EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

La BAD recrute-01/04/2023

Bad recrute

Full vacancy title: Directeur/directrice, département du financement de l’agriculture et du développement rural (AHFR)

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 40 261 autres abonnés

Location: Abidjan, Côte d’Ivoire

Position Grade: EL5
Position Number: 50092406
Closing Date: 01-avr-2023

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir, l’énergie, l’agriculture, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour des High 5 de la Banque, et plus précisément « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe a pour principaux objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en réunissant des groupes d’individus expérimentés qui peuvent être consultés pour fournir leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et iv) la représentation de la Banque par la personne du Vice-président auprès de parties prenantes externes, afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département du financement de l’agriculture et du développement rural travaille en étroite collaboration avec le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie et les directions régionales pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie « Nourrir l’Afrique : stratégie pour la transformation agricole en Afrique, 2016-2025 ». Sept facteurs devraient faciliter le processus (facilitateurs). Il s’agit de : i) accroître la productivité en favorisant le développement de systèmes de distribution d’intrants efficaces et la réduction des déchets et des pertes après-récolte ; ii) réaliser la valeur d’une production accrue en facilitant des investissements accrus dans les marchés d’extrants et en soutenant les incitations du marché pour une valeur ajoutée ; iii) accroître l’investissement dans des infrastructures d’appui, tant matérielles qu’immatérielles ; iv) créer un environnement favorable à l’agro-industrie avec des politiques et des règlements appropriés ; v) mobiliser les flux de capitaux (en particulier le prêt commercial et l’investissement privé) pour renforcer l’agro-industrie ; vi) assurer l’inclusion, la pérennité et une nutrition efficace au-delà de ce que le marché peut offrir autrement ; et vii) coordonner les activités pour lancer la transformation, harmoniser les activités et les investissements des différents acteurs et orienter les activités initiales afin d’attirer les acteurs du secteur privé.

Le Département du financement de l’agriculture et du développement rural se concentre sur la réalisation des objectifs suivants :

  • Accroître les investissements dans les zones spéciales de transformation agro-industrielle ;
  • Fournir un financement direct de la Banque aux entreprises agroalimentaires et aux clients qui ont un impact transformateur ;
  • Catalyser les flux de capitaux vers les petites et moyennes entreprises en mettant en place des mécanismes de partage des risques et d’autres produits de soutien ;
  • Renforcer la gestion et le financement des risques de catastrophe au moyen d’assurances ;
  • Accélérer la transformation de l’agriculture grâce aux acteurs du secteur privé.

Le Département dispose d’un front office et comprend deux divisions, à savoir : i) la Division de l’agriculture et de la finance rurale et ii) la Division du développement de l’infrastructure rurale.

LE POSTE :

Le Directeur/La Directrice du Département du financement de l’agriculture et du développement rural est placé sous l’autorité du Vice-président de l’agriculture, du capital humain et social et travaille en étroite collaboration avec le Directeur de l’agriculture et de l’agro-industrie.

Le travail du Directeur/de la Directrice consiste à :

