EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Le CERME recrute-30/09/2022

Projet : Centre d’Excellence Régional pour la Maîtrise de l’Electricité (CERME)
Source de financement : Crédit IDA 6512-TG et Don IDA 536-TG
Pays : Togo

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 33 750 autres abonnés

Avis d’appel à manifestations d’intérêt

RELATIF AU RECRUTEMENT D’UN (01) AGENT DE LIAISON INDUSTRIELLE (BUSINESS DEVELOPMENT MANAGER) EN ABREGE ALI POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA VISIBILITE DES ACTIVITES DU CERME

AMI N° 01C/2022/UL-CERME

01. Le présent appel à manifestation d’intérêt (AMI) fait suite à l’Avis général de Passation des Marchés (AGPM) de l’Université de Lomé, paru dans le grand quotidien national d’information (Togo-presse) N° 11251du 16 mars 2022.

02. Le gouvernement Togolais a obtenu auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA)/Banque Mondiale (BM), des fonds afin de financer la mise en œuvre du Centre d’Excellence Régional pour la Maîtrise de l’Electricité (CERME) et a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre des rémunérations relatives au poste d’un (01) Agent de Liaison Industrielle (Business Development Manager) en abrégé « ALI » pour le développement et la visibilité des activités dudit centre.

3. L’Université de Lomé (UL), à travers le Centre d’Excellence Régional pour la Maîtrise de l’Electricité (CERME), invite les Consultants /candidats (individuels) qualifiés des deux (02) sexes (Féminin/Masculin), intéressés par le présent avis et disposant d’une expérience confirmée dans le domaine, à manifester leur intérêt en vue du recrutement d’une personne (F/H)) pour pourvoir à ce poste de l’ALI pour le développement et de la visibilité des activités du CERME.

4. Missions de l’ALI
Le poste de l’ALI se résume à sa mission fondamentale et à ses missions permanentes.

4.1. Mission fondamentale (raison d’être) de l’ALI
Sous l’autorité du Directeur du CERME et en parfaite collaboration avec le Responsable de liaison industrielle, l’ALI a pour mission fondamentale de développer et mettre en œuvre la politique de valorisation des activités de recherche du CERME et assurer la mise en relation entre les pôles de recherche, de formation et le monde économique.

4.2. Missions permanentes (tâches quotidiennes) de l’ALI
Les missions permanentes de l’ALI sont entre autres :
• organiser la chaîne opérationnelle de valorisation de la recherche :

– sensibilisation et formation des chercheurs, détection de projets innovants, proposition et suivi des modalités de valorisation adaptées ;
– étudier et accompagner les projets de recherche du CERME et proposer les modalités de valorisation adaptées ;
– définir des stratégies de valorisation à court moyen et long terme et de partenariat avec le monde socio-économique ;
– détecter et gérer la propriété intellectuelle des innovations issues des recherches du CERME, notamment par une bonne politique de cession des résultats ;
– négocier des contrats de recherche, des contrats de transfert et des accords-cadres ;
– piloter des projets de valorisation dans l’intérêt de la structure : expertise, conseil, gestion et suivi ;
– représenter la structure et animer les relations avec les partenaires (institutionnels, industriels, financiers et autres acteurs de l’écosystème de l’innovation) ;
– traiter les demandes extérieures de collaboration, en évaluer la faisabilité et l’intérêt scientifique et économique ;
– assurer une communication et une visibilité des activités de recherche du CERME par des actions de communication ciblées : publications, référencement régional, national ou international au sein de différents
annuaires ou guides, participation à des conférences sur la valorisation ou le transfert de technologies ;
– organiser des évènementiels de valorisation et de vulgarisation des résultats de recherche du CERME ;
– contribuer au développement des modèles économiques adéquats en fonction des valorisations à concrétiser, ainsi que les objectifs de rentabilité et de pérennité de ces modèles et ;
– Exécuter toutes tâches qui seront confiées dans le cadre des missions liées à ce poste.

4.3. Seuils ou indicateurs de performances au poste d’ALI
Le niveau d’atteinte des objectifs assignés à l’ALI sera mesuré à travers les paramètres (non exhaustifs) tels que :
• Pertinence : Niveau des services rendus en lien avec son cahier de charges et en harmonie avec les objectifs du projet ;
• Efficacité : Niveau ou nombre d’objectifs atteints dans les délais (nombre de projets valorisés auprès des partenaires, événementiels organisés, nombre de projets industriels valorisés, résultats valorisés, partenaires dénichés, maintenus et fidélisés, Gestion des partenaires, registre tenu à jour…) j
• Efficience : Niveau ou nombre d’objectifs atteints avec moins de coûts (énergie, temps, matériels, ressources et méthode, bonne gouvernance des partenaires et des résultats de recherches et d’innovation technologique. ) ;
• Qualité : Niveau de satisfaction implicite et explicite relatif à l’atteinte des objectifs assignés (efficacité du mécanisme mis en place pour une meilleure collaboration du CERME avec ses partenaires, satisfaction des bénéficiaires directes et indirectes du projet, relation orientée partenaire, qualité du traitement des dossiers, stratégie mise en place pour minimiser des plaintes liées à l’observation de son cahier de charges.) ;
• Viabilité : Capacité du mécanisme mis en place en vue de faciliter la poursuite des actions et activités du projet sans appuis extérieurs et capacité du titulaire à dupliquer ou à manier avec moins de difficulté
tout outil de formation reçu dans le cadre de la tenue de son poste.
Un système interne d’évaluation des compétences et performances permettra de vérifier périodiquement les variables ci-dessus indiquées à titre indicatif.

