en répondant notamment aux questions de l’accès au financement ;
  • créer des exploitations agricoles pour forger des liens commerciaux ;
  • faciliter le développement d’agropoles et des zones de transformation agricoles ;
  • appuyer la création d’un environnement agroalimentaire propice ;
  • investir dans les infrastructures matérielles (y compris routes, marchés, et systèmes d’irrigation) et dans les infrastructures immatérielles ;(capital humain, par exemple, formation d’employés potentiels, TIC, etc.), élaborer des politiques et de réformes favorables pour la transformation de l’agriculture africaine en activités économiques viables et rentables.

Le/La Chargé(e) principal(e) du développement de l’agro-industrie devra travailler étroitement avec les spécialistes du secteur privé à la Banque afin d’accroître les investissements dans l’agro-industrie, devra concevoir et coordonner la mise au point de solutions axées sur le client et tous les aspects de la gestion de projets pour la mise en œuvre de ces solutions.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision directe du Chef de la Division de la Production Agricole, de la Recherche et de la Durabilité (AHAI.2)  et en étroite collaboration avec d’autres chefs de division de la Direction de l’Agriculture et de l’Agro-Industrie (AHAI), de la Direction de la Finance Agricole et du Développement Rural et des directions du Développement du Secteur Financier, du Développement du Secteur Privé et du Développement de l’Industrie et du Commerce, et avec les directeurs généraux et d’autres directeurs, ainsi qu’avec les parties prenantes externes, le/la chargé(é) principal(e) du développement de l’agro-industrie sera, sans toutefois s’y limiter, chargé(e) de :

  • Élaborer des démarches programmatiques selon le programme de la Banque, sur la base des besoins, des priorités et des demandes identifiés dans les pays membres régionaux.
  • Formuler des propositions d’investissements publics et privés pour le développement de la chaîne de valeur agricole et promouvoir un environnement propice au secteur public pour l’investissement et la participation du secteur privé au domaine agricole (parcs agro-industriels).
  • Mener des études économiques et sectorielles qui orienteront et appuieront les investissements des secteurs public et privé dans l’agriculture (politiques agricoles).
  • Concevoir des solutions techniques, estimer les besoins de financement et proposer des modèles de gouvernance qui permettront de renforcer la performance des chaînes de valeur agricole depuis la fourniture d’intrants, en passant par la production agricole, la récolte, le transport, le stockage, la commercialisation et la distribution (y compris l’exportation) pour plus de valeur ajoutée, l’amélioration de la qualité, la réduction des pertes après-récolte, jusqu’à la mise à disposition de produits fiables aux consommateurs (agro-industrie/ajout de valeur).
  • Concevoir et recommander des services techniques visant à améliorer la qualité et la durabilité des projets d’infrastructure agricole afin d’accroître la production, la transformation et la gestion des pertes après-récolte des produits agricoles de base.
  • Évaluer les besoins d’infrastructures matérielles (énergie, eau, transport, logistique, technologies de l’information et de la communication (TIC)) et les besoins d’infrastructures immatérielles (base de savoir, systèmes de gestion de la qualité, systèmes d’organisation) dans les projets relevant du pipeline d’infrastructure global de la Banque ainsi que Partenaires extérieurs.
  • Mener des études de faisabilité techniques et économiques portant sur les initiatives proposées en vue du renforcement et de l’expansion des chaînes de valeur agricoles, y compris les centres de commercialisation, les entrepôts, les installations de stockage à froid et à sec, les voies de desserte, etc. (agro-industrie et agroalimentaire).
  • Contribuer à la mise en place d’une matrice de politiques à l’échelle du continent qui détaille les cinq grands domaines de changements stratégiques nécessaires pour donner corps à la transformation recherchée par le Programme de Transformation Agricole (ATA), à savoir : (i) les régimes fonciers ; (ii) les subventions d’intrants ; (iii) les mesures d’incitation pour la production et la transformation au niveau local ; (iv) le renforcement du secteur financier ; et (v) l’intégration et le commerce au niveau régional (environnement stratégique favorable dans l’agriculture).
  • Prendre part aux initiatives et programmes visant à accroître l’emploi des femmes et des jeunes et à améliorer les compétences en agro-industrie et en agri-entreprenariat en fournissant le contenu technique approprié.
  • Fournir une expertise technique aux programmes de développement agricole et agro-industriel dans la formation professionnelle et agricole et les activités de formation et de vulgarisation pour les agriculteurs, y compris le renforcement des capacités institutionnelles des organisations agricoles, notamment les coopératives (avec le programme de développement rural).
  • Appuyer l’élaboration d’investissements énergétiques hors réseau en milieu rural pour accroître les possibilités de transformation agricole (développement rural).
  • Évaluer les besoins de financement et d’assistance technique des producteurs et des détaillants, et concevoir des programmes de prévention des pertes après-récolte pour les coopératives agricoles et les PME – petites et moyennes entreprises- (avec les groupes de l’agro-industrie).
  • Élaborer et examiner les rapports et les documents relatifs à l’agro-industrie, tels que requis par la Haute direction.

