EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

WiLDAF-AO recrute-09/08/2021

PROJET : « PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET DES RESEAUX DE JEUNES AU SAHEL POUR PROTEGER LES ENFANTS EN SITUATION DE MOBILITE ET METTRE FIN AU MARIAGE D’ENFANTS (PROS/ME) »

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 27 817 autres abonnés

 RECRUTEMENT D’UNE (UN) FACILITATRICE (EUR)

Les présents termes de référence répondent à l’objectif de recruter un(e) facilitatrice(eur) pour faciliter un webinar de partage d’expériences sur les pratiques qui ont marché pour la fin du Mariage des enfants.

La question de la lutte contre les mariages des enfants reste au cœur des réflexions en Afrique où on observe dans les statistiques descriptives des chiffres, l’ampleur du phénomène. En Afrique de l’Ouest et du Centre, quatre femmes sur dix âgées de 20 à 24 ans ont été mariées avant l’âge de 18 ans. Parmi celles-ci, un tiers l’ont été avant l’âge de 15 ans. Conscients des conséquences de ce phénomène, de nombreuses actions sont allées dans le sens de son éradication, notamment la mise en œuvre de programme portées par différentes institutions dont les Organisations de la société civile, les acteurs étatiques, les institutions financières internationales et bien d’autres.

Au regard des différentes interventions, on note une multitude d’expériences enrichissantes aux niveaux des communautés et des acteurs de projets qui mériteraient d’être partagées et reproduites. C’est dans cette optique que le WiLDAF-AO cherche à recruter un(e) facilitatrice(eur) afin de faciliter le partage d’expériences entre les organisations de la société civile du sahel à travers un webinar régional d’échange.

Lire aussi :  Agent Collecteur/trice d’Épargne

Objectif général

Faciliter le partage de bonnes pratiques favorables à la lutte contre les mariages d’enfants au Mali, Sénégal, Burkina Faso et au Niger pour une mise à l’échelle.

Objectifs spécifiques 

Présenter le document de bonnes pratiques réalisé grâce au concours des organisations du sahel ;

Faciliter le partage d’expériences entre les organisations de la société civile ;

Relever au niveau des organisations des pratiques qui limitent l’aboutissement à des résultats efficaces ;

Améliorer le document de bonnes pratiques existant sur la base des nouvelles contributions au Webinar régional.

Méthodologie

La facilitatrice(eur) devra utiliser comme outil du webinar, le document de bonnes pratiques produit dans le cadre du projet PROS/ME en 2020. Il devra communiquer autour des bonnes pratiques inspirantes développées dans le document. Il guidera les échanges qui se feront autour desdites pratiques et les contributions ou améliorations seront notées. Les autres OSCs assistants au webinaire pourront parler également de leurs expériences et parler des limites ou des difficultés qu’elles ont rencontrées et sont relatives aux pratiques. Des approches de solutions seront proposées et les recommandations seront faites pour l’amélioration des approches.

Résultats attendus

Le Document de bonnes pratiques réalisé grâce au concours des organisations du sahel est partagé ;

Le partage d’expériences entre les organisations de la société civile est facilité ;

Des pratiques qui limitent l’aboutissement vers des résultats efficaces sont relevées ;

Le document de bonnes pratiques existant[1] est amélioré sur la base des nouvelles contributions au Webinar régional.

Lire aussi :  Offre de stages-25/10/2021

 Tâche du consultant

Le consultant devra :

  • Proposer une offre technique et financière innovante inspirée de la méthodologie proposée avec un plan de travail détaillé sur trois semaines pour la réalisation de l’activité;
  • Aider à l’dentification d’organisations de la société civile travaillant dans le domaine des droits des femmes et des filles pour le partage des bonnes pratiques ;
  • Faciliter et animer le webinar régional de partages de bonnes pratiques entre les organisations de la société civile du Sahel;
  • Produire un rapport à la fin du Webinar.

Profil de la facilitatrice(eur)

Avoir un diplôme de maîtrise ou de master en sciences sociales;

Avoir de bonnes aptitudes innovantes en matière de communication :

Être passionné par les droits des femmes et des filles;

Avoir des connaissances en matière des droits des enfants ;

Avoir une bonne capacité rédactionnelle.

Avoir une connaissance du contexte de la CEDEAO en matière du Mariage des enfants.

Toutes personnes intéressées par l’offre est priée d’envoyer son CV, une lettre de motivation, ainsi qu’une offre technique et financière au plus tard le lundi 09 Aout 2021 à l’adresse du WiLDAF-AO : [email protected] en mettant en copie [email protected]

[1] Il s’agira ici de s’appuyer sur le document de bonnes pratiques produits en 2021 afin de l’améliorer

Lire aussi:

La société KABA DELIVERY recrute-05/08/2021

La société KABA DELIVERY recrute-05/08/2021

Formation au métier de chef comptable & fiscaliste d’entreprise (Edition 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.