EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique recrute-24/05/2021

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET
(SERVICES DE CONSULTANT – SELECTION DE CONSULTANT INDIVIDUEL)
SELECTION D’UN COORDONNATEUR DE L’UNITE DE COORDINATION DES PROJETS REDISSE-TOGO ET COVID 19 (RSPRSU)

formation comptable cabinet emmanuel

AMI N° 002/2021/MSHPAUS/PRMP/REDISSE-TOGO du 29 avril 2021

1. Le Gouvernement de la République togolaise a bénéficié d’un financement auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA) pour financer le coût de la mise en œuvre de la phase 2 du projet régional de renforcement des Systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest « REDISSE II » et a l’intention d’utiliser une partie de ce financement pour effectuer des paiements au titre du contrat de services d’un Coordonnateur de l’unité de coordination des projets REDISSE-TOGO et COVID- 19 (RSPRSU).

2. Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins à travers la Cellule de Gestion du Projet (CGP), sollicite des candidatures en vue du recrutement d’un Coordonnateur de l’unité de coordination des projets REDISSE-TOGO et COVID-19 (RSPRSU) pour une durée totale des prestations d’un an renouvelable, à temps plein. Le/la Coordonnateur sera recruté(e) pour la durée du projet ; toutefois,
la poursuite de son contrat de travail d’une année d’activité à l’autre, est subordonnée à l’évaluation annuelle satisfaisante de ses performances. Le poste est basé à Lomé avec de multiples déplacements.

3. Sous la supervision du Secrétaire Général du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Public et de l’Accès Universel aux Soins, le coordonnateur sera chargé de la gestion quotidienne des projets (projets REDISSE-TOGO et COVID-19 et la phase additionnelle du projet COVID-19) et assumera, entre autres, les responsabilités de gestion fiduciaire, la planification générale, l’audit interne, la passation de marchés, le Suivi et Evaluation et d’exécuter toutes autres tâches qui lui seront confiées par la hiérarchie.
Sous l’autorité du Secrétaire Général du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, le Coordonnateur sera en charge de :

Au titre de la gestion des projets
– coordonner l’élaboration du plan d’action annuel de chaque projet ;
– assurer l’agrégation, l’intégration et la budgétisation des activités prévues aux composantes de chaque projet
– participer aux missions de supervision et rendre compte
– conclure et appliquer les arrangements contractuels entre la CGP et les entités impliquées dans la mise en œuvre des projets ;
– assurer la responsabilité de la mise en œuvre et du suivi de procédures administratives et financières rigoureuses et conformes aux prescriptions du Manuels de Procédures ;
– procéder au recrutement des consultants chargés d’effectuer les études ou d’apporter à la CGP les appuis qui s’avéreraient nécessaires ;
– assurer la coordination des actions à mener pour la mise en œuvre à bon escient des projets ;
– réguler les flux ascendants et descendants d’informations ;
– assurer la bonne gestion générale des projets et l’utilisation des fonds des projets à bon escient ;
– maintenir des relations de travail étroites avec les partenaires en vue d’harmoniser les interventions en matière de santé au Togo ;
– créer les conditions d’un bon partenariat entre les différents acteurs intervenant dans la mise en œuvre des projets ;
– rédiger les rapports trimestriels et annuels sur l’état d’avancement des projets en collaboration d’autres équipes impliquées ;
– préparer et participer aux missions d’appui à la mise en œuvre du partenaire ;
– préparer et participer aux revues conjointes ;

Lire aussi :  Un consultant-30/06/2021

Au titre de l’administration de la structure de coordination des projets
– assurer la gestion des ressources humaines, financières et matérielles conformément aux dispositions du Manuel de Procédures ;
– signer conjointement avec le responsable financier et comptable de la structure les autorisations de décaissement de fonds et veiller au réapprovisionnement des comptes d’opération en temps opportun ;
– organiser et superviser la réalisation des audits techniques, financiers et comptables selon les dispositions du Manuels de Procédures ;
– élaborer les rapports réguliers sur l’état d’avancement du projet ;

Au titre de la promotion du projet
– gérer les relations avec les acteurs nationaux impliqués dans le projet ;
– représenter le projet auprès des institutions nationales et des partenaires au développement, tant nationaux qu’internationaux ;
– fournir l’assistance requise sur toute question relative aux politiques et stratégies nationales en santé ;
– promouvoir et diffuser des informations et meilleures pratiques sur le projet sur le plan national qu’international.
En plus des tâches citées ci-dessus, le coordonnateur sera amené à effectuer d’autres tâches sur instructions des responsables hiérarchiques.
4. Le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, à travers la Cellule de Gestion du Projet REDISSE, invite à présent, les personnes intéressées à manifester leurs intérêts en fournissant les informations démontrant qu’elles ont les qualifications et expériences pertinentes pour fournir les services.