COMPETENCES (compétences, savoir et expérience) :

  1. Être titulaire au moins d’un Master 2 / DEA ou DESS en Economie, Administration des Affaires, Finance, Economie Agricole ou dans toutes autres disciplines connexes.
  2. Justifier d’au moins six (6) années d’expérience acquise à des postes à responsabilité croissante dans une entreprise agro-industrielle privée, dans une institution financière ou de développement international.
  3. Maîtrise des concepts et des défis de l’agro-industrie et de l’agro-alimentaire sur le continent africain.
  4. Capacité à analyser les tendances, les contraintes, les politiques, les institutions et à fournir un appui technique aux secteurs liés à l’agro-alimentaire et à l’agro-industrie.
  5. Capacité à concevoir des programmes agro-industriels pertinents visant à remédier aux difficultés du secteur.
  6. Capacité à identifier les méthodes et les techniques appropriées pour mener les études économiques et présenter les résultats.
  7. Expérience riche et pertinente dans la conception de projets et l’appui technique.
  8. Aptitudes à travailler au sein d’une équipe dans un environnement multiculturel.
  9. Capacité à travailler efficacement en partenariat avec les clients et à recueillir des commentaires pour améliorer les processus de travail.
  10. Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en français ou en anglais et bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  11. Maîtrise des logiciels couramment utilisés à la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint); la connaissance de SAP est souhaitable.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

 

POSTE 2 : Personnel sous contrat de courte durée – assistant en systèmes d’information sur les ressources humaines (assistant au recrutement)

Location: Abidjan, Côte d’Ivoire

Closing Date: 23-fév-2024

LE COMPLEXE :

Le Complexe de la gestion des personnes et des talents (PTVP) conservera la responsabilité générale d’attirer, de faire progresser, de motiver et de fidéliser un effectif solide de professionnels, de personnel de soutien et de personnel contractuel pour assurer les activités de la Banque à l’avenir. PTVP est chargé d’assurer la mise en place de systèmes et de contrôles efficaces pour la gestion des personnes et des talents, depuis la recherche des talents jusqu’à la retraite. Le Complexe PTVP est également responsable de l’administration efficace des régimes d’avantages sociaux de la Banque (assurance médicale et retraite du personnel) et de la viabilité financière de ces régimes.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le Département des opérations des ressources humaines, du recrutement et des services aux clients (PTCS) se concentre sur les relations directes avec les clients membres du personnel par la mise en place de services intégrés destinés aux parties prenantes internes et externes (dans le cadre des opérations RH, du recrutement et de l’acquisition de talents, des partenariats opérationnels des RH et des initiatives relatives à l’engagement du personnel).

La réalisation de cette mission permettra à la Banque de mener à bien son programme stratégique, notamment par l’attraction, le perfectionnement, le recrutement, la motivation et la fidélisation d’un personnel de très haut niveau.

La Division PTCS.1 a pour mission principale de fournir aux chefs de division et aux membres du personnel chargés des relations avec les clients d’excellentes solutions en matière de gestion des ressources humaines adaptées à leurs besoins, et de contribuer à créer un climat de travail propice à l’accélération des activités dans les domaines visés par le programme des « High 5 ». La Division fournit des éclaircissements sur les politiques, les processus et les programmes de RH afin de permettre aux chefs de division d’assurer une meilleure gestion du personnel en vue de la réalisation des objectifs opérationnels.