  • Soutenir les directions régionales/unités de développement commercial pour les investissements autour de modèles commerciaux innovants, en particulier dans le financement des risques de catastrophe, les facilités de partage des risques, les transactions des ONS, le partenariat public-privé, la gestion et l’exploitation dirigées par le secteur privé pour mettre en œuvre les zones spéciales de transformation agro-industrielle (SAPZ) ;
  • Mener un dialogue de politique générale pour créer un environnement favorable à la transformation de l’agriculture, à l’ajout de valeur et à l’accès aux marchés par le secteur privé, ce qui inclut le cadre juridique, réglementaire et institutionnel ;
  • Collaborer avec l’équipe chargée des financements innovants et des petites et moyennes entreprises (PME), afin de concevoir et d’établir des solutions innovantes appropriées pour atténuer les risques liés au financement des PME, en mettant l’accent sur les solutions qui ciblent l’adaptation au climat, les femmes et les jeunes ;
  • Travailler avec l’équipe de la Banque chargée des opérations non souveraines agroalimentaires pour recenser les transactions d’un point de vue commercial, du développement et de l’égalité des genres, en apportant son expertise lors de la conception des transactions pour les prêts et les prises de participation, et en assumant une responsabilité secondaire vis-à-vis des équipes de la Banque chargées des opérations non souveraines de l’eau, de la santé et de l’éducation pour participer à l’assurance qualité ;
  • Collaboration avec l’équipe SAPZ, afin de fournir un soutien à la conception et à la mise en œuvre des SAPZ afin de garantir une contribution efficace aux objectifs de la stratégie Nourrir l’Afrique, avoir un impact sur la pauvreté, renforcer la compétitivité et transformer l’agriculture, en étroite collaboration avec les Technologies pour la transformation de l’agriculture africaine (TAAT) ;
  • Mobilisation de ressources pour le Programme de financement des risques de catastrophes en Afrique (ADRiFi), le Mécanisme de financement catalytique pour les PME agricoles (ACFM), les SAPZ et les agro-industries auprès d’autres partenaires de développement, d’institutions financières de développement et de sources non traditionnelles, notamment le financement climatique, les fonds souverains et les fonds de pension ;
  • Création d’une base de connaissances, communication et échange d’expériences pour le Département ;
  • Établissement et gestion des relations avec les clients internes (équipes régionales et nationales) et externes (entreprises, investisseurs, banques commerciales, participants privés aux projets, promoteurs de projets, etc.) et les partenaires de cofinancement, notamment les IFD, les multinationales et les institutions financières africaines.
Lire aussi :  UNE SERVEUSE POLYVALENTE-25/03/2023

PRINCIPALES FONCTIONS :

Le Directeur/La Directrice du Département du financement de l’agriculture et du développement rural, est chargé des tâches suivantes :

Supervision technique et vision stratégique :

Conception et mise en place d’installations de partage des risques

  • Définir les instruments d’atténuation des risques pour catalyser les investissements du secteur privé dans les PME agricoles en mettant l’accent sur l’inclusion des femmes, la résilience climatique et les emplois pour les jeunes, et établir des facilités de partage des risques dans les pays sur la base des chaînes de valeur clés telles qu’identifiées dans les pactes de DAKAR pour l’alimentation et l’agriculture ;
  • Soutenir la mobilisation des ressources et l’expansion du Mécanisme de financement catalytique pour les PME agricoles, du Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique et d’autres mécanismes d’atténuation des risques ;
  • Soutenir les PMR et l’agro-industrie pour améliorer la résilience et la réponse aux chocs climatiques et comprendre les instruments d’assurance et de financement des risques pour protéger de plus en plus les économies africaines et les chaînes de valeur agricoles des catastrophes climatiques.

Accroître le volume et être à la pointe de l’innovation dans les investissements des ONS dans l’agro-industrie

  • Superviser et développer une réserve active de transactions d’ONS dans le domaine de l’agriculture et de l’agro-industrie qui soient commercialement viables, techniquement solides et additionnelles ;
  • Examiner et participer activement à l’assurance qualité pour les transactions d’ONS dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’eau ;
  • Déterminer et gérer les relations avec les clients potentiels afin de constituer une solide réserve de transactions pertinentes dans le secteur privé ; Cela inclut la participation à des missions de planification, de préparation, d’enquête et de définition de projets ;
  • Superviser et diriger l’exécution des investissements dans l’agro-industrie et la structuration des transactions en utilisant les composantes de la dette, des garanties et des fonds propres, conformément aux directives et aux politiques de la Banque, afin de répondre aux besoins des clients ;
  • Fournir une expertise dans le secteur de l’agro-industrie et soutenir le dialogue de politique autour du développement, de la structuration et de la mise en œuvre des transactions agro-industrielles ;
  • Positionner les agro-industries du secteur privé au sein de la chaîne de valeur du Pacte pour l’alimentation et l’agriculture de DAKAR2 et des priorités du pays et promouvoir les liens avec la production et les SAPZ ;
  • Travailler avec l’équipe du Forum pour l’investissement en Afrique (AIF) pour mobiliser des financements et soumettre des projets d’agro-industrie transformateurs.

