EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Appel à propositions REDAA de l’IIED

L’Appel à propositions REDAA de l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) et le Foreign, Commonwealth and Development Office (FCDO) du Royaume-Uni ont le plaisir d’annoncer le premier appel à propositions dans le cadre du programme REDAA – Reversing Environmental Degradation in Africa and Asia .

Date limite : 31 juil 2023

Contexte

REDAA sollicite des propositions d’initiatives dirigées localement pour améliorer les preuves, les outils et la gouvernance qui peuvent aider les gens et la nature à prospérer ensemble en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est. Toutes les propositions doivent aborder positivement l’action pour la nature et le climat, l’égalité des sexes et l’inclusion sociale.

Priorités thématiques 

  • Les candidats doivent démontrer comment leurs initiatives abordent positivement l’action intégrée pour la nature et le climat, l’égalité des sexes et l’inclusion sociale. Ils aborderont également une ou plusieurs des priorités thématiques suivantes :
    • Recherche locale et capacité de recherche : Génération de preuves menées localement, y compris sur les connaissances locales et traditionnelles, et développement de la capacité de recherche locale, des réseaux de recherche locaux et des systèmes de données appropriés, et intégration de la recherche locale dans les systèmes d’information nationaux ou régionaux.
    • Évaluations des ressources et de l’utilisation des terres : évaluations participatives multi-objectifs intégrées des ressources naturelles et de l’utilisation des terres, et outils d’aide à la décision tels que des scénarios et des analyses spatiales qui intègrent des données et des informations biophysiques, sociales, politiques et économiques.
    • Modèles commerciaux : développement par des organisations à but non tlucratives et communautaire  et communautaires, et co-développement avec des entreprises partenaires, de modèles commerciaux productifs basés sur des biens et services écosystémiques qui sont durables, équitables et résilients au changement climatique.
    • Mécanismes de financement : mise en place de mécanismes de financement et de flux de financement pour des initiatives locales directes, patientes et à long terme.
    • Systèmes de gouvernance inclusifs : Améliorations par des initiatives menées localement de la sécurité des droits fonciers et des droits aux ressources des peuples autochtones et des communautés locales, ainsi que de la prise de décision et de la gouvernance interdisciplinaires, intersectorielles et multipartites des paysages, des écosystèmes et des initiatives de restauration.
Informations sur le financement 
  • Montant de la subvention : 200 000 £ – 500 000 £ (GBP)
  • Durée des bourses : 2 à 4 ans.

Orientation géographique

  • REDAA soutient des initiatives de recherche à l’action en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.
  • Pays Angola , Bangladesh , Bénin , Bhoutan , Botswana , Burkina Faso Burundi , Cambodge , Cameroun , Cap-Vert , République centrafricaine , Tchad , Comores , Congo, Congo (République démocratique), Djibouti , Timor oriental , Guinée équatoriale , Érythrée , Ethiopie , Gabon , Gambie , Ghana , Guinée ,Guinée-Bissau , Inde , Indonésie , Côte d’Ivoire , Kenya , Laos , Lesotho , Liberia , Madagascar , Malawi , Malaisie , Maldives , Mali , Mauritanie , Maurice , Mozambique , Myanmar , Namibie , Népal , Niger , Nigeria , Pakistan , Philippines , Rwanda , Sao Tomé et Principe,Sénégal , Sierra Leone , Afrique du Sud , Soudan du Sud , Sri Lanka , Swaziland , Tanzanie , Thaïlande , Togo , Ouganda , Vietnam , Zambie , Zimbabwe.

Critère d’éligibilité

  • Organisations principales
    • Les notes conceptuelles doivent nommer une organisation principale. Ce sera l’organisation qui conclura un accord avec le programme REDAA et recevra une subvention, si la proposition est retenue, et sera responsable en dernier ressort de la livraison et de la gestion du projet, y compris la gestion de tous les partenaires et sous-bénéficiaires.
    • Les organisations chefs de file basées dans l’une des trois régions focales (Afrique subsaharienne, Asie du Sud ou Asie du Sud-Est) seront prioritaires pour le financement. Une minorité de projets avec des organisations chefs de file basées en dehors de la région ou du pays ciblé peuvent être considérés pour un financement si les propositions démontrent des partenariats solides avec des organisations dirigées localement.
  • Les organisations principales doivent être en mesure de démontrer qu’elles sont :
    • Les organisations à but non lucratif, qui peuvent être des organisations non gouvernementales, des instituts de recherche ou des organisations communautaires légalement enregistrées dans les pays dans lesquels elles opèrent
    • Expérimenté dans le type de travail qu’ils se proposent d’entreprendre
    • Financièrement solide
    • Doté de la capacité et de l’expertise techniques et financières appropriées pour gérer et mettre en œuvre des projets avec succès et fournir des rapports techniques et financiers.
  • Au stade de la note conceptuelle, les comptes audités des trois dernières années de l’organisation chef de file sont demandés, ainsi que des informations sur le chiffre d’affaires moyen (revenu) en livres sterling au cours des trois dernières années. Les dépenses annuelles prévues pour le projet proposé ne doivent pas dépasser 25 % de ce chiffre d’affaires/revenu annuel moyen.
  • Organisations partenaires et sous-bénéficiaires :
    • L’organisation chef de file peut s’associer à une ou plusieurs autres organisations, y compris la formation d’un consortium de recherche, le cas échéant. Dans les projets impliquant des organisations partenaires, le projet doit être co-conçu avec ces partenaires. Les agences gouvernementales et les agences intergouvernementales et des Nations Unies peuvent être des partenaires essentiels du projet, et elles encouragent fortement un tel partenariat, mais elles ne seront pas éligibles pour recevoir un financement du programme REDAA.
    • Les organisations partenaires qui peuvent également être des sous-bénéficiaires éligibles comprennent :
      • Autres organisations à but non lucratif, qui peuvent être des organisations non gouvernementales, des instituts de recherche ou des organisations communautaires.
      • Organisations du secteur privé, entreprises ou associations professionnelles, qui peuvent être sous-traitées pour entreprendre des actions spécifiques prévues pour le projet, à condition que ce partenariat puisse démontrer l’optimisation des ressources dans ses coûts et ses avantages pour le projet.
Comment s’inscrire

L’appel 1 (Subventions de projet) implique un processus de candidature en 2 étapes :

  • pour les demandes de l’étape 1, le demandeur principal doit remplir et soumettre un formulaire de demande de note conceptuelle en utilisant le portail en ligne des subventions de l’IIED avant le 31 juillet 2023, 23 h 59, heure d’été britannique (UTC+1).
  • les candidats retenus seront invités à soumettre un formulaire de proposition complète de l’étape 2 à partir de septembre 2023.

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

 

Pour plus d'offres, rejoignez-nous sur TikTok et sur notre Chaîne WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.