LE POSTE :

Sous la supervision générale du Chargé de recrutement, et en étroite collaboration avec les membres de l’équipe chargée des recrutements, les partenaires opérationnels RH et les collègues des Services partagés RH, le personnel sous contrat de courte durée participe à la mise en œuvre des activités liées au recrutement, notamment la collecte et la gestion des données, l’analyse des données et l’élaboration des rapports. Le titulaire du poste devrait également jouer un rôle actif dans l’ensemble du processus de recrutement (de la publication des avis de vacance jusqu’à la fin) et y apporter son appui.

PRINCIPALES FONCTIONS :

  1. Gestion des vacances et des postes
  1. Aider à la préparation des avis de vacance de poste en assurant la liaison avec les services linguistiques pour la traduction ;
  2. Publier et suivre les avis de vacances de postes sur la plateforme de recrutement en ligne ;
  3. Gérer le processus de candidature via la plateforme de recrutement en ligne ;
  4. Répondre rapidement aux questions des clients.
  1. Suivi, analyse de données et élaboration de rapports
  1. Mettre en place des systèmes, des bases de données et des processus pour la collecte de données relatives aux activités de recrutement ;
  2. Compiler et tenir à jour les statistiques sur le recrutement à chacune des étapes du cycle, en analysant les données et en produisant des rapports statistiques qui reflètent l’état actuel des activités de recrutement ;
  3. Élaborer des rapports selon les besoins des différents clients internes, y compris des tableaux de bord pour la Haute direction ;
  4. Collecter et entrer les données dans le système d’information sur les ressources humaines (HRIS) ;
  5. Produire des rapports ponctuels sur demande ;
  6. Participer aux tests lors du processus de mise en place du HRIS ;
  7. Répondre aux demandes relatives aux données du HRIS et aux autres requêtes des différents membres de l’équipe.
  1. Audit et conformité
  1. Exécuter les tâches conformément aux règles, politiques, procédures et normes établies ;
  2. Assister le Responsable du service recrutement sur les questions de conformité en exécutant des activités conformes aux règles, politiques, procédures et normes de la Banque ;
  3. Apporter un appui ou une contribution à la mise en œuvre des activités liées aux audits.
  1. Autres tâches liées au recrutement
  1. Classer les informations et documents relatifs au recrutement ;
  2. Aider à la vérification des références et des antécédents ;
  3. Contribuer à la préparation et à la gestion des offres ;
  4. Assurer la liaison et le suivi des nominations avec le service de l’administration des ressources humaines.
  1. S’acquitter de toute autre tâche confiée par le superviseur.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins une licence en systèmes d’information sur les ressources humaines, informatique, technologie de l’information ou équivalent ;
  2. Justifier d’un minimum de cinq (5) années d’expérience pertinente en systèmes d’information sur les ressources humaines ou dans un environnement similaire ;
  3. Connaître les systèmes et pratiques HRIS et ATS ;
  4. Avoir une connaissance des systèmes de bases de données informatiques ;
  5. Posséder des connaissances sur la gestion générale des ressources humaines ;
  6. Pouvoir tenir des délais stricts et travailler sous pression ;
  7. Être apte à effectuer plusieurs tâches à la fois au sein d’une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle ;
  8. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.
  9. Maîtriser l’utilisation des logiciels courants (Word, Excel, Access, PowerPoint et outils Web).
  10. Excellente connaissance d’Excel et de Power BI;
  11. La connaissance de SAP ou d’autres systèmes informatiques utilisés à la Banque constituera un atout.

 

CE POSTE N’OUVRE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI AFFÉRENTES AU STATUT INTERNATIONAL. LE TITULAIRE DU POSTE SERA RECRUTÉ SUR LE PLAN LOCAL, SOUS UN CONTRAT DE COURTE DURÉE.

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

 

Pour plus d'offres, rejoignez-nous sur TikTok et sur notre Chaîne WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.