EmploiTogo.INFO

La Plateforme des opportunités au TOGO

31 MEDIATEURS PSYCHOSOCIAUX

Programme National de Lutte contre l’infection à VIH/SIDA, les Hépatites virales et les Infections Sexuellement Transmissibles (PNLS-HV-IST)

Pas encore abonné à ce blog?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner!

Rejoignez les 28 750 autres abonnés

AVIS DE RECRUTEMENT DES MEDIATEURS PSYCHOSOCIAUX

Référence : C19RM : ligne budgétaire 15
Date de publication : 22 octobre 2021 Date de clôture : 03 novembre 2021

Dans le cadre de l’allocation 2021-2023, le Togo a bénéficié du financement du Fonds Mondial pour lutter contre le VIH, la Tuberculose et le Paludisme sur une période de 36 mois. La Plateforme des OSC de lutte contre le VIH et de promotion de la santé au Togo, bénéficiaire secondaire du NFM III, assure la mise en oeuvre opérationnelle des principaux axes à travers sept (07) sous bénéficiaires et deux (02) prestataires.

La mise en oeuvre des activités et l’atteinte des objectifs contractuels sont impactées par la pandémie de la COVID-19. On note aussi une faible couverture nationale des médiateurs des populations clés. Dans le souci de minimiser l’impact de la COVID-19, le Fonds Mondial a financé dans le projet C19RM 2021-2023, le recrutement complémentaire de trente et un (31) médiateurs dont la répartition est présentée dans le tableau ci-dessous :

médiateurs phychosociaux

Dans le cadre du présent AMI, il s’agit de recruter trente et un (31) médiateurs qui interviennent à la fois auprès des populations clés (HSH et PS) et auprès des PVVIH de la population générale.

Ces médiateurs auront pour missions :

• d’appuyer au niveau des sites de PECM la prise en charge psychosociale des PVVIH de la population générale et des populations clés,
• le suivi individualisé des PVVIH,
• la recherche des perdus de vue, et
• la mobilisation de proximité.

I. Profil du Médiateur

– Les critères de sélection des médiateurs sont :

– Avoir au moins le diplôme de BEPC
– Savoir parler la langue du milieu
– Avoir une bonne moralité
– Etre disponible
– Etre âgé d’au moins 18 ans
– Avoir une expérience dans le domaine de PECM serait un atout
– Etre médiateur formé en matière de KP Friendly.
– Etre issu de la communauté des populations clés est un atout.

Lire aussi :  Le PNUD recrute-11/12/2021

II. Cahier de charge du médiateur pour les populations clés

1- Sous l’autorité du responsable de l’OSC-SB, le médiateur assumera les responsabilités suivantes : Accueillir/faire enregistrer les PVVIH ou les orienter vers des services non disponibles sur son site ;
2- Offrir les soutiens psychosociaux, éducatifs à la santé, administratifs d’accompagnement familial, et les soins aux cibles où qu’elles soient ou les référer au besoin
3- Orienter les PVVIH victimes de violences vers les bénévoles de l’observatoire des droits humains pour faciliter le soutien juridique. S’assurer de la rétention des PVVIH dans le continuum de soins et référer au besoin les PC vers les SA pour la PEC des IST et d’autres services disponibles
4- Aider à l’identification des PVVIH stables pour un suivi différencié
5- Etablir mensuellement :
– La liste des PVVIH sous ARV attendues sur le site avec l’aide de prescripteur ou SFE, OPS, dispensateurs
– La liste des PVVIH ayant besoin d’une VAD/ VAH
– La liste des patients éligibles à la mesure de la charge virale
– La liste des femmes enceintes et mères séropositives attendues (CPN et CPoN)
– La liste des PVVIH sous ARV en alerte de PDV et PDV
6- Rechercher activement les PVVIH sous ARV en alerte de perdues de vue et des perdues de vue, administrer le soutien requis et les référer au site de SA/PECM/PTME ;
7- Pour les femmes enceintes/mères séropositives sous ARV perdues de vue, il faudra les chercher aussi bien à la CPN, en salle d’accouchement, qu’au niveau du suivi du post partum ;
8- Effectuer au besoin les VAD/VAH sur la base d’une planification mensuelle/hebdomadaire/quotidienne dûment visée par le responsable du site d’affectation du médiateur ;
9- Faire le suivi des RDV en rappelant par téléphone les dates de consultation aux PVVIH 02 jours avant la date de RDV ;
10- Etablir le lien entre le couple mère-enfant et les services de pédiatrie/le site de PECM et/ou de PTME pour leur prise en charge ;
11- Faire une situation quotidienne, hebdomadaire et mensuelle du respect des RDV au référent du site ;
12- Rechercher activement les cibles nouvellement dépistées séropositives sur son site et non encore inscrites dans les centres de prise en charge et les référer ;
13- Aider à organiser des réunions d’éducation thérapeutique et de groupe de parole en y participant et en remplissant le registre de groupe de parole et les outils d’Education Thérapeutique ;
14- Participer aux réunions de validation des données organisées par le site ;
15- Soumettre au référent à la fin de chaque mois, un rapport d’activité conformément à la fiche de rapport mensuel de l’activité des médiateurs ;
16- Soumettre une copie du rapport mensuel pour transmission par voie hiérarchique.

