EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

La Banque Africaine de Développement (BAD) recrute-17/06/2021 (4 postes)

1. Chargé supérieur de l’éducation en matière de technologies numériques et de TIC, AHHD1

formation comptable cabinet emmanuel

Titre du poste: Chargé supérieur de l’éducation en matière de technologies numériques et de TIC, AHHD1

Grade: PL5

Poste N°: 50078547

Référence: ADB/21/071

Date de clôture: 17-juin-2021

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir un appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se focaliser sur les objectifs de sa Stratégie décennale (2013-2022) et garantir un meilleur impact sur le développement, la Banque a identifié cinq grandes priorités qui visent à accélérer ses réponses aux défis auxquels l’Afrique fait face. Il s’agit de l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte » est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise dans les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) être le porte-parole de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés aux objectifs « nourrir l’Afrique » et « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Rattaché au Complexe agriculture, développement humain et social (AHVP), le Département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences (AHHD) pilotera la réalisation de la priorité « Amélioration de la qualité de vie des populations africaines » au titre des High 5 et contribuera à la réalisation des autres High 5. Le Département compte deux divisions, à savoir : i) la Division de l’éducation, du capital humain et du développement des compétences (AHHD.1) qui se focalise sur l’intensification du soutien de la Banque à l’éducation, au capital humain et à l’emploi/aux moyens de subsistance et ii) la Division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition (AHHD.2) qui se consacre principalement au renforcement des systèmes de santé et à la nutrition pour le bien-être des populations humaines. Le Département abrite également divers initiatives et fonds fiduciaires pertinents. L’éducation et la formation professionnelle pour le développement et l’analyse du genre sont au cœur de l’approche du Département pour renforcer le rôle de la Banque en aidant les pays membres régionaux à renforcer le capital humain dont ils ont besoin pour la transformation économique dans le contexte de la mondialisation et de la quatrième révolution industrielle. La Stratégie du capital humain 2014-2018 et la Stratégie pour l’emploi des jeunes (Jobs for Youth) en Afrique 2016-2025 sont les cadres stratégiques et de politique sectorielle qui guident l’action du Département.

La Division de l’éducation, du capital humain et de l’emploi se consacre au développement du capital humain, à la formation professionnelle, à la création d’emplois, à l’autonomisation et à la réduction de la pauvreté pour une qualité de vie et des moyens de subsistance améliorés et durables. Elle est chargée de :

  • Diriger les efforts de développement et de promotion des travaux d’ordre politique et stratégique de la Banque afin que les opérations identifiées, élaborées et exécutées par les pôles régionaux mettent effectivement en œuvre les politiques et stratégies sectorielles pertinentes de l’institution ;
  • Proposer une assistance technique ou des services consultatifs et fournir une expertise aux plateformes régionales en générant des connaissances pertinentes et en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées sur les questions techniques liées aux transactions complexes (communautés de pratique) ;
  • Promouvoir le développement de partenariats stratégiques avec des acteurs régionaux et mondiaux afin de mobiliser des ressources dans les secteurs du développement humain et social ; Contribuer directement aux activités des divers initiatives et fonds fiduciaires hébergés par le Département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences, et fournir l’expertise nécessaire pour renforcer le rôle du Vice-président en tant que porte-parole de la Banque auprès des auditoires externes ;
  • Veiller à la cohérence des activités de la Banque dans le domaine du développement humain et social dans toutes les régions.

LE POSTE :

La Division conduira le programme de la Banque en matière d’éducation, de capital humain et d’emploi. Elle favorisera les activités liées à l’amélioration de la réactivité du système de formation aux besoins du marché du travail et à la création d’emplois sur le continent. Plus concrètement, la Division entreprendra des activités axées sur l’amélioration de la formation de base, post-élémentaire, technique et professionnelle, de l’enseignement supérieur, des sciences et de la technologie ainsi que des questions de genre dans l’éducation.