Le Coordonnateur doit :

Formations requises
– avoir un doctorat d’Etat en médecine ou tout autre diplôme équivalent, ou un master (Bac+5) en santé publique (MPH) ou en contrôle des maladies/ épidémiologie (MDC, MSc…), en économie de la santé, en santé et développement ou avoir un diplôme équivalent ;
– avoir une formation complémentaire en gestion de programmes et projets de développement ;
– avoir une formation dans le domaine du suivi- évaluation, en gestion des données ou tout autre domaine équivalent serait un atout.

Expériences professionnelles requises
– avoir une expérience pratique d’au moins 08 ans dans la gestion des projets/ programmes de santé dont au moins 05 ans dans la gestion des projets financés par les coopérations bilatérales ou multilatérales (BOAD, BAD, BID, BIDC, Fonds Mondial, FIDA, Banque Mondiale, Union Européenne, etc.) ou les Agences des
Nations Unies ou les ONG internationales ;
– avoir au moins 02 ans d’expérience professionnelle prouvée dans la mise en place et/ou la mise en œuvre d’un système de suivi évaluation des projets de développement et/ou de santé ;

Autres compétences nécessaires au poste
– être intègre et bon communicateur ;
– avoir une éthique et des valeurs de compte rendu (redevabilité) ;
– avoir une excellente capacité organisationnelle et d’autogestion ;
– aptitude à prendre des décisions de manière transparente ;
– être capable de travailler sous pression et en équipe ;
– avoir des aptitudes à gérer des complexités, de négociation, de diplomatie et de gestion des conflits et l’avoir éprouvé ;
– une bonne résistance physique est nécessaire pour faire des missions dans les zones d’intervention des projets ;
– management des ressources humaines (direct et transversal), des ressources financières et logistiques ;
– avoir de solides connaissances en informatique (traitement de texte, outils collaboratifs, outils de présentation, messagerie, etc.) ;
– bonnes capacités rédactionnelles prouvées ;
– maîtrise parfaite du Français ;
– bonne connaissance de l’Anglais.

Lire aussi :  Un (1) chauffeur-10/07/2021

5. Le recrutement du (de la) Coordonnateur sera effectué suivant la méthode de sélection de consultants individuels par appel à candidature conformément aux Directives de sélection et emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque Mondiale dans le cadre des prêts de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) et des Crédits et Dons de l’IDA) et Indications pour le dossier de candidatures.

Le recrutement comportera deux (2) phases :
– une phase de présélection des candidats par l’établissement d’une liste restreinte des candidats les plus qualifiés pour le poste au regard de l’analyse de leurs CV ;
– une phase d’interview des candidats présélectionnés sur la liste restreinte approuvée par la Banque Mondiale.
Le candidat retenu à l’issue de la phase d’interview sera invité à une séance de négociation de son contrat de travail.

6. Composition du dossier de candidature :
– une lettre de motivation
– un curriculum vitae détaillé avec au moins trois références
– une copie du (des) diplôme (s) et attestations de formation
– Une copie des attestations de travail ou de missions en lien avec le poste

NB : seules les expériences prouvées seront considérées.

7. Dépôt des dossiers de candidatures
Les dossiers de candidatures rédigés en français seront déposés sous pli fermé en personne, par courrier ou par e-mail avec la mention « Dossier de candidature pour le recrutement d’un (e)Coordonnateur pour l’Unité de Coordination des Projets REDISSE et RSPRSU-COVID-19 », au plus tard le 24 mai 2021 à 17 h 00 T.U. à l’adresse suivante :
Att. : Personne Responsable des Marchés Publics Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins sis dans l’immeuble du nouveau centre administratif situé à droite sur la route de la Nouvelle Présidence de la République venant du carrefour GTA, 3e étage, B.P. : 386 ; Tél. : (00228) 70 44 81 81 / 22 51 50 83 ; Bureau : Secrétariat de la PRMP, E-mail : [email protected] et Copie à [email protected] et [email protected]

Lire aussi:

Comment Décrypter Le Langage du Corps

Éventail en pagne

Devenez un Maître des mots et obtenez tout ce que vous voulez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.