EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

Concours international d’entrée à l’IIA de Yaoundé 2020-2022

AVIS DE CONCOURS

Le Ministre de l’Economie et des Finances communique

Du 18 au 19 août 2020, il est organisé dans les différents Etats membres de l’Institut International des Assurances (IIA) de Yaoundé, un concours international d’entrée au titre de fa promotion 2020-2022 pour le recrutement d’étudiants pour la préparation du «Master en Assurances» à l’IIA.

ANNEXE I

I. CONDITIONS D’ACCES

1.1 L’accès au cycle de formation pour l’obtention du diplôme de « Master (spécialisé) en assurance» est subordonné à la réussite à un concours international organisé par I’llA dans la limite et le respect du quota attribué à chaque Etat membre, par le conseil d’administration.

1.2 Pour participer aux épreuves du concours, le candidat doit :

Etre titulaire de l’un des diplômes suivants:

  • MST-A (IIA) ou tout autre diplôme jugé équivalent par l’Institut ;
  • Licence à orientations juridique, économique, comptable, mathématiques ou technologique ou tout autre diplôme jugé équivalent par l’IIA + 1 année d’expérience professionnelle après l’obtention de ce diplôme ;
  • Maîtrise des facultés à orientations juri­dique, économique ou mathématiques ;
  • Master 1 à orientations juridique, écono­mique, mathématiques ou technologique ou tout autre diplôme jugé équivalent par I’llA ;
  • Master 1 en Sciences et Techniques Comptables et Financières.

– Avoir 21 ans résolus à la date du concours ;

– Avoir été présenté par son Etat d’origine.

Il. EPREUVES DU CONCOURS

1 ére épreuve : Culture générale et français ;

2éme épreuve : Droit ou Economie ou Techniques d’assurances ou Mathématiques, Statistiques et calcul de Probabilités ou Comptabilité Générale (au choix du candidat).

III. DATES ET LIEU DU CONCOURS

Les épreuves se dérouleront au Centre Administratif des Services Economiques et Financiers (CASEF) les 18 et 19 août 2020.

IV. DOSSIERS DE CANDIDATURES

Les dossiers de candidatures doivent parvenir à la Direction Nationale des Assurances au plus tard le vendredi 17 juillet 2020 à 16 heures (T.U.) et comporter les pièces suivantes :

1° Une demande manuscrite adressée à :

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances

s/c de la Direction Nationale des Assurances

CASEF

LOME

2° Une copie certifiée conforme du certificat de nationalité togolaise ;

3° Une copie certifiée conforme du diplôme obtenu ;
4° Une attestation justifiant du nombre d’années d’expérience professionnelle.

5° Les frais de dépôt des dossiers sont fixés à dix mille (10.000) francs CFA.

ANNEXE II

II CALENDRIER DU CONCOURS

Mardi 18 août 2020: De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU+1)

Epreuve de Culture Générale et français ;

Mercredi 19 août 2020 : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU+1)

Epreuve de Droit ou d’Eco­nomie ou de Techniques d’Assurances ou de Mathé­matiques, Statistiques et Calcul de probabilités ou de Comptabilité Générale (au choix du candidat).

ANNEXE III

PROGRAMME DETAILLE DU CONCOURS INTERNATIONAL D’ENTREE AU CYCLE MASTER EN ASSURANCE DE L’IIA

A/- PROGRAMME DE CULTURE GENERALE ET FRANÇAIS

Les problèmes du monde contemporain

Les grands courants de la pensée moderne

Exercice de langue :

  • l’explication de texte ;
  • le commentaire du texte ;
  • le commentaire composé ;
  • la contraction de texte ;
  • la dissertation.

Objectif de l’épreuve :

La maîtrise de la langue française et des problèmes d’actualité. Ce qui est demandé à l’étudiant, c’est d’exposer clairement son point de vue sur un point important.

Il s’agit donc :

  • d’un travail de raisonnement, d’analyse et de synthèse, qui doit être bien construit ;
  • d’un devoir personnel qui doit être présenté sous une forme séduisante.