Dans ce contexte, les principales responsabilités du Chargé supérieur de l’éducation en matière de technologies numériques et de TIC seront les suivantes :

  • Apporter son concours au renforcement des travaux de connaissance concernant l’éducation et la formation en matière de technologies numériques et de TIC en vue du développement du capital humain dans les secteurs de production ;
  • Fournir des conseils stratégiques documentés à la direction en ce qui concerne l’utilisation des TIC et des technologies numériques dans l’éducation et la formation professionnelle au sein d’AHVP et des différents complexes de la Banque dont les activités sont liées aux High 5 ;
  • Contribuer à la préparation de politiques et de stratégies pertinentes pour l’utilisation des TIC et des technologies numériques dans l’éducation et la formation professionnelle en vue du développement ;
  • Soutenir la conception, le suivi et la supervision des opérations non souveraines et complexes — projets multinationaux — qui traitent des questions de genre, d’éducation et de développement des compétences dans les secteurs de production.
  • Apporter son soutien aux bureaux régionaux dans la préparation des stratégies pays et régionales afin de faciliter la prise en compte des aspects liés au développement des compétences.
  • Fournir une expertise technique aux bureaux régionaux dans la conception d’opérations souveraines pour faciliter la prise en compte des dimensions de développement des compétences.
  • Soutenir les unités d’exécution régionales dans le développement d’une solide réserve de projets de bonne qualité dans les domaines de l’éducation en matière de technologies numériques et de TIC ainsi que du développement des compétences.
  • Développer de nouvelles initiatives, promouvoir l’assistance technique et soutenir la mobilisation des ressources pour les projets d’éducation existants liés aux TIC et à d’autres secteurs, en fonction des besoins.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Chef de division de l’éducation, du capital humain et de l’emploi, et en étroite collaboration avec les parties prenantes internes et externes, le Chargé supérieur de l’éducation en matière de technologies numériques et de TIC devra s’acquitter des fonctions suivantes :

1. Soutenir le travail analytique de la division Éducation et compétences et de la Banque dans son ensemble :

  • Fournir un soutien technique et analytique aux équipes, aux pays membres régionaux (PMR) et aux clients en matière d’éducation et de développement des compétences.
  • Soutenir la production de mémoires et de rapports en utilisant des informations quantitatives et qualitatives ;
  • Préparer les demandes de fonds bilatéraux pour les projets touchant aux technologies numériques et aux TIC dans l’éducation, ainsi que les actions de gestion et de suivi nécessaires pour ces fonds ;
  • Contribuer aux missions stratégiques sur l’utilisation des technologies numériques et des TIC dans l’éducation et le développement des compétences par le biais de recommandations sur les politiques, de publications, de commentaires, etc.
  • Soutenir les équipes nationales dans la préparation des travaux économiques et sectoriels (ESW) destinés à éclairer l’élaboration des opérations de prêt.
  • Servir de référence aux collègues dans leurs domaines de compétence, notamment les technologies numériques et les TIC dans l’éducation sur le plan des analyses économiques et financières.
  • Fournir aux autres départements/divisions de la Banque des conseils d’experts sur les questions d’éducation, de développement des compétences et de développement du capital humain, sur les compétences en matière de technologies numériques et de TIC, en mettant l’accent sur les liens avec le secteur de production.
  • Soutenir le développement d’une base de données des résultats obtenus concernant la promotion des TIC dans l’éducation et le développement des compétences dans les PMR et dans les Communautés économiques régionales (CER).

2. Développement et suivi du portefeuille :

  • Prendre part de manière active aux réunions de l’équipe régionale et aux missions d’évaluation du document de stratégie pays et du portefeuille ;
  • Participer aux différentes étapes, notamment la préparation et la conception d’opérations nationales et régionales souveraines, initiées par les bureaux régionaux.
  • Soutenir le lancement et la conception d’opérations non souveraines (privées), y compris les partenariats public-privé dans le secteur concerné, la gestion et le suivi de ces opérations après leur approbation ;
  • Soutenir le lancement et la conception d’opérations complexes (multinationales) dans le secteur, ainsi que la gestion et le suivi de ces opérations après leur approbation.
  • Concevoir des projets et initiatives spécifiques innovants en matière de technologies numériques et de TIC dans le domaine de l’éducation.
  • Mener des activités de développement opérationnel avec les pays membres et les partenaires, en vue du développement de projets potentiels axés sur les technologies numériques et les TIC dans le domaine de l’éducation.

