EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

L’Organisation Internationale pour les Migrants recrute-16/05/2021

I. Titre du poste: Chef de mission

Lieu d’affectation: Yaoundé, Cameroun
Classification: Personnel professionnel, grade P4
Type de nomination: Durée fixe, un an avec possibilité de prolongation
Date de début estimée: dès que possible
Date de clôture: 16 mai 2021

formation comptable cabinet emmanuel

Créée en 1951, l’OIM est une organisation apparentée des Nations Unies et, en tant que principale agence des Nations Unies dans le domaine des migrations, travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM se consacre à la promotion d’une migration humaine et ordonnée au bénéfice de tous. Il le fait en fournissant des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

L’OIM s’est engagée à créer un environnement de travail diversifié et inclusif. En savoir plus sur la diversité et inclusion à l’OIM sur www.iom.int/diversity .

Les candidatures sont les bienvenues des candidats de premier et de second rang, en particulier des femmes qualifiées ainsi que des candidatures des pays membres non représentés de l’OIM. Pour tous les postes vacants de l’OIM, les candidatures de candidats de premier niveau qualifiés et éligibles sont considérées avant celles des candidats de second niveau qualifiés et éligibles dans le processus de sélection.

Aux fins de cette vacance, les candidats suivants sont considérés comme des candidats de premier rang:
1. Candidats internes
2. Candidates externes:
3. Candidat des Etats membres non représentés suivants: Antigua-et-Barbuda; Botswana; Cabo Verde; Comores; Les Îles Cook; Cuba; Fidji; Gabon; Guinée-Bissau; Guyane; Saint-Siège; Islande; Royaume d’Eswatini; Kiribati; République démocratique populaire lao (la); Lettonie; Luxembourg; Iles Marshall; Micronésie (États fédérés de); Monténégro; Namibie; Nauru; Palau; Saint-Christophe-et-Niévès; Sainte-Lucie; Saint-Vincent-et-les-Grenadines; Samoa; Sao Tomé et Principe; Les Seychelles; Les îles Salomon; Suriname; Les Bahamas; Timor-Leste; Tonga; Tuvalu; Vanuatu

Les candidats de deuxième niveau comprennent:
Tous les candidats externes, à l’exception des candidats d’États membres non représentés de l’OIM et des femmes.

Le contexte:
Sous la direction générale du directeur général et la supervision directe du directeur régional (DR), ainsi qu’en étroite coopération avec les unités compétentes au siège (siège), le chef de mission (CoM) sera responsable et redevable des activités. de l’OIM, supervisant et fournissant un soutien politique, administratif, programme et financier au bureau de pays de l’OIM (CO) à Yaoundé, au Cameroun.

Fonctions / responsabilités essentielles:

Élaboration et planification de programmes stratégiques de pays.
1. Prendre les devants pour élaborer, clarifier et contribuer au mandat et à la stratégie globaux de l’OIM et diriger la planification stratégique, l’orientation vers les résultats et l’excellence opérationnelle, l’élaboration et la mise en œuvre des projets après une consultation appropriée avec le Bureau régional (BR) dans le cadre régional global, le Siège, États membres et autres parties prenantes concernées.

2. Jouer un rôle intégral dans les discussions sur les politiques et veiller à ce que les politiques approuvées soient correctement intégrées dans les activités de l’OIM.

3. Stimuler, catalyser et soutenir le développement de projets grâce à une stratégie globale de mobilisation des ressources qui inclut des donateurs multilatéraux et bilatéraux, des gouvernements nationaux et locaux et des partenariats public / privé.

4. Assurer l’adéquation et l’efficacité du programme conformément à la vision stratégique et au cadre de résultats stratégiques de l’ OIM , l’exactitude des rapports sur les résultats et recommander des améliorations des processus, y compris la systématisation et le transfert des capacités et des expériences à l’appui de la gestion mondiale des connaissances de l’OIM. Cela comprend l’intégration des leçons apprises dans le prochain cycle de planification.

