EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Expertise France recrute-27/12/2021

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.
mettre en place et piloter efficacement sa branche commerciale

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Appui pour la mise en œuvre d’activités du projet GCCA+AO (H/F)

L’expert intervient comme un « chargé de projet » sur les activités suivantes :

A.      Capitalisation de la composante 3: projets pilotes pour soutenir l’Innovation pour une agriculture familiale intelligente face au changement climatique en Afrique de l’Ouest

    • Coordonner, suivre, la mise en œuvre des travaux de la capitalisation et s’assurer que les orientations souhaitées par le projet GCCA+AO sont appliquées et attachent une importance particulière au portage institutionnel et politique des travaux, à leur articulation avec l’écosystème existant de capitalisation en matière d’AIC, apporter une plus-value et veiller à la durabilité des travaux.
    • Coordonner l’avancement de ces travaux de capitalisation de la composante 3 en lien aussi avec l’activité de bibliothèque numérique des bonnes pratiques agroécologiques sobre en carbone mise en œuvre par le CILSS et que le consultant devra suivre;
    • Coordonner la réception et appréciation des offres reçues pour la mise en œuvre de la capitalisation de la composante 3 ;
    • Suivre la contractualisation des experts, la facturation et l’organisation de leurs missions;
  • Accompagner l’UCP et ses partenaires dans l’organisation logistique et technique des réunions pour la mise en œuvre de la capitalisation ;
  • Réaliser des missions de production et suivi des travaux de capitalisation ;
  • Accompagner les partenaires et parties prenantes à s’approprier les travaux de capitalisation pour qu’ils servent au-delà du projet ;
  • Participer aux réunions de travail avec l’UCP, les partenaires ;
  • Superviser les travaux de conception des produits de capitalisation, en lien avec le chargé de communication du projet et des prestataires ;
  • Proposer des actions de valorisation des produits de capitalisations.

Globalement l’expert(e) organisera la bonne mise en œuvre du plan de travail,  et coordonnera les interventions des différentes parties prenantes en particulier, CEDEAO, AT Perlée, CILSS, Prestataires recrutés et les projets pilotes.

L’expert(e) reportera régulièrement de l’avancée des travaux au Responsable de la composante 3 du projet.

B. Renforcement du E-Learning sur le CC en Afrique de l’Ouest

    • Coordonner le déploiement des activités de E-learning telles que validées par la CEDEAO et le CILSS en bonne concertation avec les partenaires du projet et acteurs du E-learning en Afrique de l’Ouest ;
    • Coordonner la publication du cahier des charges pour la réalisation d’une étude de faisabilité pour la création d’un centre de compétences sur le E-Learning en Afrique de l’Ouest ;
    • Participer à la notation des offres, puis coordonner la mise en œuvre de l’étude.
    • Coordonner la construction des TDR pour l’étude « stratégie de digitalisation » du CILSS, participer à l’appréciation des consultants prestataires, suivre la mise en œuvre de l’étude, et vérifier la qualité des productions livrables ;
  • Suivre la contractualisation des experts, prestataires, partenaires, la facturation et l’organisation de leurs missions;
  • Accompagner l’UCP et ses partenaires dans l’organisation logistique et technique des réunions de travail ;
  • Participer aux réunions de travail avec l’UCP, les partenaires ;

L’expert(e) reportera régulièrement de l’avancée des travaux à l’adjoint de la Coordinatrice.

C. Renforcement de capacités de la société civile pour le montage de projets de type AIC

  • Coordonner l’avancement du cadrage et de la mise en œuvre des travaux de l’AT en lien avec les autorités locales et représentants de la société civile partenaires du projet GCCA+AO ;
  • Assurer le contrôle qualité de la prestation de cadrage et étape de validation du diagnostic ;
  • Coordonner et participer à la rédaction du cahier des charges pour la réalisation de l’AT et participer à la réception et appréciation des offres reçues pour la mise en œuvre de l’AT ;
  • Suivre la contractualisation des experts, prestataires, la facturation et l’organisation de leurs missions;
  • Accompagner l’UCP et ses partenaires dans l’organisation logistique et technique des réunions de travail ;
  • Participer aux réunions de travail avec l’UCP, les partenaires ;
  • Superviser les travaux de conception des produits du renforcement de capacité (E-learning éventuellement);

Globalement l’expert(e) organisera la bonne mise en œuvre du plan de travail,  et coordonnera les interventions des différentes parties prenantes en particulier, CEDEAO, AT Perlée, CILSS, Prestataires recrutés. L’expert(e) reportera régulièrement de l’avancée des travaux au Responsable de la composante 3 du projet.