Lire aussi :  L'ANVT recrute-12/10/2022

05. Profil opérationnel du poste (Qualification+ expériences)
Le candidat au poste d’Agent de liaison industrielle doit avoir les qualifications et expériences suivantes :
– être titulaire d’un diplôme supérieur (niveau BAC +5 : un diplôme d’école de commerce ou d’école d’ingénieur) complété par une formation supplémentaire en finances, en gestion ou en marketing) ou tous autres diplômes équivalents etc.) ;
– avoir au moins cinq (5) années d’expérience à un poste analogue ;
– avoir une très bonne connaissance de l’organisation générale de la recherche ;
– avoir une bonne expertise et culture générale scientifique, capacité à dialoguer avec des équipes de recherche avec une excellente compréhension technique de leurs travaux ;
– avoir connaissance des techniques de négociations commerciales afin de mener à bien les projets de valorisation auprès des partenaires potentiels ;

– avoir une expérience avérée en valorisation industrielle ;
– avoir un goût pour les travaux scientifiques afin d’instaurer un climat de confiance avec les équipes de recherche du CERME en interne et en externe ;

– posséder une connaissance générale des aspects juridiques, financiers et contractuels de la recherche ;
– posséder une connaissance des dispositifs de financement ;
– avoir connaissance du droit de la propriété intellectuelle et du droit des contrats ;
– avoir une compétence en méthodologie de conduite de projets ;
– avoir une bonne connaissance des politiques de recherche et d’innovation ;
– avoir un bon niveau d’anglais afin de rédiger des rapports ou des présentations auprès de partenaires ou d’organismes dont la langue de travail est l’anglais ;
– disposer d’une bonne qualité de communication et d’écoute afin de bien cerner les résultats de recherche au sein du CERME, et de les valoriser auprès des différents partenaires ;
– disposer d’une ténacité et d’un tempérament commercial, afin de convaincre des partenaires en amont de collaborer avec les chercheurs du CERME ;
– disposer d’une bonnes capacités de leadership et de gestion d’équipes pluridisciplinaires ;
– une connaissance du secteur de l’électricité conventionnelle et renouvelable est un plus ;
– avoir l’aptitude du travail en équipe et sous pression ;
– faire preuve d’une bonne intégrité ;
– être capable de s’exprimer et d’écrire d’une manière fluide en français et ;
– être loyal (e), dynamique, proactif/ve et avoir des aptitudes à travailler en équipe.

06. Evaluation des consultants
La procédure de sélection se déroulera en deux (02) étapes à savoir l’évaluation des manifestations d’intérêts (MI) et l’entretien avec les Consultants qualifiés.

6.1. Evaluation des manifestations d’intérêt (MI) des Consultants
Les manifestations d’intérêt (MI) seront évaluées sur la base des grands critères et sous- critères, couplés des barèmes ci-après :

Grands critèresBarème
1Qualification et expérience générales du Soumissionnaire/ Consultant (Niveau d’études+ Formations supplémentaire + plus expérience professionnelle de façon générale)20 points
2Expériences spécifiques (similaires) du Soumissionnaire/ Consultant (Expériences essentielles capitalisées en lien avec le profil opérationnel du poste)60 points
(i) Avoir au moins 05 ans d’expérience en qualité de : Agent Liaison Industriel ou Business Development Manager ou Responsable d’un des domaines (Commerce, Marketing, Relations, Partenariat, Coopération, clientèle) ou de tout autre poste dont le profil est en adéquation avec la description du poste ouvert)
(ii) Avoir publié au moins un (01) article dans une revue scientifique ou avoir participé au moins à une (01) manifestation scientifique
Avoir participé au moins à deux (02) négociations commerciales ou de partenariat
Avoir conduit (et ou participé à) une procédure de protection d’innovation relative à la propreté intellectuelle ou avoir une fois travaillé ou servi dans une structure de propreté intellectuelle
(v) avoir connaissance des outils juridiques, financiers, contractuels et des dispositifs de financement de la recherche et disposer d’une expérience acceptable en conduite de projets, en entrepreneuriat et en innovation technologique
(vi) avoir un minimum de connaissance du secteur de l’électricité conventionnelle et renouvelable
3Expérience de la région (Espace UEMOA) et des langues (Français et Anglais)20 points
Total100 points
Lire aussi :  Pathways Togo recrute-10/10/2022