Promouvoir les partenariats publics et privés (PPP) et les zones spéciales de transformation agro-industrielle (SAPZ) dirigées par le secteur privé

  • Élaborer la stratégie pour SAPZ 2.0, qui consisterait à conserver des éléments d’infrastructure publique tout en se concentrant sur un modèle d’entreprise dirigé par le secteur privé, avec des variantes de PPP ;
  • Guider l’équipe dans le développement de spécifications fonctionnelles et techniques, de conceptions de projets et d’études de faisabilité pour des SAPZ commercialement viables et socialement inclusives ;
  • Renforcer la capacité du personnel régional et national et des partenaires de mise en œuvre à appliquer et à adapter les modèles d’infrastructure du secteur privé pour les projets de la Banque, en fonction des conditions locales, de l’environnement et des priorités du pays ;
  • Assurer une collaboration étroite avec l’équipe TAAT pour accélérer la production dans la SAPZ et fournir une solution holistique de la production à la transformation jusqu’à l’accès aux marchés ;
  • Fournir une expertise sectorielle approfondie pour la conception, la mise en œuvre et la supervision des projets en rassemblant des experts pour les projets et en travaillant avec un réseau de consultants, de conseillers en transactions, de prestataires de services, de partenaires de mise en œuvre et de développeurs du secteur privé.

Partage des connaissances sur l’importance du secteur privé dans la transformation de l’agriculture (financement des risques de catastrophe, facilités de désendettement, PME agricoles, transactions liées aux ONS, zones spéciales de transformation agro-industrielle)

  • Suivi de la mise en œuvre autour d’une série d’indicateurs d’impact sur le développement et la création d’emplois pour les femmes et les jeunes, et partage des meilleures pratiques et des leçons apprises ;
  • Élaborer des lignes directrices, des boîtes à outils et d’autres produits de connaissance basés sur les meilleures pratiques issues de preuves empiriques pendant la mise en œuvre du projet ;
  • Communiquer activement sur le travail du département (financement des risques de catastrophes, facilités de crédit, PME agricoles, transactions liées aux ONS, zones spéciales de transformation agro-industrielle).

Partenariats avec les parties prenantes publiques et privées

  • Maintenir l’engagement ou les partenariats clés du secteur privé avec les champions africains de l’agro-industrie, c’est-à-dire les grandes associations du secteur privé et des produits de base ;
  • Développer et mener à bien une stratégie d’alliance avec les institutions financières au niveau national pour soutenir les petites et moyennes entreprises ;
  • Maintenir et étendre un réseau diversifié de partenaires de cofinancement, notamment des IFD, des multinationales, des banques commerciales internationales, des institutions financières africaines et des clients du secteur privé, afin de promouvoir les objectifs du département ;
  • Réaliser l’engagement des parties prenantes et la participation accrue du secteur privé dans les SAPZ et convoquer les dirigeants mondiaux pour générer un soutien et un engagement en faveur des SAPZ.
Lire aussi :  UN GERANT POLYVALENT-25/03/2023

Travail en équipe :

  • Gérer une équipe de niveau professionnel et de personnel de soutien en fournissant des services efficaces et de grande qualité en appui aux activités ; Fixer des objectifs de performance réalistes et motiver les membres de l’équipe à les atteindre, tant pour chaque membre du personnel que pour l’équipe dans son ensemble ;
  • Gérer l’embauche du personnel et les ressources de manière compétente et responsable afin d’atteindre les objectifs du Département ;
  • Évaluer les besoins en formation du personnel du Département, suivre et évaluer leurs performances ;
  • Être un membre collaborateur de l’équipe de direction AHVP, contribuer et partager son expertise et ses idées et favoriser un environnement collégial ;
  • Établir une solide gestion des relations et comprendre les besoins institutionnels pour contribuer à proposer des solutions pratiques et efficaces.

Leadership :

  • Gérer l’utilisation efficace des ressources financières et humaines du Département, y compris le développement de carrière du personnel ; Sur le plan technique, le travail exige des compétences analytiques et stratégiques, ainsi que des connaissances personnelles et une expérience pratique dans les principaux domaines d’intervention de la Banque ;
  • Veiller à ce que le Département produise un résultat de haute qualité avec les ressources disponibles, en faisant le meilleur usage de ses actifs humains, financiers et technologiques, et en contrôlant et en appliquant les objectifs d’efficacité ;
  • Superviser l’identification, la préparation et l’évaluation de projets complexes en vue d’un financement par le Groupe de la Banque et vérifier la qualité des projets.