5. Conseiller le RO et le siège sur les politiques nationales et les tendances migratoires dans le pays et dans la région ainsi que sur les politiques migratoires des gouvernements affectant les activités de l’OIM et préparer des propositions d’action appropriée.

6. Plaider et soutenir les autorités et les principales parties prenantes dans l’élaboration de politiques et de stratégies appropriées sur la gestion des migrations, y compris leur intégration dans le plan et le budget nationaux. Soutenir leur engagement proactif dans les processus mondiaux / régionaux tels que: le Processus de Colombo, le Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) et le suivi et la mise en œuvre du Pacte mondial pour les migrations (GCM) pour une migration ordonnée, sûre et régulière et l’Agenda 2030 pour le développement durable et les objectifs de développement durable (ODD) pour l’avenir.

Contrôle et responsabilité des programmes de pays
7. Assumer l’entière responsabilité de la bonne exécution des programmes opérationnels en cours et du développement de nouveaux programmes, y compris une stratégie d’identification de nouvelles opportunités.

8. Superviser la mise en œuvre et assurer la performance de haute qualité d’une grande variété de projets liés à la migration.
Engagement inter-institutions des Nations Unies

9. Participer activement au sein de l’équipe de pays des Nations Unies (UNCT) sous la direction du Coordonnateur résident (CR), en vue d’insérer les questions liées à la migration dans l’analyse commune de pays (CCA) et Nations Unies pour le développement

Le développement durable
Processus du Cadre de coopération (UNSDCF) et coordination du Réseau des Nations Unies sur les migrations.
10. Participer à l’équipe humanitaire de pays (HCT) une fois établie et contribuer et fournir un appui au processus de planification inter-institutions et à la stratégie humanitaire globale et s’assurer que les obligations au sein du système du cluster humanitaire sont respectées rapports et capacité et fait régulièrement rapport si le système de cluster est activé.]

11. Collaborer de manière proactive avec l’ONU / HCT sur les questions liées à la prévention et à la réponse exploitation et abus sexuels et harcèlement sexuel (PSEAH), ainsi que la xénophobie et= discrimination, afin de renforcer la réponse collective inter-institutions.

Gestion des ressources
12. Diriger les activités opérationnelles, ressources humaines, administratives, budgétaires et financières du bureau de pays et superviser celles des bureaux de projet conformément aux

Règles et procédures de l’organisation.
13. Faire régulièrement rapport au directeur général, au directeur régional et aux autres partenaires intéressés sur les progrès accomplis et les développements. Préparer des rapports réguliers et spéciaux, y compris le récit, l’impact, la politique, les finances, l’évaluation et les statistiques couvrant les activités de l’OIM. Préparer les séances d’information et les informations générales demandées par le Bureau régional, le siège, le gouvernement et d’autres entités.

Gestion des connaissances
14. Faciliter la production et la gestion des connaissances en identifiant les meilleures pratiques et les enseignements tirés pour assurer une diffusion plus complète et plus efficace.

15. Coordonner l’élaboration des produits de connaissance intra-programmatiques de la Mission et la prestation des services de connaissances.
16. Faciliter l’apprentissage grâce à l’organisation d’initiatives de formation à l’avancement des compétences. Représentation et partenariats stratégiques

17. Développer et promouvoir la liaison avec les autorités gouvernementales et les missions diplomatiques, les organisations internationales , les organisations non gouvernementales (ONG), la société civile, le secteur privé et les médias publics dans le pays, en particulier en vue d’identifier les domaines liés aux migrations pour développer des activités communes / projets de manière complémentaire

18. Identifier les besoins et les priorités en matière de coopération et de développement de projets ainsi qu’à des fins de collecte de fonds.
19. Collaborer avec les organisations internationales et régionales, les missions diplomatiques, les ONG, la société civile et le secteur privé pour identifier les domaines liés aux migrations afin de développer des activités / projets communs de manière complémentaire.