D. Opérationnalisation et pérennisation du GRANIC CEDEAO

  • Coordonner l’avancement des travaux du GRANIC tout au long de l’année et la bonne articulation avec les contributions techniques et conseils stratégiques de l’AT perlée ;
  • Coordonner avec la CEDEAO et l’expert de l’AT perlée la sélection des experts qui constitueront le GRANIC pour 2022 ;
  • Suivre la contractualisation des experts, la facturation et l’organisation de leurs missions (déplacements) ;
  • Superviser le cadrage du programme de travail du GRANIC pour 2021 ;
  • Accompagner la CEDEAO dans l’organisation logistique et technique des réunions de travail du GRANIC ;
  • Accompagner la CEDEAO dans son rôle de coordination/supervision des travaux du GRANIC ;
  • Participer aux réunions de travail du GRANIC ;
  • Co-organiser l’atelier régional de préparation à la COP27 ;
  • Coordonner la présence du GRANIC à la COP26.
  • Coordonner l’évaluation/la capitalisation du dispositif GRANIC et ses conditions de pérennité.
Lire aussi :  Fleur des Champs recrute-16/01/2022

Globalement l’expert(e) organisera la bonne mise en œuvre du plan de travail,  et coordonnera les interventions des différentes parties prenantes en particulier, CEDEAO, AT Perlée, CILSS, Experts recrutés.

Enfin globalement, l’expert(e) veillera à

  • Rapporter et valoriser au sein de l’UCP les activités réalisées pour favoriser les synergies
  • Reporter auprès de la responsable administratif et financier les avancées et besoins
  • Travailler en étroite relation avec le CILSS partenaire du projet et des acteurs régionaux.

Livrables :

Le descriptif ci-dessous constitue une liste non-exhaustive des livrables attendus livrée.

Au titre de la prestation de coordination des travaux de capitalisation, les livrables suivants :

  • Cahier des charges du prestataire de mise en œuvre de la capitalisation;
  • Note de suivi de l’activité sur la bibliothèque numérique et synergies en construction
  • Compte rendu appréciation des offres ;
  • Comptes rendus ou PV des réunions de coordination avec le prestataire;
  • Comptes rendus des réunions de coordination/travail avec la CEDEAO et l’AT perlée ;
  • Termes de référence d’ateliers régionaux de capitalisation;
  • Compte rendu d’avancement d’activité ;
  • Produits de capitalisation ;
  • Points d’avancement pas écrit.

Au titre de la prestation de déploiement de l’activité de E-Learning du projet, les livrables suivants :

    • Comptes rendus des réunions de coordination d’équipe ;
    • Compte rendus des réunions de coordination avec les acteurs du E-Learning et protocole d’entente/ projet d’arrangements institutionnels ;
    • Cahier des charges de l’étude de faisabilité avec identification de source de financement pour le centre de compétence régional et compte rendu d’appréciation des offres;
    • Note d’avancement de l’étude de faisabilité et note sur son contrôle qualité ;
    • TDR de l’étude de stratégie digitalisation du CILSS ;
    • Stratégie de digitalisation du CILSS commentée ;
    • TDR pour l’élaboration de modules techniques, opérationnels de E-Learning ;
    • Compte rendu de suivi de la conception / contrôle qualité de modules techniques/opérationnels de E-learning.
    • Au titre de la prestation de coordination d’une assistance technique (AT) au Libéria pour le renforcement de capacités de la société civile pour le montage de projets de type AIC, les livrables suivants : Protocoles d’Ententes pour les arrangements institutionnels au Libéria;
  • Diagnostic, stratégie d’intervention et plan d’action avec planning de l’AT ;
  • Compte rendu d’appréciation des candidatures ;
  • Comptes rendus des réunions de coordination d’équipe (UCP, prestataire, inclus l’équipe en charge du E-learning) ;
  • Compte rendus des réunions de coordination avec les contreparties nationales ;
  • Termes de références et rapports de mission;
  • Produits de renforcement de capacités : atelier de formation, module de formation, E-learning ;
  • Point d’avancement par écrit.