B/-PROGRAMME DE MATHEMATIQUES, STATISTIQUES ET CALCUL DE PROBABILITES OU PROGRAMME DE DROIT OU PROGRAMME DE TECHNIQUES D’ASSURANCES OU PROGRAMME D’ECONOMIE OU EPREUVE DE COMPTABILITE

I- PROGRAMME DE MATHEMATIQUES,  STATISTIQUES ET CALCUL DE PROBABILITES

Analyse mathématique

  • Suites numériques ;
  • Développements limités ;
  • Calcul des limites ;
  • Continuité, dérivabilité, intégration ;
  • Equations différentielles ;
  • Etudes des fonctions ;
  • Séries numériques ;
  • Suites et séries des fonctions ;
  • Séries entières.

Algèbre linéaire

– Espaces vectoriels

  • Familles libres, familles génératrices ;
  • Base d’un espace vectoriel ;
  • Applications linéaires.

– Calcul matriciel

  • Déterminants ;
  • Valeurs propres, vecteurs propres.

Probabilités

  • Analyse combinatoire ;
  • Probabilité, probabilités conditionnelles, théorème de Bayes ;
  • Variables aléatoires ;
  • Espérance mathématique, variance, écart-type ;
  • Lois de probabilité usuelles (Bernoulli, Binomiale, Poisson, Normale, Géomé­trique) ;
  • Approximation d’une loi binomiale par une loi de poisson ;
  • Approximation d’une loi par la loi nor­male ;
  • Inégalité de Bienaymé-Tchebychev, loi faible des grands nombres, théorème Central limite.
Lire aussi :  Appel mondial d’idées et technologies innovantes par rapport à la Covid-19

Statistique

– Statistique descriptive univariée

  • Caractéristiques de tendance centrale et de dispersion ;
  • Représentations graphiques (dia­grammes en bâtons, histogramme, courbes secteurs…) ;
  • Fonction de répartition.

Statistique descriptive bivariée

  • Représentations graphiques (nuages de points…) ;
  • Distributions conditionnelles, distribu­tions marginales ;
  • Covariance, coefficient de corrélation ;
  • Régression linéaire.

Statistique inférentielle

  • Estimation ponctuelle ;
  • Estimation par intervalle de confiance (cas d’une moyenne, d’une proportion, d’une variance) ;
  • Tests d’hypothèses ;
  • Tests utilisant le principe de Neyman­pearson (test unilatéral, test bilatéral) ;
  • Cas d’une moyenne ou d’une proportion ;
  • Test d’ajustement du chi-deux ;
  • Test d’indépendance.

Indices statistiques.

Mathématiques financières

  • Notions générales de mathématiques financières ;
  • Intérêts simples, intérêts composés ;
  • Actualisation/Capitalisation ;
  • Annuités.

II-PROGRAMME DE DROIT

  • Problèmes Juridiques Généraux

Les réformes législatives en Afrique, singulièrement les réformes financières de la famille, des successions, de la justice, du droit du travail ;

Assurance et évolution du droit de la responsabilité civile ;

Protection du consommateur.

  • Droit Civil

Théorie générale des obligations ;

Contrats spéciaux ;

Sûretés.

  • Droit des Affaires

Sociétés commerciales ;

Contrats commerciaux ;

Entreprises en difficultés.

III-PROGRAMME DE TECHNIQUES D’ASSURANCES

– Assurance Automobile ;

– Assurance Incendie et risques Annexes (T.R.E) ;

– Assurance de Personnes ;

– Assurance de Risques Divers ;

– Assurance Maritime et transports ;

– Assurance Individuelle Accidents et Maladie.

IV- PROGRAMME D’ECONOMIE

1/- Monnaie

L’offre de la monnaie ;

La demande de la monnaie ;

L’équilibre monétaire ;

Les déséquilibres monétaires :

  • Inflation ;
  • Déflation ;
  • Dévaluation ;

Les institutions financières ;

La politique monétaire ;

Le financement de l’économie ;

Système monétaire international.

21- L’activité économique dans Le cadre National

Les agents économiques ;

L’organisation de la production :

  • Les facteurs de production ;
  • Les secteurs de l’activité économique.

La comptabilité nationale.

3/- Relations Économiques Internationales 

Rapports significatifs des échanges internationaux :

  • Terme de l’échange ;
  • Change ;
  • Balance de paiement.

Protection douanière ;

Internationalisation des marchés :

  • Unions douanières ;
  • Marchés communs ;
  • Communautés économiques.

Relations commerciales entre pays développés ;

Relations commerciales entre pays sous-développés ;

La crise de l’endettement.

4- Mouvements conjoncturels de l’Activité  Economique

  • Évolution conjoncturelle ;
  • Politique conjoncturelle.