NB1/Les qualifications et expériences indiquées dans les CV des Consultants doivent être prouvées par la ou les copie(s)légalisé(e)s du ou des diplôme(s), des photocopies des attestations ou certificats de travail ou de bonne fin d’exécution ou de toutes preuves pouvant justifier le profil (qualification et expérience) du consultant. Le décompte de l’expérience professionnelle dans le cadre du présent avis se fera à partir du premier stage professionnel décroché par le candidat. Le stage du mémoire ne sera pas pris en compte étant donné qu’il est censé faire partie intégrante des activités accomplir pour l’obtention d’un diplôme.

Seuls six (06) premiers consultants, classés par ordre de mérite, seront retenus sur une liste restreinte et seront invités à suivre l’étape suivante de la procédure (Entretien/Interview).

6.2. Entretien avec les Consultants qualifiés/Interview
Les six (06) meilleurs candidats retenus à l’issue de l’étape d’évaluation des MI se présenteront devant une commission par tout moyen jugé légal et équitable pour un entretien. L’entretien consistera en une vérification chez les consultants, des compétences suivantes :

N° d’ordreCompétencesPoints/ Proportion
1Compétence technique (savoir)20 pts, soit 20 %
2Compétence opérationnelle (Savoir-faire)20 pts, soit 20 %
3Compétences managériales (savoir-faire faire)20 pts, soit 20 %
4Compétences individuelles (savoir-être)20 pts, soit 20 %
5Compétences relationnelles (savoir-vivre)20 pts, soit 20 %
Total100 pts, soit 100 %

NB2/ Les scores obtenus seront pondérés de 50 % (étape des MI) et 50 % (étape d’entretien/Interview). Le score final sera la résultante du cumul des notes pondérées sur la base duquel se fera un nouveau classement.
Le candidat (M/F), ainsi classé premier par ordre de mérite suite à cette pondération (c’est-à-dire le candidat le plus qualifié et le plus expérimenté), sera retenu. En cas d’éventuelle obtention du même score global par des Soumissionnaires, le nombre d’années et la pertinence des expériences analogues au poste ouvert les départageront.

06. Contrat et lieu de travail : Le poste de l’Agent de liaison industrielle est basé à la Coordination du CERME, sise dans l’enceinte de l’Université de Lomé. Le contrat est d’un (01) an. Il peut être renouvelé à son échéance sur la base des performantes satisfaisantes du titulaire du poste suite à une évaluation.

07. La prise de service par le Titulaire sera effective dès la signature du contrat par les parties.

8. Dossier de candidature : Le dossier de candidature, en langue française, sera constitué des pièces suivantes :
o une (01) lettre de motivation dégageant nettement l’intérêt du candidat (F/M), datée, signée de son auteur et adressée à la Personne Responsable des Marchés Publics de l’Université de Lomé (PRMP/UL) ;
o un (01) curriculum-vitae actualisé, daté et signé par son auteur (F/M) et assorti de la mention « je certifie en toute âme et conscience que les informations communiquées dans le présent document sont exactes et rendent compte de mes qualifications et expériences » ;
o une (01) ou des copie(s) légalisée(s) du ou des diplôme(s) du candidat ;
o une (01) ou des copie(s) de la ou des preuves de la ou des formation(s) complémentaire(s) subie(s) par le candidat et ;
o une (01) ou des copie(s) de le/la ou des certificat(s) et attestation(s) de travail ou du et des stage(s) bénéficié(s) par le candidat.

09. La procédure de sélection sera conduite conformément à la méthode « Sélection de Consultant Individuel » en application des procédures de passation de marchés. Le Consultant le plus qualifié et
le plus expérimenté, à l’issue des deux (02) étapes sus évoquées, sera invité à négocier le contrat après remise d’une proposition technique et financière.

10. Les informations complémentaires relatives à la mission peuvent être obtenues, tous les jours ouvrables, à l’adresse et aux heures ci-dessous :
Service de la commande publique de l’Université de Lomé, sis dans l’enceinte du Lycée de Tokoin 1, porte 014, Tél : (+228) 91 63 07 36/ 91 75 32 45 / 90 54 62 58, e-mail : [email protected] / / [email protected]

Horaires : Matin : 08 heures à 12 heures GMT et Après-midi : 15 heures à 17 heures GMT.
Les candidats sont vivement invités à prendre connaissance des termes de référence de la mission à l’adresse ci-dessus.

11. Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-après : Service de la commande publique de l’Université de Lomé, sis dans l’enceinte du Lycée de Tokoin 1, porte 014, Tél. : (+228) 91 63 07 36 / 91 75 32 45 / 90 54 62 58, [email protected] lome.tg / [email protected] au plus tard le 30 septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.