Lire aussi :  L'ANPE recrute-15/12/2021

III. Dossier de candidature

Une lettre de motivation signée adressée au Coordonnateur du PNLS-HV-IST en précisant la région ou le site de déploiement souhaité
Un CV détaillé actualisé avec au moins deux références et leurs contacts (téléphone et e-mail)
Une copie de l’acte de naissance
Une copie des diplômes
Une copie du certificat de nationalité
Une copie des attestations de travail ou toute autre pièce justificative de l’expérience acquise en matière de PEC globale des PVVIH.

IV. Dépôt des dossiers

Les personnes intéressées par le présent avis de recrutement sont priées d’envoyer leur dossier de candidature sous pli fermé aux directions régionales de la santé suivantes :

– DRS Kara, pour les candidats ayant choisi la Région de la Kara ;
– DRS Savanes, pour les candidats ayant choisi la Région des Savanes ;
– DRS Centrale, pour les candidats ayant choisi la Région Centrale ;
– DRS des Plateaux, pour les candidats ayant choisi la Région des Plateaux ;
– DRS Maritime, pour les candidats ayant choisi la Région Maritime ;
– DRS du Grand Lomé, pour les candidats ayant choisi la Région du Grand Lomé.

N.B. : Inscrire sur l’enveloppe A4 contenant le dossier du candidat, A l’attention du DRS (préciser la région choisie) Candidature au poste de médiateur (A n’ouvrir qu’en séance d’ouverture des plis).

Lire aussi:

Un Directeur de mission-05/11/2021

Un Chef de mission confirmé-05/11/2021

Avis à Manifestation d’Intérêt de la CFAO MOTORS TOGO S.A.

immobilier togo
rain soul togo

6 Comments

  • Kodjo mawuli
    Kodjo mawuli

    Tout le monde doit connaître son statut sérologique
    Pour vivre dans la tranquillité.

    Répondre
  • Kodjo Mawuli
    Kodjo Mawuli

    Aujourd’hui le vih/sida n’est plus un handicap pour le monde
    Aujourd’hui simple test te permet de bien vivre comme le faut après où avant les tests un rafraîchissement mémoire se fait etc…

    Répondre
  • KOUTA
    KOUTA

    Il est vraiment important de connaître état sérologique.

    Répondre
  • WOMENO
    WOMENO

    Ces biens

    Répondre
  • FADA
    FADA

    Je suis disponible et motivée à travailler pour ce projet.

    Répondre
  • ALI-TAGBA
    ALI-TAGBA

    Moi c’est mon rêve m’occuper de cette population marginalisées, même les parents proches n’arrivent pas à contrôler leurs émotions. C’est vraiment déplorable. Si le coordonnateur CNLS PVVIH SIDA pouvait me lire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.