V- PROGRAMME DE COMPTABILITE

1- Comptabilité Générale

Histoire, définition et rôle de la compta­bilité

  • L’histoire de la comptabilité ;
  • Les définitions de la comptabilité ;
  • Les relations de la comptabilité avec l’économie et le droit ;
  • L’évolution du rôle et de la place de la comptabilité.

Présentation du référentiel OHADA

  • Le cadre conceptuel ;
  • Les états financiers selon OHADA ;
  • Les principales normes OHADA ;
  • Les normes de présentation ;
  • Les normes d’évaluation.

Organisation de la comptabilité

  • L’organisation opérationnelle de la comptabilité ;
  • Les contraintes légales sur l’établisse­ment et la conservation des pièces et documents comptables ;
  • Le contrôle des comptabilités et géné­ralisation des traitements informatisés.

Analyse de la nature des opérations et des mécanismes d’enregistrement.

  • La classification comptable : actif, pas­sif ; charges, produits ;
  • Le mécanisme de la partie double et de l’enregistrement ;
  • L’établissement d’une balance ;
  • La réalisation des documents de synthèse.

Analyse comptable des opérations cou­rantes.

  • Les achats et ventes des biens et ser­vices ;
  • La rémunération du personnel et aux organismes sociaux ;
  • Le suivi des opérations bancaires ;
  • Les impôts et taxes (taxe sur la valeur ajoutée) ;
  • Les opérations d’investissements im­matériels et matériels ;
  • Les opérations d’investissements finan­ciers ;
  • Les placements financiers ;
  • Les capitaux propres ;
  • Les opérations de financement externe.

Analyse comptable des travaux d’inven­taire

  • Pourquoi des opérations d’inventaire ;
  • Principes d’évaluation à l’inventaire ;
  • Inventaire intermittent et variation des stocks ;
  • Amortissements ; Dépréciations ; Pro­visions ; Ajustements de charges et de produits ; Prise en compte des variations de change ; Sorties d’immobilisations ; Clôture et réouverture des comptes ; Notions d”affectation du résultat.

Etablissement des documents de synthèse

  • Les modalités d’établissement des do­cuments de synthèse ;
  • Le bilan, compte de résultat, annexe ;
  • Les documents de synthèse et la com­munication financière.

Evaluation des actifs et des passifs

  • Principe d’évaluation des actifs et des passifs : à l’entrée, à la clôture de l’exer­cice et à la sortie ;
  • Application des règles d’évaluation aux : (Immobilisations incorporelles et corporelles ; Opérations de location-fi­nancement ; Opérations de recherche-développement ; logiciels et sites Inter-net ; Stocks et en-cours ; Subventions ; Abandons de créances ; Actifs et pas­sifs en monnaies étrangères ; Titres) ;
  • intéressement et participation des sala­des ;
  • Rattachement des charges et des pro­duits au résultat de l’exercice : (Pro­visions ; Engagements financiers et passifs financiers ; Abonnement des charges et des produits ;
  • Evénements postérieurs à la clôture ; contrats à long terme :
  • Changements de méthodes comp­
  • Comptabilisation des capitaux perma­nents
  • Le capital et ses variations : apports ini­tiaux, augmentation et réduction ;
  • L’affectation du résultat ;
  • Les provisions réglementées ;
  • Les dettes financières (emprunts obli­gataires, autres fonds propres, comptes d’associés).
Lire aussi :  Appel mondial d’idées et technologies innovantes par rapport à la Covid-19

Opération de fusion

  • Les différentes opérations : fusion créa­tion, fusion absorption, scission, apport partiel d’actif ;
  • Les différentes modalités financières des fusions : évaluation des éléments apportés, critères de choix de la mé­thode d’évaluation, parité d’échange ; Rétroactivité des fusions ;
  • La comptabilisation des différentes opé­rations de restructuration ;
  • Les incidences comptables du régime fiscal de fusions.

Consolidation

  • La définition des groupes ;
  • Cadre réglementaire et légal : Méthodes de consolidation ;
  • Processus d’élaboration des comptes de groupe ;
  • (Périmètre de consolidation ; Opérations de pré-consolidation ; Retraitements de consolidation ; Elimination des comptes réciproques et des résultats internes ; Traitement des écarts de première consolidation ; Variations du pourcentage d’intérêts et du périmètre de consolidation ; Comptes combinés) ;
  • Documents de synthèse des groupes Bilan, compte de résultat, annexe (Bilan etcomptederésultatconsolidé; L’annexe consolidée ; Tableau de variation des capitaux propres consolidés ; Tableau de flux de trésorerie consolidée).