3. Soutenir le dialogue politique et les partenariats dans le domaine de l’éducation et du développement des compétences en matière de technologies numériques et de TIC :

  • Renforcer la collaboration entre la Banque et les principaux partenaires bilatéraux/multilatéraux en ce qui concerne l’utilisation des TIC dans l’éducation et dans le développement des compétences,
  • Contribuer au dialogue politique sur les technologies numériques et les TIC dans l’éducation et le développement des compétences dans les PMR, tant au niveau politique que technique, ainsi qu’à l’évaluation des réglementations et des politiques institutionnelles y afférentes.
  • Apporter son concours à la mobilisation des ressources auprès des institutions multilatérales/bilatérales de développement, des donateurs et des institutions du secteur privé pour soutenir les opérations du Groupe de la Banque visant à optimiser l’utilisation des ressources numériques, relevant des domaines essentiels tels que l’EFTP, les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) et les STI, ainsi que le financement de l’utilisation desdites ressources dans l’éducation ;
  • Participer au dialogue avec les représentants des gouvernements sur les orientations de base à suivre en ce qui concerne le développement des compétences en matière de technologies numériques et de TIC dans les sous-secteurs de l’EFTP et de l’enseignement supérieur ;
  • Représenter la Banque aux réunions techniques sur l’utilisation des technologies numériques et des TIC dans le domaine de l’éducation et du développement des compétences ;
  • Assurer le suivi de l’exécution des décisions prises et des recommandations formulées au niveau international sur l’initiative relative à l’utilisation des technologies numériques et des TIC dans l’éducation et le développement des compétences, de manière à tenir la Banque informée de toute évolution en la matière.

4. Gestion du savoir :

  • Contribuer à l’élaboration de politiques et à la préparation de travaux analytiques liés à l’utilisation des technologies de l’information et de l’innovation dans l’éducation, le développement des compétences et le développement du capital humain ;
  • Soutenir les études et les interventions de renforcement des capacités en matière de technologies numériques et de TIC dans les domaines de l’éducation et du développement des compétences, y compris la mise au point de plateformes d’apprentissage en ligne visant à promouvoir le développement du capital humain ;
  • Jouer un rôle actif dans la génération et le partage des connaissances, et de leadership éclairé en ce qui concerne l’utilisation des technologies numériques et des TIC dans l’éducation et le développement des compétences en vue de l’amélioration de l’employabilité auprès des clients, du personnel et des partenaires de développement de la Banque ;
  • Organiser des événements internes sur l’innovation en matière d’utilisation des technologies numériques et des TIC dans les domaines de l’éducation et du développement des compétences afin de garantir une bonne compréhension à l’échelle de la Banque ;
  • Soutenir la rédaction de mémoires et de rapports en utilisant des informations quantitatives et qualitatives ;
  • Soutenir la promotion du travail de la division (AHHD1).

Critères de sélection

  • Être titulaire d’au moins un Master 2 en éducation, en Technologies de l’Information, en Sciences Sociales ou dans des domaines connexes, avec des connaissances, des compétences et des capacités pratiques et une bonne connaissance de la politique et des aspects conditionnant le développement des compétences en TIC pour la transformation économique ;
  • Avoir un minimum de cinq (5) ans d’expérience professionnelle pertinente et être au courant des tendances actuelles du secteur, notamment en ce qui concerne l’utilisation des TIC dans les domaines de l’éducation et du développement des compétences ;
  • Justifier d’une bonne expérience et de solides compétences en matière de gestion du cycle de projet et d’assistance technique aux pays membres régionaux, y compris l’appui à la conception, à la mise en œuvre et au suivi de projets relatifs à l’utilisation des TIC dans le domaine de l’éducation ;
  • Avoir une solide expérience en matière d’application des technologies de l’information et de la communication pour résoudre un large éventail de problèmes de développement et accroître l’impact des projets et des programmes.
  • Faire preuve de capacité d’innovation et d’intégration des technologies numériques et des TIC dans l’éducation et la formation professionnelle par le biais d’autres secteurs, et de soutenir les équipes chargées du portefeuille dans le traitement et la supervision des programmes, y compris les ONS ;
  • Avoir une bonne connaissance des systèmes d’éducation ou de développement des compétences en matière de technologies numériques et de TIC, de préférence des systèmes postsecondaires, y compris dans le domaine du genre, et des questions de développement en Afrique ;
  • Justifier de solides compétences en matière de recherche, d’analyse et de rédaction, et être capable de rédiger des mémoires et des rapports en utilisant des informations quantitatives et qualitatives ;
  • Être doté d’excellentes capacités de résolution de problèmes, pouvoir appliquer ses connaissances opérationnelles à la résolution de problèmes et identifier des solutions dans l’intérêt du client (interne et externe) et de l’organisation.
  • Avoir une bonne compréhension et une bonne maîtrise des approches multisectorielles en matière d’éducation et de formation, de genre et de développement des compétences et de partenariats en Afrique,
  • Avoir la capacité professionnelle d’établir des partenariats et de fournir des services qui répondent à la fois aux besoins immédiats et aux intérêts à long terme des clients à l’intérieur et à l’extérieur de l’institution ;
  • Être capable de fournir un travail de haute qualité dans des délais très courts ;
  • Posséder de solides antécédents/expérience en matière de développement, notamment dans le secteur de l’éducation/des TIC en Afrique ;
  • Être capable de communiquer efficacement, à l’écrit comme à l’oral, en anglais et/ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  • Savoir utiliser les applications courantes de Microsoft Office (Word, Excel, Access, et PowerPoint), la connaissance de SAP étant un atout.
Lire aussi :  Un ménage sis à Nyékonakpè recherche