Engagement du personnel :

  • Diriger les personnes : Servir de modèle, montrer l’exemple, susciter l’alignement et l’engagement. Faire preuve de courage en mettant les autres au défi pour faire avancer la Banque ;
  • Promouvoir la collaboration et faciliter le travail d’équipe entre les équipes et les unités organisationnelles ;
  • Maintenir un niveau élevé d’intégrité professionnelle, traiter les personnes de manière équitable et respective et se montrer sensible aux différences entre les cultures, les nationalités et les genres.

Communication institutionnelle :

  • Assurer une communication efficace entre la Direction et le personnel de la Banque, les autorités des pays membres, les responsables d’autres organisations ;
  • Suivre les meilleures pratiques du secteur et, le cas échéant, assurer la liaison avec les homologues d’autres organisations.

S’acquitter d’autres tâches confiées par le Vice-président de l’agriculture, du capital humain et social.


COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  • Être titulaire d’au moins un Master 2 en agriculture, économie agricole, finances, ou dans des disciplines étroitement liées ;
  • Avoir un minimum de dix (10) années d’expérience professionnelle pertinente dans le financement du secteur privé, dont sept (7) années dans une entreprise du secteur privé ou une institution multilatérale internationale à un niveau de direction ;
  • Avoir une solide expérience des institutions internationales de financement du développement dans les pays en développement, y compris une connaissance satisfaisante de leurs politiques et procédures opérationnelles ;
  • Démontrer un leadership avéré dans les questions relatives au développement rural telles que le dialogue de politique, l’examen technique des rapports et la consultation avec d’autres financiers, entre autres ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’Afrique et des besoins de développement rural, des opportunités, des défis de développement et des solutions possibles ;
  • Avoir une compréhension approfondie de la structure des projets, y compris la planification des projets, la stratégie de gestion des risques, la stratégie de gestion des problèmes, la stratégie de gestion de la communication, ainsi que d’autres facteurs critiques de succès, stratégies, politiques, procédures et pratiques d’autres institutions similaires ;
  • Démontrer une connaissance et une compréhension aiguës des éléments essentiels à la réalisation et à la mesure efficaces des impacts du développement par le biais de projets et de programmes en Afrique ;
  • Être capable de reconnaître et de créer des liens significatifs entre les secteurs afin de stimuler l’impact sur le développement au niveau national et régional ;
  • Posséder de solides compétences en négociation, démontrées par l’obtention de résultats positifs avec les homologues, tant internes qu’externes ;
  • Avoir la capacité d’innover, d’influencer et de mettre en œuvre de nouvelles approches stratégiques d’intégration nationale et régionale essentielles à l’efficacité opérationnelle de la division assignée et à la réalisation des aspirations de développement des clients ;
  • Posséder des compétences en réflexion stratégiques hautement développées, conjuguées à la capacité de traduire des concepts et des orientations stratégiques dans la mise en œuvre de projets et de programmes viables et durables ;
  • Être capable de créer un environnement propice à la performance des membres du personnel ; de communiquer de manière claire et concise, de donner des instructions ; de déléguer des pouvoirs et d’assigner des tâches aux membres du personnel ;
  • Communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en français ou en anglais, et avoir une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  • Maîtriser les logiciels couramment utilisés à la Banque (Word, Excel, Access, et PowerPoint), et la connaissance de SAP est souhaitable.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

A LOUER

UN GRAND ENTREPOT à l'Aeroport pour location 10 MILLIONS Frs /MOIS à débattre. CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

A VENDRE 1

UNE BELLE VILLA de Quatre -ch-sallon à Lomnava près du marché sur demi lot 70 MILLIONS à débattre. CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

A VENDRE 2

Maison sur ¾ de lot à Tokoin Novissi (enclavé) derrière Collège Protestant 15 000 000 F CONTACT: 70 88 02 62  (APPEL)

3 Comments

  • Nguema Allogho Ulrich Léonce
    Nguema Allogho Ulrich Léonce

    Je suis très intéressé par votre offre recrutement .j’ai des connaissances théoriques et pratiques allant dans le sens de votre politique .

    Répondre
  • Ouro-agri Takoudini
    Ouro-agri Takoudini

    Je suis intéressé.

    Répondre
  • Ouro-agri Takoudini
    Ouro-agri Takoudini

    Je suis intéressé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.