2- Comptabilité Analytique de Gestion

Analyse de l’exploitation de l’entreprise

  • Analyse fonctionnelle de l’exploitation ;
  • Analyse différentielle de l’exploitation : classement des charges par variabilité ;
  • Seuil de rentabilité.

La méthode des coûts variables

  • Principe de la méthode ;
  • Technique d’application de la méthode ;
  • Critique de la méthode du direct costing.

La méthode d’imputation rationnelle des charges fixes

  • Principe et modalité de la méthode ;
  • Représentation graphique du coût complet et d’imputation rationnelle ;
  • Imputation et Résultat ;
  • Critique de la méthode de l’imputation des charges fixes.

Le coût marginal

  • Définition ; but et contenu du coût marginal,
  • Expression et étude mathématique du coût marginal ;
  • Optimum Technique Economique ;
  • Coût de rendement ;
  • Comparaison du coût marginal avec le coût moyen et le prix de vente.

Les coûts préétablis

  • Généralités sur les coûts ;
  • Calcul des écarts globaux sur coûts directs et opérationnels ;
  • Calculs des écarts globaux sur frais de
    section ou des charges indirectes ;
  • Calcul des écarts globaux sur frais de section ou des charges directes avec existence des encours de production.

La gestion budgétaire

  • Démarche budgétaire ;
  • Différents types de budgets ;
  • Exécution et le suivi du budget ;
  • Contrôle budgétaire (les principes généraux sans les différents modèles de décomposition des écarts).

3- Gestion Financière

L’analyse de l’activité

  • Analyse du compte de résultat : soldes intermédiaires de gestion et capacité d’autofinancement ;
  • Risque d’exploitation: seuil de profitabilité, levier opérationnel.

L’analyse de la structure financière

  • Le bilan comptable et ses insuffisances ;
  • Le bilan fonctionnel ;
  • Le bilan financier ;
  • La représentation graphique des grandes masses du bilan ;
  • Le fonds de roulement net global ;
  • Le besoin en fonds de roulement ;
  • La trésorerie nette.

L’analyse de la rentabilité

  • La rentabilité économique et financière ;
  • Letableau de financement ;
  • Le fonds de roulement normatif.

L’analyse par les ratios

  • Ratios de composition, ratios d’évolution ;
  • Ratios d’activités, de profitabilité, d’équilibre ;
  • D’investissement, d’endettement, de rentabilité.

Le plan de financement

  • Objectifs du plan de financement ;
  • Processus d’élaboration ;
  • Modalités d’équilibrage.

La politique d’investissement

  • La sélection des projets d’investisse­ment ;
  • L’estimation des flux des projets (capa­cité d’autofinancement d’exploitation, variations du besoin en fonds de rou­lement d’exploitation, immobilisations, valeurs terminales) ;
  • Taux d’actualisation, coût du capital pour un projet ;
  • Les critères de sélection financiers (va­leur actuelle nette, taux interne de ren­tabilité, délai de récupération du capital investi, taux de rendement giobal) ;
  • Les critères de sélection non financiers ;
  • La gestion du besoin en fonds de rou­lement ;
  • Les modalités de financement : L’auto­financement, le financement : par aug­mentation de capital, par emprunt et par crédit-bail ;
  • Le coût des moyens de financement ;
  • Les contraintes de financement ;
  • L’équilibre financier ;
  • Le risque financier et garanties ;
  • La structure du financement ;
  • Le coût du capital.

N.B. : Comptabilité sous référentiel OHADA.

Remarque :

Les candidats admis au concours, seront pris en charge par l’Etat Togolais.

Pour le Ministre de l’Economie et des Finances et p.o.,

Le Secrétaire Général

Badanam PATOKI

 

 

Lire aussi:

https://www.emploitogo.info/lanpe-recrute-13-06-2020/

https://www.emploitogo.info/formation-en-comptabilite-dentreprise-100-pratique/

https://www.emploitogo.info/le-pnud-recrute-17-6-2020/

https://www.emploitogo.info/cours-en-ligne-du-nouveau/

Emploi togo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.