Au titre de la prestation de déploiement de l’activité de du GRANIC CEDEAO, les livrables suivants :

  • Programme de travail du GRANIC pour 2022 ;
  • Termes de référence des réunions du GRANIC ;
  • Comptes rendus ou PV des réunions de coordination du GRANIC ;
  • Comptes rendus des réunions de coordination/travail avec la CEDEAO et l’AT perlée ;
  • Termes de référence et CR de l’atelier régional de préparation à la COP27 ;
  • Projet de déclaration/communiqué de presse sur les besoins en matière de négociation ;
  • Notes techniques de décryptage des enjeux des négociations ;
  • Rapport d’évaluation du dispositif GRANIC et ses conditions de pérennité ;

Description du projet ou contexte

Le projet de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique plus (AMCC+ ou GCCA+) Afrique de l’Ouest vise à prendre en compte l’évolution des enjeux de développement et ainsi à contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par les Nations Unies et à la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Financé à hauteur de 12,1 millions d’euros par l’Union Européenne (UE) et mis en œuvre par Expertise France pour une période de cinq ans (2018-2022), sous l’égide de la CEDEAO et en partenariat avec le CILSS.  Le projet vise à participer à l’effort régional ouest-africain de mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, à travers le renforcement de capacités des institutions régionales de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi l’appui à l’émergence de solutions de terrains innovantes pour renforcer la résilience climatique des acteurs agricoles et ruraux. Il contribue notamment à réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience des populations, objectif spécifique n°1 du PRIASAN. En résumé le projet GCCA+AO vise des changements au niveau supranational, tout en opérant des interventions au niveau national avec une visée de capitalisation au bénéfice de l’échelle régionale.

Les 6 grands résultats du projet sont les suivants :

RA1 : La CEDEAO et ses organismes spécialisés développent des capacités opérationnelles et institutionnelles répondant aux besoins des pays membres (+ Tchad et Mauritanie) dans les domaines de concentration de l’AMCC+, dans les négociations sur le climat et dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat.

RA2. Les stratégies et priorités régionales (CEDEAO) et nationales (pays membres +2) en matière de changement climatique pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat dans les pays membres sont renforcées et leur mise en œuvre est soutenue.

RA3. Des projets-pilotes d’adaptation, incluant les solutions basées sur une approche écosystémique, déjà testés et mis en œuvre dans les pays de la CEDEAO, servant de référence, sont démultipliés.

RA4. Des outils d’aide à la décision et des connaissances sur les bonnes pratiques en matière d’adaptation au changement climatique sont diffusés aux niveaux politique et de la société civile.

RA5. Les capacités des instituts techniques, universités et centres régionaux à fournir des services de formation, recherche et accompagnement de l’innovation dans les secteurs liés à l’adaptation et à l’atténuation du changement climatique sont renforcés.

RA6. Dans la perspective de futurs soutiens par la finance et les investissements climatiques, des démarches innovantes associant le public et le privé en faveur de la résilience climatique et économique sont préparées et testées.

L’année 2022 est particulièrement cruciale pour le projet GCCA+ AO qui entrera dans sa dernière année d’exécution.

Lire aussi :  Une stagiaire en assistance de direction-30/01/2022

Ainsi pour permettre à l’unité de coordination de projet d’absorber cette charge et relever ces enjeux, elle nécessite de s’adjoindre des services d’un(e) consultant(e) dont la mission fait l’objet de ces présents TDR.

En effet, les activités de capitalisations prendront une ampleur importante et des activités stratégiques pour le projet sont à mener de front pour assurer un haut niveau d’exécution d’activité en 2022 malgré la fin prochaine du projet. La capitalisation de la composante 3 est une activité de haute importance pour le projet, elle garantit le passage d’une action multi pays à une action à portée régionale dans le temps. Le recours à une ressource externe pour la mise en œuvre de cette activité assure l’impartialité des travaux et la mobilisation du chargé des projets pilotes sur le suivi de l’exécution des projets pilotes comptée parmi les priorités opérationnelles de 2022. De manière complémentaire, au sein de la composante 3 il est prévu que le projet assure un renforcement de capacités des acteurs de la société civile au Libéria qui tienne compte des travaux de capitalisation et explore les opportunités de E-learning. Dans une optique de rationalisation des efforts et de cohérence dans la mise en œuvre de ces activités, le projet souhaite s’adjoindre des services d’un expert qui pourra assurer la mise en œuvre de ces activités et en favorisant les synergies.