20. Soutenir le Bureau régional et, le cas échéant, les sièges dans la préparation et la mise en œuvre de réunions de haut niveau, en vue d’assurer une participation de haut niveau du Gouvernement.

21. Représenter l’Organisation à des conférences et réunions nationales et internationales.

22. Développer des relations publiques et des activités médiatiques pour promouvoir l’image et les programmes de l’OIM.

Autre
23. Veiller à ce que la gestion de la sûreté et de la sécurité du personnel, des installations et des biens de l’OIM soit prise en compte, en coordination avec le responsable régional de la sécurité sur le terrain et à ce qu’une supervision de la sûreté / sécurité dans les bureaux de pays soit assurée. S’assurer que l’établissement et la maintenance régulière des plans de continuité des activités (PCA) et des mécanismes d’atténuation et de gestion des risques sont en place.

24. Diriger la stratégie PSEAH pour l’OIM au niveau des pays, en veillant à ce que PSEAH soit intégré dans toutes les opérations et tous les programmes et fasse partie de la culture organisationnelle, y compris, mais sans s’y limiter, la sensibilisation et la formation PSEAH du personnel et des partenaires, sûres et accessibles Des mécanismes de plaintes et d’aiguillage existent au sein de la programmation et au sein du bureau, et les politiques sur le signalement des inconduites sexuelles et autres types d’inconduite sont suivies.

Lire aussi :  Un consultant-30/06/2021

25. Accomplir toutes autres tâches qui peuvent être assignées.

Qualifications et expérience requises:

Éducation
• Maîtrise en sciences politiques ou sociales, relations internationales, administration des affaires ou dans un domaine connexe d’une institution académique accréditée avec sept ans d’expérience professionnelle pertinente; ou alors,
• Diplôme universitaire dans les domaines ci-dessus avec neuf ans d’expérience professionnelle pertinente.

Vivre
• Expérience en gestion générale ainsi qu’en gestion de projets et de ressources;
• Expérience de la diplomatie, de la collecte de fonds et des relations publiques, ainsi que de la liaison avec les autorités gouvernementales et diplomatiques et les institutions internationales.

Compétences
• Excellentes compétences en communication, tant à l’oral qu’à l’écrit; Aptitude à préparer et à prononcer des discours sur diverses activités de l’Organisation;
• Compétences avérées en matière de liaison et de négociation;
• Connaissance approfondie du large éventail de domaines liés aux migrations traités par l’ Organisation;
• Connaissance de la programmation des Nations Unies et des donateurs bilatéraux;
• Connaissance des procédures et cadres de suivi et d’évaluation;
• Compétences efficaces en gestion des ressources, bonne connaissance de l’ administration financière et commerciale et des principes et pratiques de gestion;
• Capacité à livrer pendant la réponse à une crise;
• Bon niveau de connaissances en informatique.

Langues
Les langues officielles de l’OIM sont l’anglais, le français et l’espagnol.
Les candidats externes pour tous les postes de la catégorie professionnelle doivent maîtriser
Anglais et avoir au moins une connaissance pratique d’une autre langue de l’ONU (français, espagnol, arabe, russe ou chinois).
Pour tous les candidats, la maîtrise de l’anglais et du français est requise (à l’oral et à l’écrit). Une connaissance pratique de toute autre langue des Nations Unies et / ou du portugais est un avantage.
La maîtrise de la ou des langues requises sera spécifiquement évaluée au cours du processus de sélection, qui peut inclure des évaluations écrites et / ou orales.

Remarques

Les universités accréditées sont celles répertoriées dans la base de données mondiale de l’UNESCO sur l’enseignement supérieur ( https://whed.net/home.php ).

