EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Concours d’entrée à l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires (ENAS) de Sokodé

Il est ouvert un concours d’entrée à l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires (ENAS) de Sokodé.

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 27 902 autres abonnés

La date et les lieux du concours sont fixés au samedi 23 octobre 2021 à Lomé et dans les chefs-lieux de régions ci-après : Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong.

Article 2 : Le concours est ouvert pour les départements des infirmiers auxiliaires d’Etat et des accoucheuses auxiliaires d’Etat.
Article 3 : Le dossier de candidature doit être adressé au ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux Soins et déposé :
– dans les directions des Ecoles Nationales des Auxiliaires Médicaux d’Atakpamé, Dapaong, Kara, Kpalimé, Lomé et Tsévié ;
– à la direction de l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires de Sokodé.

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au vendredi 15 octobre 2021 à 17 heures 00.

Article 4 : L’appel des candidats le jour du concours se fera à 06 heures 30 minutes.
Article 5 : L’accès à la salle d’examen est subordonné à la présentation soit d’une carte nationale d’identité, soit d’un passeport en cours de validité ou de la carte d’identité scolaire de l’année 2020-2021.
Article 6 : Les candidats et candidates admis suivront la formation sous le régime de l’externat.
Article 7 : Sont autorisées à concourir, toutes personnes remplissant les conditions ci-après :

– Pour les candidats et candidates non fonctionnaires :

o être de nationalité togolaise ;
o être âgé d’au plus trente (30) ans à la date du concours ;
o être titulaire du diplôme de Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC).

– Pour les candidats fonctionnaires du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux Soins :

o être infirmier/infirmière auxiliaire d’Etat/ accoucheuse auxiliaire d’Etat de catégorie D ;
o avoir accompli au moins cinq (05) ans de services effectifs ;
o être âgé d’au plus quarante-cinq (45) ans à la date du concours ;
o être désigné par le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux Soins pour concourir.

– Pour tous les candidats et toutes les candidates, fournir la preuve d’avoir reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19.

Article 8 : Les épreuves du concours sont écrites et comprennent :

– une épreuve de français d’une durée de trois (03) heures, coefficient deux (02) ;
– une épreuve de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) d’une durée de deux (02) heures, coefficient trois (03) ;
– une épreuve de sciences physiques d’une durée de deux (02) heures, coefficient deux (02).

Les candidats fonctionnaires et non fonctionnaires sont soumis aux mêmes épreuves.

La note zéro (0) à l’une quelconque des épreuves est éliminatoire.

Article 9 : Le dossier de candidature doit comporter :

– une demande manuscrite portant les nom et prénom (s), le contact téléphonique du candidat/la candidate, de son parent ou du tuteur et mentionnant :

o le centre d’écrit choisi (Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara ou Dapaong),
o l’option choisie (infirmier auxiliaire d’Etat ou accoucheuse auxiliaire d’Etat) ;

– une copie légalisée de l’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ;
– une copie légalisée du certificat de nationalité togolaise (ancien format) ou un duplicata (nouveau format) ;
– une copie légalisée du diplôme exigé ;
– un casier judicaire datant de moins de trois (03) mois ;
– un certificat médical datant de moins de trois (03) mois et attestant que le candidat/ la candidate n’est atteint (e) d’aucune maladie
incompatible avec l’exercice de la profession paramédicale ;
– une copie de la note de désignation du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel de soins (pour les candidates fonctionnaires).

Tout dossier incomplet sera rejeté.

Article 10 : Les frais d’inscription au concours sont fixés à 5000 francs CFA par candidat (e).
Article 11 : Le nombre d’élèves à recruter est de :

– cinquante (50) pour le département des infirmiers auxiliaires d’Etat ;
– cinquante (50) pour le département des accoucheuses auxiliaires d’Etat.

Article 12 : Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins est chargé de l’exécution du présent arrêté qui sera publié partout où besoin sera.

1 Comment

  • DOUTI LAMBONI lanisso
    DOUTI LAMBONI lanisso

    La santé avant tout

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.