Objectifs :

L’objet de la mission visera globalement à supporter l’UCP dans la mise en œuvre des activités de (i) capitalisation et (i) renforcement de capacités en E-learning et (iii) assistance technique au montage de projets de type AIC (Agriculture Intelligente Face au Climat) (iv) opérationnalisation et pérennisation du GRANIC CEDEAO et pourra être amené(e) à apporter un appui sur d’autres activités pour assurer la bonne mise en œuvre du plan de travail.

Etant donné l’enjeu de synergie fort pour cette dernière année du projet, l’expert(e) devra réaliser des concertations avec avec l’ensemble de l’UCP. L’expert(e) et proposera des synergies et collaborations avec les autres résultats du projet autour de ces activités. A ce titre, il pourra être invité à participé à des actions de coordinations et notamment être amené à participer à la mise en œuvre de la stratégie de capitalisation du projet.

Les activités sont mises en œuvre à l’aide d’experts techniques issus de l’Assistance Technique (AT) perlée du projet GCCA+ AO qui interviennent sous la coordination et supervision de l’UCP. L’expert sera donc en charge de cette coordination pour les activités dont il a le suivi.

Profil souhaité

Qualifications : 

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau supérieur (Master) en sciences politiques, relations internationales, études environnementales, agronomie, changement climatique et/ou disciplines associées.

Expériences: 

    • Au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le(s) secteur(s) lié(s) à la mission : environnement, changement climatique, coopération internationale ;
    • Au moins 3 ans d’expérience en gestion de projet de coopération idéalement au niveau régional inclus coordination d’experts/prestataires, pilotage opérationnel, gestion logistique ;
    • Expérience réussie en organisation d’événement physique /distanciel idéalement à l’échelle régionale ;
    • Au moins 2 expérience de travail des institutions gouvernementales nationales dans le développement de politique publique environnement/climat ;
    • Expérience de travail à l’échelle régionale en Afrique de l’Ouest, et idéalement avec la CEDEAO et le CILSS ;
    • Une expérience de travail au Libéria sera un atout ;
    • Expérience de travail avec les réseaux de lutte contre le CC en Afrique de l’Ouest;
    • Avoir 2 expériences de travail en lien avec l’Accord de Paris et du dispositif des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) ainsi que le dispositif de négociation et préparation pour pays Ouest Africains ;
    • Au moins 1 expérience de travail de capitalisation, idéalement au niveau régional ;
  • Au moins 1 expérience dans le domaine de l’agriculture durable / AIC/ en Afrique de l’Ouest ;
  • Idéalement 1 expérience du E-learning ou enjeux de formation sur les CC en Afrique de l’Ouest.

Compétences : 

  • Faire preuve de proactivité, rigueur et d’organisation pour mettre en œuvre un plan de travail dans les temps et en assurant l’ensemble des concertations requises ;
  • Etre capable de déployer un plan de travail au niveau opérationnel, technique, logistique, administratif;
  • Capacité d’analyse et force de propositions sur la conduite des activités ;
  • Bonne capacité de travail en équipe, notamment au sein d’équipes multiculturelles ;
  • Forte capacité d’adaptation et de diplomatie ;
  • Être capable de rédiger des rapports d’activités clairs et précis ;
  • Avoir une excellente maitrise écrite et orale de l’anglais et du français, la maitrise du portugais est un atout ;
  • Avoir une forte capacité de travail et notamment avec échéance fixe/urgente ;
  • Très bonne aptitude au travail virtuel/outils informatiques.

Informations complémentaires

Lieu de travail : depuis Lomé (Togo) ou Niamey (Niger)

Joindre à la candidature :

    • CV
    • Lettre de motivation
  • 2 références pouvant être contactées

Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s’opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

  • Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché

Date limite de candidature : 27/12/2021 23:59

CLIQUE ICI POUR POSTULER

villa à vendre à nyékonakpoe
Just Call Consultation et assistance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.