Compétences requises:

Valeurs – tous les memb res du personnel de l’OIM doivent respecter et démontrer ces trois valeurs:
• Inclusion et respect de la diversité: respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.
• Intégrité et transparence: maintient des normes éthiques élevées et agit d’une manière conforme aux principes / règles organisationnels et aux normes de conduite.
• Professionnalisme: fait preuve de capacité à travailler de manière composée, compétente et engagée et exerce un jugement attentif pour relever les défis quotidiens.

Compétences essentielles – indicateurs comportementaux niveau 3
• Travail d’équipe: développe et promeut une collaboration efficace au sein et entre les unités pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.
• Produire des résultats: produit et fournit des résultats de qualité d’une manière orientée vers le service et en temps opportun ; est orienté vers l’action et déterminé à atteindre les résultats convenus.
• Gérer et partager les connaissances: cherche continuellement à apprendre, à partager les connaissances et à innover.
• Responsabilité: s’approprie la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de sa propre action et du travail délégué.
• Communication: encourage et contribue à une communication claire et ouverte; explique des sujets complexes d’une manière informative, inspirante et motivante.

Compétences managériales – indicateurs comportementaux niveau 3
• Leadership: fournit un sens clair de l’orientation, donne l’exemple et démontre la capacité de réaliser la vision de l’organisation; aide les autres à réaliser et à développer leur potentiel.
• Autonomiser les autres et renforcer la confiance: crée une atmosphère de confiance et un environnement propice où le personnel peut apporter le meilleur de lui-même et développer son potentiel.
• Réflexion et vision stratégiques: travaille stratégiquement pour réaliser les objectifs de l’Organisation et communique une orientation stratégique claire.

Le cadre de compétences de l’OIM se trouve sur ce lien.
https://www.iom.int/sites/default/files/about-iom/iom_revised_competency_framework_external.pdf
Les compétences seront évaluées lors d’un entretien basé sur les compétences.

Autre:

Le personnel professionnel recruté sur le plan international doit être mobile.
Toute offre faite au candidat dans le cadre de cet avis de vacance est soumise à une confirmation de financement .
Ce processus de sélection peut être utilisé pour doter des postes similaires dans divers lieux d’affectation.
Les candidats recommandés approuvés par le Comité des nominations et des affichages resteront éligibles à être nommés à un poste similaire pendant une période de 24 mois.
La liste des pays NEM ci-dessus comprend tous les États membres de l’OIM qui ne sont pas représentés dans la catégorie professionnelle des membres du personnel. Pour cette catégorie de personnel, les candidats ressortissants du pays du lieu d’affectation ne peuvent être considérés comme éligibles.
La nomination sera soumise à la certification que le candidat est médicalement apte à la nomination, à l’ accréditation, aux exigences de résidence ou de visa et aux autorisations de sécurité.
Les postes vacants se terminent à 23h59 heure locale de Genève, Suisse à la date de clôture respective. Aucune candidature tardive ne sera acceptée.

Comment s’inscrire:

Les candidats intéressés sont invités à soumettre leur candidature via PRISM, le système de recrutement électronique de l’OIM , au plus tard le 16 mai 2021, en se référant à cette annonce.
L’OIM n’accepte que les candidatures dûment complétées soumises via le système de recrutement électronique de l’OIM . L’outil en ligne permet également aux candidats de suivre l’état de leur candidature.
Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.
Pour plus d’informations, veuillez consulterwww.iom.int/recruitment

Période d’affichage: jusqu’au 16.05.2021

Pas de frais:

L’OIM ne facture aucuns frais à aucun stade de son processus de recrutement (candidature, entretien, traitement, formation ou autres frais). L’OIM ne demande aucune information relative aux comptes bancaires

II. Titre du poste: Agent de liaison principal (réintégration)

Lieu d’affectation: Bamako, Mali
Classification: Personnel professionnel, grade P4
Type de nomination: Durée fixe, un an avec possibilité de prolongation
Date de début estimée: dès que possible
Date de clôture: 16 mai 2021

Créée en 1951, l’OIM est une organisation apparentée des Nations Unies et, en tant que principale agence des Nations Unies dans le domaine des migrations, travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM se consacre à la promotion d’une migration humaine et ordonnée au bénéfice de tous. Il le fait en fournissant des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants.