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct [email protected]

Cliquez ici pour postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

2. Personnel Temporaire – Assistant au programme de développement du leadership, CHHR3

Titre du poste: Personnel Temporaire – Assistant au programme de développement du leadership, CHHR3

Grade: GS6/GS7

Poste N°:

Référence: ADB/21/072

Date de clôture: 17-juin-2021

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 — 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définies, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE DÉPARTEMENT RECRUTE :

Le Département de la gestion des ressources humaines est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie, des politiques, des processus et des pratiques en matière de gestion des personnes, qui permettront à la Banque de réaliser son programme stratégique. La stratégie des ressources humaines repose sur l’attraction, le développement, le recrutement, la motivation et la fidélisation d’un personnel de très haut niveau.

LE POSTE :

Sous la supervision générale du Chef de division, gestion des talents et du perfectionnement, et relevant du Chargé principal du développement du leadership et du perfectionnement des employés, l’Assistant au programme de développement du leadership recruté en tant que personnel temporaire (STS) aura pour responsabilité d’apporter son soutien à la planification, à la gestion et à la mise en œuvre d’initiatives et de programmes de développement du leadership au sein de la Banque.

Fonctions et responsabilités

L’Assistant au programme de développement du leadership (STS) devra s’acquitter des fonctions, tâches et responsabilités suivantes :

  1. Apporter son concours à la production et à l’analyse de données dans le cadre de la conception du programme de développement du leadership.
  2. Contribuer à l’identification, la collecte, l’analyse et l’évaluation des besoins en matière de formation au leadership à l’échelle de la Banque.
  3. Prêter assistance dans la coordination de la logistique avant, pendant et après les sessions de formation au leadership.
  4. Soutenir la mise au point des outils d’apprentissage en matière de leadership qui permettront l’alignement sur les valeurs fondamentales et la vision de la Banque.
  5. Aider à faire le point de façon continue sur les meilleures pratiques en matière de leadership et de perfectionnement.
  6. Aider à administrer des évaluations post-formation et à en analyser les résultats dans le but de déterminer la pertinence et l’impact des programmes offerts.
  7. Apporter son concours à l’élaboration de systèmes d’évaluation permettant de mesurer le degré d’adoption, d’utilisation et de maîtrise des changements individuels découlant des programmes d’apprentissage en matière de leadership proposés.
  8. Effectuer de façon périodique des exercices d’étalonnage et des analyses comparatives auprès d’autres organisations sœurs en vue de l’amélioration de la qualité des programmes de développement du leadership au sein de la Banque.
  9. Apporter son soutien à toutes les phases du cycle de développement de contenu, notamment les phases d’analyse des besoins, de planification, de conception, de développement, de mise en œuvre, d’évaluation et d’établissement de rapports.
  10. Aider à identifier de nouvelles opportunités en matière de développement du leadership, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Banque, qui s’offrent au personnel, et à en tirer parti.
  11. Aider à la mise au point d’un processus de retour d’information permettant de renforcer les capacités en matière de leadership pour atteindre le niveau d’amélioration nécessaire.
  12. Aider à la préparation des rapports annuels (y compris les statistiques et les indicateurs clés de performance) sur les activités de développement du leadership et recommander des améliorations à apporter à cet égard.
  13. Faire office de point de contact en ce qui concerne le traitement des questions administratives relatives au développement du leadership posées par les clients internes.
  14. Recueillir et tenir à jour les fichiers et les données relatifs aux initiatives et aux programmes de développement du leadership au sein de la Banque.
  15. S’acquitter de toute autre tâche qui lui serait confiée par le chef de service.

