EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

L’IADES-TOGO recherche un sous-traitant-06/11/2020

TERME DE REFERENCE POUR LA SELECTION SOUS-TRAITANT POUR LE DEVELOPPEMENT DES MODULES DE FORMATION ET LA MISE EN RELATION DES SOCIETES COOPERATIVES SIMPLIFIEES AVEC LES MARCHES LOCAUX

global trade corporate promo

A PROPOS DE L’ORGANISATION

L’IADES-TOGO (Institution d’Aide au Développement Economique et Social), est une Organisation Non Gouvernementale de développement internationale à caractère économique et social, apolitique, laïque et à but non lucratif sous reconnaissance N° 778/MPDAT/2014 qui œuvre pour promouvoir l’épanouissement des femmes et des hommes acteurs du secteur informel et le développement rural au Togo. L’ONG a développé au fur et à mesure des années des compétences dans 4 métiers qui sont :

-L’appui socioéconomique aux groupe de femmes vulnérables;
-L’entrepreneuriat agricole (création, gestion et appui financier aux coopératives agricoles) ;
-Les énergies renouvelables (lutte contre la précarité énergétique en zone rurale) ;
-L’accès aux soins de santé par la mutuelle de santé.

Les programmes de l’ONG visent exclusivement à améliorer le niveau de vie des populations vulnérables, pour se faire l’organisation a su identifier les zones d’intervention où le taux de pauvreté est très élevé et a mis en place un plan de développement qui permet d’étendre son champ d’action progressivement aux régions pauvres du Togo et de répondre aux objectifs 1 3 5 7 8 et 10 des objectifs du développement durable.

Le présent terme de référence concerne exclusivement le projet d’entrepreneuriat agricole

RESUME DU PROJET

Le projet entreprenariat agricole vise à accroître le potentiel de revenus des petits agriculteurs vivant dans la pauvreté absolue dans la région maritime du Togo, en Afrique de l’Ouest. Ce projet a une approche à deux volets.

Premièrement, les bénéficiaires auront accès à des services financiers appropriés et à une formation en gestion d’entreprise afin d’augmenter la productivité agricole.

Deuxièmement, ce projet facilitera la création de coopératives agricoles, d’élevage et de production dirigées par les bénéficiaires, permettant aux membres de renforcer leur présence sur les marchés locaux, de vendre leurs produits à un prix plus élevé et d’augmenter ainsi leur revenu global.

Lire aussi :  DES SERVEUSES-04/12/2020

Au cours de sa première année, ce projet créera 27 nouvelles coopératives autogérées et fournira à 594 agriculteurs un prêt pour le développement des moyens de subsistance, dont 40% seront des femmes. En augmentant la participation des femmes dans les coopératives, ce projet encouragera une fondation pour le leadership des femmes dans le développement et la prise de décision communautaire dans les communautés rurales de Kévé et Abobo, où les activités du projet auront lieu.

Ce projet se déroulera dans le canton de Kévé dans la préfecture d’Avé et dans le canton d’Abobo dans la préfecture de Zio, dans la région de Martime au Togo. Kévé se compose de 23 villages ruraux où 73% de la population vit sous le seuil de pauvreté de 1,90 $ / jour. 17 villages composent le canton d’Abobo, où 71,1% de la population vit avant le seuil de pauvreté.

Les deux cantons sont construits sur une économie faible basée sur de petites exploitations familiales et sur l’élevage Le projet s’attend à ce que 2 376 personnes, qui sont membres de ménages d’agriculteurs, en bénéficient indirectement, étant donné la taille moyenne des ménages de 5 personnes par ménage.

CHAMP DE LA MISSION

En tant que précurseur de la formation coopérative, et pour aider à assurer le succès et la durabilité des groupes coopératifs, la formation est fournie actuellement grâce à l’appui de l’ICAT (institut de conseil et d’appui technique du Togo) et couvre des sujets liés à la participation et à la gestion des coopératives.

La mission du sous-traitant consistera à :

1. Visiter les coopératives créées, recueillir leurs besoins de formation sous forme d’enquête de Focus groupe;
2. Suite à l’analyse des besoins le sous-traitant devra développer des modules de formations initiales et des modules de formation correspondant aux besoins des coopératives agricoles simplifiées.

Lire aussi :  Chargé(e) des Ressources Humaines-05/12/2020

Les modules de formations initiales comprendront :

-Module 1 : Comprendre les coopératives ;
-Module 2: Formation et apprentissage de la participation;
-Module 3: Communication;
-Module 4: Développement organisationnel;
-Module 5: Gestion coopérative;
-Module 6: Outils de planification et d’organisation des activités de coopération;
-Module 7: Appréciation, suivi et évaluation participatifs;
-Module 8: Comptabilité.

Les formations seront dispensées dans le respect l’Acte uniforme sur les droits des sociétés coopératives proposé par le Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique.

3. Le sous-traitant doit avoir à la fin de sa mission développer un canal permanent de mise en relation entre les sociétés coopératives et les marchés locaux à partir de la cartographie du marché.

La cartographie du marché utilisant l’approche participative de la chaîne de marché se déroulera en trois phases :

Phase 1 : Recherche diagnostique pour comprendre les acteurs clés

-Identification des acteurs de la chaîne de marché;
-Caractérisation des activités, intérêts, idées et problèmes;
-Priorisation et sélection des opportunités.

Phase 2 :
 Définition et analyse des opportunités commerciales

-Analyse participative approfondie du marché et de l’entreprise de chaque opportunité identifiée.

Phase 3:
 mise en œuvre d’innovations de marché conjointes

Les interventions peuvent inclure :

-Conception, développement et lancement de nouveaux produits;
-Introduction de nouvelles technologies qui augmentent l’efficacité;
-Création de nouvelles institutions ou services à l’appui du développement des entreprises .

DUREE :

Compte tenu de la durée du projet La mission du sous-traitant ne pourra excéder plus de trois (3) à partir de la date d’attribution de la mission.

DEPOT DE L’OFFRE

L’offre technique et l’offre financière seront déposées sous pli fermée à l’adresse suivante : “Adidogomé, rue des frères franciscains, Tel : 92 87 88 87” ou par mail à [email protected] au plus tard le 06 novembre 2020.

L’offre doit comporter les références des missions similaires exécutés dans le passé ou mention des compétences pour réaliser la mission.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.