L’OIM s’est engagée à créer un environnement de travail diversifié et inclusif. En savoir plus sur la diversité et l’ inclusion à l’OIM sur www.iom.int/diversity .

Les candidatures sont les bienvenues des candidats de premier et de second rang, en particulier des femmes qualifiées ainsi que des candidatures des pays membres non représentés de l’OIM. Pour tous les postes vacants de l’OIM, les candidatures de candidats de premier niveau qualifiés et éligibles sont considérées avant celles des candidats de second niveau qualifiés et éligibles dans le processus de sélection.

Aux fins de cette vacance, les candidats suivants sont considérés comme des candidats de premier rang:
1. Candidats internes
2. Candidates externes:
3. Candidat des Etats membres non représentés suivants: Antigua-et-Barbuda; Botswana; Cabo Verde; Comores; Les Îles Cook; Cuba; Fidji; Gabon; Guinée-Bissau; Guyane; Saint-Siège; Islande; Royaume d’Eswatini; Kiribati; République démocratique populaire lao (la); Lettonie; Luxembourg; Iles Marshall; Micronésie (États fédérés de); Monténégro; Namibie; Nauru; Palau; Saint-Christophe-et-Niévès; Sainte-Lucie; Saint-Vincent-et-les-Grenadines; Samoa; Sao Tomé et Principe; Les Seychelles; Les îles Salomon; Suriname; Les Bahamas; Timor-Leste; Tonga; Tuvalu; Vanuatu

Les candidats de deuxième niveau comprennent:
Tous les candidats externes, à l’exception des candidats d’États membres non représentés de l’OIM et des femmes.

Le contexte:
L’Union européenne (UE) et l’OIM ont développé l’Initiative conjointe pour la protection des migrants et Réintégration en Afrique (ci-après «Initiative conjointe»). Cette initiative vise à protéger la sécurité, la dignité et les droits des migrants le long de la route de la Méditerranée centrale et à contribuer à améliorer la réintégration des migrants de retour grâce à une approche innovante. Cet objectif sera atteint grâce à différents types d’intervention, y compris la protection et l’assistance aux migrants vulnérables et bloqués, l’aide au retour volontaire, le soutien à la réintégration durable dans les communautés d’origine, la diffusion d’informations précises sur la migration aux migrants, aux migrants potentiels et aux communautés, et des données. collecte sur les flux migratoires.

Sous la supervision générale du chef de mission et sous la supervision directe du chef de projet de l’EUTF ; et, en étroite coordination avec le responsable principal de la réintégration, le titulaire sera responsable des mécanismes de réintégration et de liaison dans le domaine de l’aide à la réintégration (AR) et favorisera la pérennité des programmes de réintégration au Mali.

Lire aussi :  Une société de la place recrute-25/06/2021

Fonctions / responsabilités essentielles:

En particulier, il / elle exercera les fonctions suivantes:
1. Acquérir des informations et des points de vue des entités gouvernementales, des acteurs clés et des organisations sur les questions liées à l’AR, en créant des relations de confiance et de compréhension qui sous-tendent une coordination et une collaboration efficaces et soutiennent le suivi et le suivi des activités de l’AR à différents niveaux.

2. Formuler de nouveaux (ou renforcer l’existant) et mettre en œuvre des partenariats, des protocoles de coopération, des mécanismes de coordination solides pour soutenir les activités de l’AR et renforcer l’appropriation nationale et locale des initiatives de réintégration au Mali qui sont guidées par le Cadre de l’OIM pour le retour volontaire assisté et la réintégration et le développement connexe .

3. S’engager stratégiquement avec les acteurs de la réintégration et développer leurs capacités pour améliorer l’efficacité des activités et promouvoir la continuité des interventions de réintégration au-delà de la mise en œuvre du programme.