Critères de sélection

  1. Être titulaire au moins d’une Licence en Gestion des Ressources Humaines, Développement Organisationnel, Apprentissage et Développement, Gestion Des Talents ou dans un domaine pertinent des Sciences Sociales. Une accréditation supplémentaire en Développement du Leadership serait un atout.
  2. Justifier d’un minimum de quatre (4) ans pour GS6 et cinq (5) ans pour GS7, d’expérience pertinente dans des missions liées à la gestion des ressources humaines, à l’apprentissage et au perfectionnement et au développement organisationnel.
  3. Avoir une bonne connaissance et de l’expérience relativement aux principes et aux pratiques propres à l’apprentissage des adultes.
  4. Avoir de l’expérience en ce qui concerne la collaboration avec des prestataires de services de formation et de perfectionnement.
  5. Être doté d’excellentes aptitudes sur le plan analytique et numérique ; jouir de la connaissance et d’une maîtrise avancée des feuilles de calcul, des logiciels de gestion de bases de données et des outils connexes.
  6. Être capable de compiler et d’analyser des données complexes avec des compétences numériques élevées.
  7. Avoir l’habileté de planifier, d’organiser, de coordonner, d’exécuter plusieurs tâches à la fois et d’établir des priorités sous pression avec un minimum de supervision.
  8. Pouvoir travailler avec précision, en prêtant attention aux détails.
  9. Justifier d’un haut niveau d’intégrité et être capable de reconnaître et de corriger les erreurs et de mettre en place un processus d’amélioration continue.
  10. Être capable de travailler en tant que membre d’une équipe en veillant à ce que les services fournis soient excellents.
  11. Pouvoir travailler de manière proactive et de sa propre initiative en veillant au respect des délais et à la résolution des problèmes éventuels.
  12. Faire preuve d’excellentes capacités d’organisation et de gestion du temps.
  13. Être capable d’établir des relations.
  14. Avoir le sens de la confidentialité et des connaissances en matière de protection des données et de gestion des documents.
  15. Avoir une bonne compréhension du système d’enseignement à distance/eLearning.
  16. Avoir l’esprit d’équipe.
  17. Avoir le souci du service aux clients.
  18. Savoir utiliser les applications standard de la suite Microsoft Office ; posséder de l’expérience en ce qui concerne les systèmes de gestion de l’apprentissage et la technologie d’apprentissage virtuel/en ligne.
  19. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit comme à l’oral) en français ou en anglais, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  20. Fournir une preuve de citoyenneté ou une preuve de statut de résident permanent ou d’autorisation de travail dans le pays où l’emploi sera exercé

LE PRÉSENT POSTE N’OUVRE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL (LE TITULAIRE DE CE POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN LOCAL EN TANT QUE PERSONNEL TEMPORAIRE

Cliquez ici pour postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

3. Personnel temporaire – Assistant à la planification des effectifs et à la description et l’évaluation des postes, CHHR3

Titre du poste: Personnel temporaire – Assistant à la planification des effectifs et à la description et l’évaluation des postes, CHHR3

Grade: GS6/GS7

Poste N°:

Référence: ADB/21/074

Date de clôture: 17-juin-2021

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 — 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définies, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de la gestion des ressources humaines est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie, des politiques, des processus et des pratiques en matière de gestion des personnes, qui permettront à la Banque de réaliser son programme stratégique. La stratégie des ressources humaines repose sur l’attraction, le développement, le recrutement, la motivation et la fidélisation d’un personnel de très haut niveau.

LE POSTE :

Sous la supervision générale du Chef de la division, Talents et développement, et relevant directement du spécialiste RH chargé de la dotation stratégique et de la gestion des talents, l’Assistant chargé de la planification des effectifs et de la description et l’évaluation des postes recruté à titre de personnel temporaire (STS) aura pour mission de saisir et de tenir à jour des informations relatives à la gestion des postes qui soient exactes dans les systèmes d’évaluation des postes et de fournir des informations à inclure dans le système d’information sur les ressources humaines de la Banque. Il devra également apporter son soutien aux activités de planification des effectifs ainsi que de description, d’évaluation et de classification des postes, et contribuer à l’élaboration de la politique et des programmes de planification des effectifs, conformément aux objectifs opérationnels de la Banque.

