Nom de la capacité Description du comportement attendu pour le niveau de compétence
Connaissance des nutriments Utilise la connaissance des vitamines et des nutriments pour comprendre les causes de la malnutrition, les relations entre les différents types de malnutrition et est capable d’articuler le modèle conceptuel de l’UNICEF.
Analyse de la situation et évaluation des évidences Capable d’interpréter de manière appropriée la situation nutritionnelle, d’analyser les principales causes de la malnutrition, de définir les limites de l’analyse (par exemple, la saisonnalité) et de préparer un aperçu de la situation de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le pays.
Connaissance de la santé publique Possède des connaissances fondamentales des principales sciences de la santé publique (c’est-à-dire la biostatistique, l’épidémiologie, les sciences sociales, la santé environnementale, la prévention des maladies et blessures chroniques et infectieuses) afin d’évaluer la situation sanitaire d’un pays / d’une région.
Connaissance du système alimentaire Capacité d’analyser comment les systèmes alimentaires influencent les régimes alimentaires des groupes vulnérables et d’identifier comment et où les systèmes alimentaires peuvent contribuer à des carences nutritionnelles spécifiques.
Application des normes de programme et de politique Exploite les connaissances en matière de nutrition pour fournir des conseils techniques aux gouvernements afin de concevoir et de mettre en œuvre des programmes nationaux de nutrition conformes aux normes et directives des agences internationales et du PAM.

Qualifications minimales requises :

Education Diplôme universitaire (BAC+3) en Santé Publique, Nutrition, Technologie alimentaire, Médecine ou autre domaine pertinent.
Langue Maîtrise de la communication écrite et orale en français. Connaissance intermédiaire en anglais (niveau B).
Mobilité Volonté de travailler dans des contextes multiculturels et de voyager vers différents sites sur le terrain et notamment dans des environnements opérationnels difficiles.

Qualifications désirables :

Education Avoir un diplôme universitaire (BAC+5) en Nutrition, Sciences sociales et comportementales, Communication sociale ou autres domaines pertinents en lien avec la sociologie.
Expérience   Minimum 5 ans d’expérience dans l’élaboration des stratégies de communication, conception des plans de communication ainsi que des outils de sensibilisation.

Expérience dans le développement des capacités, en particulier des organisations communautaires de base, du secteur privé et des homologues gouvernementaux sur les aspects liés au changement de comportement.

Avoir une expérience dans une ONG et avoir mené des interventions de communication pour le changement de comportement sur le terrain.

Compétences Avoir des aptitudes en communication axée sur « le Changement des Comportements » ;

Être spécialisé en développement communautaire et/ou communication sociale ;

Avoir des aptitudes à dérouler une approche et une méthodologie participative ;

Être compétent dans le suivi-évaluation des activités de communication pour le changement de comportement ;

Esprit de collaboration : capable de communiquer avec un large éventail de personnes à tous les niveaux.

Modalités et conditions d’emploi :

Le PAM offre des opportunités égales à tous.

Le PAM est engagé à promouvoir une culture de travail dans laquelle chaque employé (e) comprend, et est en mesure de mener à bien ses responsabilités professionnelles et maintenir la dignité des collègues de travail. Le PAM offre des opportunités de carrière pour ses employés et les accompagne dans leur développement professionnel avec des actions de formations et d’apprentissages continues.

Egalement Le PAM est déterminé à créer et maintenir sur le lieu de travail un climat harmonieux, fondé sur le respect mutuel et la compréhension, exempt de discrimination, de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus d’autorité et respectueux de la diversité. Le PAM s’est engagé dans la diversité et l’inclusion dans son effectif et encourage les candidatures féminines et masculines qualifiés de tous les milieux religieux et ethniques à faire leur demande. Le PAM a une tolérance zéro pour la discrimination et ne fait pas de discrimination en fonction du statut du VIH/SIDA.

Enfin, le PAM cherche à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et est certain que sa mission de lutte contre la faim dans le monde ne peut être atteinte que si les femmes, les hommes, les filles et les garçons ont des chances égales en matière d’accès aux ressources et aux services ainsi qu’à la participation à des rôles de prise de décision.

Durée du contrat : 1 an (renouvelable)

Rémunération : selon la grille du PAM / Nations Unies

Éligibilité : Cet avis est ouvert aux candidats de nationalité nigérienne. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Délai de soumission : 30 Décembre 2020

Les dossiers doivent être envoyés uniquement en ligne à travers le système de recrutement en ligne du PAM accessible àhttp://www1.wfp.org/careers/job-openings.

La préférence sera accordée aux candidates féminines qualifiées. Les candidatures reçues après la date de clôture ne seront pas considérées. Merci de ne pas envoyer une même candidature doublement.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Postuler ici