4. Diriger la mise en place d’un nouvel engagement des activités liées à l’AR avec des partenaires non traditionnels et promouvoir le travail conjoint et la sensibilisation.

5. Diriger le renforcement des capacités nationales, le renforcement des connaissances et le partage des bonnes pratiques aux niveaux national, régional et mondial.

6. Travailler en étroite collaboration avec l’Unité de réintégration / protection pour contribuer à la coordination et au soutien réguliers des activités de l’AR.

7. Mobiliser des ressources et soutenir le positionnement stratégique de l’OIM Mali en identifiant régulièrement les opportunités de financement, en préparant des communiqués de presse et des communications pertinentes, et en recommandant des événements qui intéressent l’OIM Mali dans le domaine de la PR.

8. Superviser tout le personnel et les sous-traitants au sein de l’activité RA visant à favoriser la durabilité des programmes d’aide à la réintégration RA au Mali.
9. Représenter l’OIM lors de réunions, réunions de partenaires externes et / ou séminaires et conférences thématiques et transmettre les informations aux collègues / unités concernés.

10. S’assurer que l’organisation organise des réunions, des événements et des activités de renforcement des capacités liées à la zone RA.
11. Entreprendre des voyages en mission au besoin, pour l’examen du site d’activité et d’autres tâches concernant l’AR.

12. Effectuer toutes autres tâches qui peuvent être assignées.

Qualifications et expérience requises:

Éducation
• Maîtrise en sciences politiques, études sur les migrations, relations internationales, droit ou dans un domaine connexe d’une institution académique accréditée avec sept ans d’expérience professionnelle pertinente; ou alors
• Diplôme universitaire dans les domaines ci-dessus avec neuf ans d’expérience professionnelle pertinente.

Vivre
• Expérience professionnelle avérée et formations dans le domaine de l’aide à la réintégration (RA) et de l’ engagement de partenariat;
• Expérience de travail avec des organisations internationales, dans le développement, la mise en œuvre, l’ évaluation, la gestion des connaissances et / ou la mise en œuvre et la gestion de projets;
• Expérience de la liaison avec les autorités gouvernementales et les communautés locales, ainsi qu’avec les institutions nationales et internationales;
• Expérience de travail au sein des organisations du système commun des Nations Unies, de la coopération bilatérale de l’Union européenne et des États membres de l’Union européenne;
• L’expérience sur le terrain est un avantage distinct; et,
• Connaissance de la région un atout.

Compétences
• Capacité à se déplacer sur le terrain.
• La connaissance de l’engagement de partenariat, de préférence dans le domaine de la migration, est une exigence;
• La connaissance de l’aide à la réintégration (RA) est un avantage;
• Connaissance de la suite MS Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.);
• Connaissance du Nexus Humanitaire et Développement;
• Connaissance approfondie du large éventail de domaines liés aux migrations traités par l’ Organisation;
• Connaissance de la programmation des Nations Unies et des donateurs bilatéraux; et,
• Excellentes compétences analytiques démontrées appliquées à un large éventail de facteurs, paramètres, politiques et priorités pour l’évaluation et la résolution de situations complexes, y compris la compréhension technique.

Langues
Les langues officielles de l’OIM sont l’anglais, le français et l’espagnol.
Les candidats externes pour tous les postes de la catégorie professionnelle doivent maîtriser
Anglais et avoir au moins une connaissance pratique d’une autre langue de l’ONU (français,
Espagnol, arabe, russe ou chinois).
Pour tous les candidats, la maîtrise de l’anglais et du français est requise (à l’oral et à l’écrit). La connaissance pratique de la langue locale est un avantage indéniable.
La maîtrise de la ou des langues requises sera spécifiquement évaluée au cours du processus de sélection, qui peut inclure des évaluations écrites et / ou orales.

Remarques

Les universités accréditées sont celles répertoriées dans la base de données mondiale de l’UNESCO sur l’enseignement supérieur https://whed.net/home.php ).