Fonctions et responsabilités

L’Assistant à la planification des effectifs et à la description et l’évaluation des postes recruté à titre de personnel temporaire (STS) devra s’acquitter des fonctions, tâches et responsabilités suivantes :

Dotation stratégique en personnel et planification des effectifs

  1. Apporter son soutien à la réalisation du projet de réingénierie des processus opérationnels et du projet Sankofa, plus précisément en ce qui concerne la collecte de données et la saisie d’informations pertinentes dans le système, notamment sur les descriptions de postes.
  2. Réunir et mettre en ordre tous les documents de description de postes, procéder à leur chargement et à leur archivage dans le système Sankofa, et ce, de manière logique.
  3. Assurer le contrôle du sous-système de gestion des postes de la Banque, notamment :
  • en enquêtant sur les postes vacants anticipés et en tenant à jour la liste de postes vacants ;
  • en analysant les statistiques relatives à la dotation en personnel et en faisant le rapprochement entre les postes attribués et vacants et le niveau de dotation en personnel autorisé et budgété dans chaque unité organisationnelle ;
  • en attribuant des codes aux nouveaux postes ; et
  • en examinant et en vérifiant les informations sur les postes vacants.
  • Participer à la mise à jour des profils de compétences du personnel sur la base des nouveaux recrutements et extraire des données spécifiques à la demande de la direction.
Lire aussi :  World Vision International recrute-16/06/2021

Description de postes et évaluation

  1. Fournir les documents et informations pertinents portant sur les RH qui pourraient faciliter le processus de recrutement.
  2. Faire office d’administrateur des ressources de données pour toutes les données historiques et les statistiques relatives à la dotation en personnel.
  3. Faire concorder les descriptions de tâches avec les postes figurant dans les systèmes de la Banque.
  4. Recueillir et analyser les données relatives à la planification des effectifs et à l’évaluation des postes.
  5. Instaurer et assurer le suivi de diverses actions administratives à l’appui du service de planification des effectifs.
  6. Contribuer à l’amélioration des processus et aux projets ad hoc, selon les besoins.
  7. Fournir des services de soutien administratif et faire office de point de contact au bureau pour toutes les questions relatives aux descriptions, à l’évaluation et à la classification des postes, y compris les catégories de postes et autres dossiers pertinents.
  8. Fournir des informations et des documents appropriés et actualisés sur les descriptions, l’évaluation et la classification des postes, y compris sur les catégories de postes et sur d’autres documents pertinents.
  9. Répondre aux demandes de renseignements relatives aux descriptions, à l’évaluation et à la classification des postes et entreprendre toutes les actions de suivi dans les délais convenus.
  10. Assurer la coordination des activités et des réunions du Comité interne d’évaluation des postes (JEC) de la Banque, y compris la tenue des comptes rendus, des formulaires/modèles et d’autres documents pertinents.
  11. Prêter assistance à l’élaboration d’un cadre complet de classification des postes et d’un plan des effectifs en utilisant une approche participative, et veiller à leur approbation par la direction.
  12. Aider à faire le suivi de la mise en œuvre du cadre de classification des postes et du plan d’effectifs, à établir le bilan des enseignements tirés et à s’assurer que les pratiques de planification des effectifs soient adoptées à l’échelle de toute la Banque.
  13. Assurer la mise en œuvre appropriée des directives de la Banque sur les structures organisationnelles, les familles d’emplois ainsi que sur les descriptions, l’évaluation et la classification des postes.
  14. Fournir un soutien administratif général à la section « Dotation stratégique en personnel et gestion des talents ».

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins une Licence en Gestion des Ressources Humaines, en Administration des Affaires ou dans d’autres disciplines connexes. Une qualification/certification professionnelle supplémentaire en Gestion des Ressources Humaines, en Planification des Effectifs ou en Description et Evaluation des Postes serait un atout.
  2. Justifier d’un minimum de quatre (4) ans pour GS6 et cinq (5) ans pour GS7, d’expérience pertinente à des postes de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine de la gestion des ressources humaines, de préférence dans les activités de planification des effectifs ainsi que de description et d’évaluation des postes.
  3. Avoir occupé des postes de responsabilité dans le domaine de la gestion des ressources humaines, de préférence dans les activités de planification des effectifs, de description et d’évaluation des postes.
  4. Être capable de travailler efficacement dans un environnement d’équipe.
  5. Avoir la capacité de s’adapter à un environnement où les activités se déroulent à un rythme rapide et où le facteur temps est déterminant, et de s’acquitter de ses fonctions de manière autonome avec un minimum de supervision.
  6. Faire preuve de capacité à communiquer efficacement, à établir des partenariats et à exercer une influence à tous les niveaux de l’organisation, y compris la haute direction, en fournissant des informations appropriées et adaptées en temps opportun.
  7. Avoir l’aptitude à comprendre et à apprendre rapidement le fonctionnement des systèmes internes, en faisant preuve de souplesse et d’adaptabilité face à l’évolution des circonstances et en démontrant un sens de la créativité dans la recherche de solutions aux questions et problèmes opérationnels.
  8. Avoir la faculté d’effectuer plusieurs tâches simultanément et d’identifier et de gérer les interdépendances.
  9. Être doté de solides compétences interpersonnelles et d’excellentes aptitudes à la communication écrite et verbale permettant de répondre aux besoins des organisations clientes à tous les niveaux, dans une structure institutionnelle internationale et diversifiée.
  10. Justifier de solides compétences en matière de gestion du temps et d’organisation.
  11. Avoir un sens aigu de responsabilité et un fort sentiment d’appropriation.
  12. Être capable de bien travailler avec les autres, et d’obtenir la collaboration de partenaires et de personnes de contact internes et externes.
  13. Pouvoir établir des relations de travail efficaces avec ses collègues.
  14. Être prêt à travailler sous supervision et à faire partie d’une équipe multiculturelle.
  15. Faire preuve de leadership, d’une appropriation de bout en bout des tâches qui lui sont assignées et d’une grande capacité de gestion dans une organisation diversifiée et de type matriciel.
  16. Être doté de solides compétences en matière d’analyse et de résolution de problèmes et être capable de penser de manière stratégique. Un sens élevé de l’initiative, de l’enthousiasme et un bon esprit d’équipe ainsi que de bonnes compétences organisationnelles et interpersonnelles sont fortement souhaités.
  17. Avoir une bonne maîtrise des procédures de description, d’évaluation et de classification des postes.
  18. Être capable de gérer efficacement des initiatives de développement organisationnel.
  19. Être doté de solides compétences en matière de conception et de gestion de bases de données.
  20. Avoir une bonne maîtrise des processus de budgétisation et de planification constitue un atout.
  21. Avoir des compétences solides en matière d’analyse de données et d’établissement de rapports.
  22. Pouvoir créer des systèmes de planification par scénarios et d’autres modèles pertinents.
  23. Savoir utiliser les applications courantes de la suite Microsoft Office (Word, Vision, Excel, PowerPoint, MS Projets).
  24. Avoir une bonne maîtrise des systèmes Taleo et SAP serait un atout.
  25. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit comme à l’oral) en français ou en anglais, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.

LE PRÉSENT POSTE N’OUVRE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL (LE TITULAIRE DE CE POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN LOCAL EN TANT QUE PERSONNEL TEMPORAIRE

Cliquez ici pour postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit

4. Personnel temporaire – Assistant au programme d’apprentissage et de perfectionnement, CHHR3

Titre du poste: Personnel temporaire – Assistant au programme d’apprentissage et de perfectionnement, CHHR3

Grade: GS6/GS7

Poste N°:

Référence: ADB/21/073

Date de clôture: 17-juin-2021

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 — 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de la gestion des ressources humaines est chargé d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie, des politiques, des processus et des pratiques en matière de gestion des personnes, qui permettront à la Banque de réaliser son programme stratégique. La stratégie des ressources humaines repose sur l’attraction, le développement, le recrutement, la motivation et la fidélisation d’un personnel de très haut niveau.

LE POSTE :

Sous la supervision générale du Chef de division, Gestion des talents et du perfectionnement, et relevant du Chargé principal du développement du leadership et du perfectionnement des employés, l’Assistant au programme d’apprentissage et de perfectionnement recruté à titre de personnel temporaire (STS) aura pour responsabilité d’apporter son soutien à la planification, à la gestion et à la mise en œuvre de programmes d’apprentissage et de perfectionnement au sein de la Banque.