Compétences requises:

Valeurs – tous les membres du personnel de l’OIM doivent respecter et démontrer ces trois valeurs:
• Inclusion et respect de la diversité: respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.
• Intégrité et transparence: maintient des normes éthiques élevées et agit d’une manière conforme aux principes / règles organisationnels et aux normes de conduite.
• Professionnalisme: fait preuve de capacité à travailler de manière composée, compétente et engagée et exerce un jugement attentif pour relever les défis quotidiens.

Compétences essentielles – indicateurs comportementaux niveau 3
• Travail d’équipe: développe et promeut une collaboration efficace au sein et entre les unités pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.
• Produire des résultats: produit et fournit des résultats de qualité d’une manière orientée vers le service et en temps opportun ; est orienté vers l’action et déterminé à atteindre les résultats convenus.
• Gérer et partager les connaissances: cherche continuellement à apprendre, à partager les connaissances et à innover.
• Responsabilité: s’approprie la réalisation des priorités de l’Organisation et assume la responsabilité de sa propre action et du travail délégué.
• Communication: encourage et contribue à une communication claire et ouverte; explique des sujets complexes d’une manière informative, inspirante et motivante.

Compétences managériales – indicateurs comportementaux niveau 3
• Leadership: fournit un sens clair de l’orientation, donne l’exemple et démontre la capacité de réaliser la vision de l’organisation; aide les autres à réaliser et à développer leur potentiel.
• Autonomiser les autres et renforcer la confiance: crée une atmosphère de confiance et un environnement propice où le personnel peut apporter le meilleur de lui-même et développer son potentiel.
• Réflexion et vision stratégiques: travaille stratégiquement pour réaliser les objectifs de l’Organisation et communique une orientation stratégique claire.

Le cadre de compétences de l’OIM se trouve sur ce lien.
https://www.iom.int/sites/default/files/about-iom/iom_revised_competency_framework_external.pdf
Les compétences seront évaluées lors d’un entretien basé sur les compétences.

Autre:
Le personnel professionnel recruté sur le plan international doit être mobile.
Toute offre faite au candidat dans le cadre de cet avis de vacance est soumise à une confirmation de financement .
Ce processus de sélection peut être utilisé pour doter des postes similaires dans divers lieux d’affectation.
Les candidats recommandés approuvés par le Comité des nominations et des affichages resteront éligibles à être nommés à un poste similaire pendant une période de 24 mois.
La liste des pays NEM ci-dessus comprend tous les États membres de l’OIM qui ne sont pas représentés dans la catégorie professionnelle des membres du personnel. Pour cette catégorie de personnel, les candidats ressortissants du pays du lieu d’affectation ne peuvent être considérés comme éligibles.
La nomination sera soumise à la certification que le candidat est médicalement apte à la nomination, à l’ accréditation, aux exigences de résidence ou de visa et aux autorisations de sécurité.
Les postes vacants se terminent à 23h59 heure locale de Genève, Suisse à la date de clôture respective. Aucune candidature tardive ne sera acceptée.

Comment s’inscrire:
Les candidats intéressés sont invités à soumettre leur candidature via PRISM, le système de recrutement électronique de l’OIM , au plus tard le 16 mai 2021, en se référant à cette annonce.
L’OIM n’accepte que les candidatures dûment complétées soumises via le système de recrutement électronique de l’OIM . L’outil en ligne permet également aux candidats de suivre l’état de leur candidature.
Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.
Pour plus d’informations, veuillez consulter: www.iom.int/recruitment

Période d’affichage: jusqu’au 16.05.2021

Pas de frais:
L’OIM ne facture aucuns frais à aucun stade de son processus de recrutement (candidature, entretien, traitement, formation ou autres frais). L’OIM ne demande aucune information relative aux comptes bancaires.

 

Lire aussi:

Pack Formation Editeur Web

Diverses annonces Avril 21 n°3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.