Fonctions et responsabilités

L’Assistant au programme d’apprentissage et de perfectionnement (STS) devra s’acquitter des fonctions, tâches et responsabilités suivantes :

  1. Apporter son concours au chargé supérieur du leadership et du développement du personnel dans la conception de plans, de programmes et de matériel d’apprentissage et de perfectionnement novateurs qui répondent aux besoins d’apprentissage identifiés.
  2. Prêter son concours à l’identification des possibilités d’apprentissage et de perfectionnement du personnel, tant à l’interne qu’à l’externe, et à leur mise en œuvre.
  3. Fournir des services de RH aux clients en faisant office de point de contact pour les questions administratives relatives à l’apprentissage et au perfectionnement des clients internes.
  4. Aider à la coordination de la logistique avant, pendant et après les sessions de formation.
  5. Aider à administrer des évaluations post-formation et à en analyser les résultats dans le but de déterminer la pertinence et l’impact des programmes offerts.
  6. Aider à la préparation des rapports annuels (y compris les statistiques et les indicateurs clés de performance) sur les activités d’apprentissage et de perfectionnement et recommander des améliorations à apporter à cet égard.
  7. Prêter son concours au processus de sélection des prestataires de formation et assurer l’administration et la gestion des contrats y afférents.
  8. Assurer le suivi de l’exécution du budget de formation et de perfectionnement, vérifier le paiement des factures pour s’assurer que les prestations sont fournies dans les limites du budget convenu.
  9. Rassembler et tenir à jour les informations et les données sur l’apprentissage et le perfectionnement pour l’ensemble du personnel de la Banque.
  10. Fournir un soutien administratif général à la section Apprentissage et perfectionnement.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’une licence en gestion des Ressources Humaines, en Développement Organisationnel, en Sciences Sociales, en Administration des Affaires, en Gestion du Secteur Public ou dans une discipline connexe. Une qualification/certification professionnelle supplémentaire en Gestion des Ressources Humaines, Apprentissage et Perfectionnement serait un atout.
  2. Justifier d’un minimum de quatre (4) ans pour GS6 et cinq (5) ans pour GS7, d’expérience pertinente dans le domaine des ressources humaines, de préférence dans les activités d’apprentissage et de perfectionnement.
  3. Avoir une bonne expérience de travail avec des fournisseurs de programmes d’apprentissage et de perfectionnement.
  4. Être doté d’excellentes aptitudes sur le plan analytique et numérique ; jouir de la connaissance et d’une maîtrise avancée des feuilles de calcul, des logiciels de gestion de bases de données et des outils connexes.
  5. Être capable de compiler et d’analyser des données complexes avec des compétences numériques élevées.
  6. Avoir l’habileté de planifier, d’organiser, de coordonner, d’exécuter plusieurs tâches à la fois et d’établir des priorités sous pression avec un minimum de supervision.
  7. Pouvoir travailler avec précision, en prêtant attention aux détails.
  8. Justifier d’un haut niveau d’intégrité et être capable de reconnaître et de corriger les erreurs et de mettre en place un processus d’amélioration continue.
  9. Être capable de travailler en tant que membre d’une équipe en veillant à ce que les services fournis soient excellents.
  10. Pouvoir travailler de manière proactive et de sa propre initiative en veillant au respect des délais et à la résolution des problèmes éventuels.
  11. Faire preuve d’excellentes capacités d’organisation et de gestion du temps.
  12. Être capable d’établir des relations.
  13. Avoir le sens de la confidentialité et des connaissances en matière de protection des données et de gestion des documents.
  14. Avoir l’esprit d’équipe.
  15. Avoir le souci du service aux clients.
  16. Savoir utiliser les applications courantes de la suite Microsoft Office ; posséder de l’expérience en ce qui concerne les systèmes de gestion de l’apprentissage et la technologie d’apprentissage virtuel/en ligne.
  17. Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit comme à l’oral) en français ou en anglais, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.

LE PRÉSENT POSTE N’OUVRE PAS DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL (LE TITULAIRE DE CE POSTE SERA RECRUTÉ AU PLAN LOCAL EN TANT QUE PERSONNEL TEMPORAIRE

Cliquez ici pour postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.